Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

sociologie

Comment changer l'école dans une société compétitive ? Et autres questions ... (Vidéos)

11 Octobre 2019 , Rédigé par Observatoire des inégalités Publié dans #Education, #Sociologie

Lire la suite

"Gosses de France" : la pauvreté à hauteur d'ado... "Dans le frigo, il n'y a que la lumière"...

8 Octobre 2019 , Rédigé par France Inter Publié dans #Education, #Sociologie

Diffusé (beaucoup trop tard) sur France 2, ce documentaire nous présente quatre gamins très attachants, qui ont entre 13 et 21 ans. Il font partie des trois millions de mineurs à vivre en dessous du seuil de pauvreté.

La diffusion à 23h25, c'est un immense gâchis. Heureusement, il y a le replay. "Gosses de France" est un film sur les enfants pauvres. Ou plutôt non, c'est un film sur Benjamin, Sofia, Jassim et Brocéliande. Quatre gamins qui ont entre 13 et 21 ans. L'un habite en Moselle, l'autre dans le Beaujolais, une autre encore en région parisienne. Et comme trois millions de mineurs en France, ils vivent en dessous du seuil  de pauvreté (qui correspond à 2.155 euros par mois pour un couple avec deux enfants).  

Oui,  il y a trois millions d'enfants pauvres en France (un enfant sur cinq) et Andréa Rawlins-Gaston, grande documentariste, vient nous rappeler qu'ils existent. Ce film mériterait le grand écran d'un cinéma : l'image est belle, la  réalisation très soignée. Ces enfants se livrent avec une sincérité désarmante et la tchatche de leur  âge.

"Dans le frigo, il n'y a que de la lumière"

Sofia a été orientée dans une filière pour élèves en difficulté, parce que quand sa famille a été expulsée et s'est retrouvée dans un hôtel social, ses résultats scolaires et ceux de son frère ont  plongé de façon vertigineuse. Aucun misérabilisme dans ce documentaire précieux, mais des témoignages concrets. Sofia explique qu'à la fin du mois, "dans le frigo, il n'y a  que de la  lumière". Benjamin se souvient qu'il était invité à des anniversaires, avant, mais qu'à force de répondre qu'il n'était pas disponible, plus personne ne l'a invité. En réalité, il n'avait pas de quoi acheter un cadeau et ne voulait pas y aller les mains vides. Il ne va pas non plus au self du collège à midi avec les copains, parce  que c'est moins cher de rentrer à la maison manger des pâtes. Et il a un peu l'impression, à force, que l'amitié, ça s'achète.

Des gosses qui crèvent l'écran

Leurs parents témoignent aussi. Ce sont d'ailleurs les passages sur les liens entre enfants et parents qui sont les plus bouleversants. La mère de Sofia décrit la culpabilité qui la ronge à la fin du mois (qui commence le 15, souvent). Tous racontent le sentiment de honte vis à vis des autres enfants, parce que les  chaussures sont trouées, ou parce qu'il faut aller au Secours Populaire chercher à manger. On mesure les répercussions de  la précarité sur l'éducation des enfants, sur leur santé, sur leur  estime de soi.  

Je ne vous cache pas que j'ai pas mal pleuré (sans doute une vilaine  poussière dans l'œil) mais j'ai surtout passé un peu plus d'une heure  avec quatre gamins géniaux et d'un indécrottable optimisme. Ils sont très attachants. Jamais, je crois, un documentaire ne m'a donné à ce point l'impression de connaitre celles et ceux qui sont filmés. Andrea Rawlins-Gaston a consacré une année entière sur ce film. Un an de préparation, de rencontre, de tournage. Et le temps passé se voit.

Dorothée Barba

"Gosses de France" : mardi 8 octobre sur France 2, à 23h25, dans l'émission "Infrarouges", disponible en replay.

Lire la suite

A lire... "La guerre sociale en France" - Romaric Godin/La Découverte

1 Octobre 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Politique, #Sociologie

Lire la suite
Lire la suite

De la lutte des classes à l'école... Bernard Lahire (Vidéo)

29 Septembre 2019 , Rédigé par France Culture Publié dans #Education, #Sociologie

Lire la suite

A Voir... Nous, le peuple - Documentaire de Claudine Bories et Patrice Chagnard

18 Septembre 2019 , Rédigé par Youtube Publié dans #Cinéma, #Sociologie

Lire la suite

Conférence "L'école... fabrique du conformisme ?" - François DUBET (Vidéo)

16 Septembre 2019 , Rédigé par Université de Nantes Publié dans #Education, #Sociologie

Lire la suite

Sociologie des données d’opinion...

15 Septembre 2019 , Rédigé par France Culture Publié dans #Sociologie

Doctorant au sein du Groupe d’Étude des Méthodes de l'Analyse  Sociologique de la Sorbonne (Gemass), Hugo Touzet s'intéresse à la  sociologie des données d'opinion et de leurs producteurs. Derrière la  notion d'opinion publique se trouve la volonté de saisir, et de  quantifier les valeurs et les subjectivités individuelles pour tenir un  discours sur le monde social. Cette quantification s'accompagne d'un  certain nombre de problèmes, d'ordre à la fois théorique,  épistémologique, mais aussi très concret.   Il est également intéressant de se questionner sur le métier de sondeur.  Depuis leurs origines, les instituts de sondages naviguent à la croisée  des univers marchand, scientifique et politique. Les données qu'ils  produisent viennent inonder les médias et les réseaux sociaux et  nourrissent également, de manière bien plus discrète, les stratégies  commerciales et électorales des commanditaires de sondages. En guise d’introduction à "L’opinion publique n’existe pas", Pierre  Bourdieu affirmait à propos des sondages vouloir «procéder à une analyse  rigoureuse de leur fonctionnement et de leurs fonctions.» Avec ce  travail de recherche, l'objectif est d'effectuer une étude précise des  conditions de production de ces données d'opinion.

Thèse sous la direction de Pierre Demeulenaere, professeur des  universités - Sorbonne Université et de Razmig Keucheyan, professeur des  universités - Université de Bordeaux

Lire la suite

Devenir pauvre fait peur à 6 enfants sur 10 en France...

13 Septembre 2019 , Rédigé par Huffington Post Publié dans #Sociologie

Devenir pauvre fait peur à 6 enfants sur 10 en France...

Si les enfants donnent parfois l’impression de ne pas se préoccuper de leur avenir, ils sont pourtant 62% à avoir peur de la pauvreté.

Ce chiffre provient d’une étude réalisée par Ipsos et le Secours Populaire, pour la 13e année consécutive. Le Baromètre de Pauvreté, publié ce mercredi 11 septembre, montre que les enfants représentent 41% des personnes aidées par le Secours Populaire, c’est pourquoi l’association les a interrogés pour la troisième fois depuis 2012.

Les 8-14 ans sont 51 % à trouver qu’il y a “beaucoup de personnes pauvres” en France, une nette augmentation par rapport à 2012, où ils étaient “seulement” 39%.

Bien que la pauvreté soit partout, c’est à l’école que les enfants y sont le plus confrontés (c’est l’impression de 56% d’entre eux). Malgré leurs jeunes âges (8-14 ans), ils sont 41% à avoir remarqué que d’autres écoliers ne mangent pas à leur faim ou de manière variée, 61% à constater que certains n’ont jamais de chaussures neuves ou de vêtements neufs et 72% estiment que, par manque d’argent, des élèves ne vont jamais au cinéma, au musée ou dans un parc d’attraction. Les résultats ne cessent d’augmenter depuis 2012.

Lire la suite

A Lire... Les origines du populisme

4 Septembre 2019 , Rédigé par Librairie Mollat Publié dans #Sociologie, #Politique

«Construire des institutions inclusives, sur les lieux de travail et dans les territoires, réinventer la vie politique grâce à de nouvelles alliances qui ressourcent le débat démocratique au lieu de l’enfermer dans une opposition vaine entre "la démocratie et ses ennemis", telle est la tâche que le mal-être qui s’exprime dans le vote populiste rend indispensable d’entreprendre.»

"Les origines du populisme : Enquête sur un schisme politique et social" aux éditions du Seuil. Rentrée Sciences Humaines Août 2019.

Lire l'article de Laurent Joffrin en cliquant ci-dessous

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>