Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Articles avec #melenchon tag

Vous aimez Mélenchon? Lisez-le vraiment...

21 Avril 2017 , Rédigé par Slate Publié dans #Politique, #Melenchon

Résultat de recherche d'images pour "attention"

EXTRAIT

Il faut lire et analyser le programme du candidat de la «France insoumise».

Voilà des semaines que je regarde la montée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages et que je tourne en rond à la recherche d’arguments pour conjurer les (é)lecteurs de s’en détourner. Les attaques contre lui ne portent pas ou pire, elles se retournent en boomerang.

Dire par exemple qu’il tient exactement le même discours populiste que Marine Le Pen – «le peuple contre l’élite», ou plutôt «le peuple contre l'oligarchie» – ne trouble pas une seconde ses afficionados. Que les mesures économiques qu’il propose sont encore plus fortes que celles du parti communiste avant 1981 (en % de PIB), non plus. Pointer qu’il est devenu très ambigu sur l’immigration, ce qui est étrange pour un candidat d’extrême-gauche, ne marque pas. Son projet d’adhésion à l’ALBA, l’alliance bolivarienne d’Amérique latine alors qu’il veut «sortir des traités européens» est quand même un peu fort de café colombien, mais ses amis en rient. Son attirance pour les Chavez ne lui porte pas tort. Le PIB du Venezuela s’est effondré de 19% en 2016 et la chute devrait être de 6% en 2017, mais personne dans ses rangs ne doute que le modèle reste une inspiration.

(...)

(...) La faille de Jean-Luc Mélenchon, c’est son projet, les 83 réponses qu’il apporte. La seule attaque qui porte contre Jean-Luc Mélenchon, je l’ai finalement trouvée, elle vient de lui-même. Lisez-le. Ne vous contentez pas des principes, des effets de manche, des grandiloquences, lisez le détail. Regardez les mesures une à une. La lecture provoque tantôt une franche rigolade, tantôt elle fait froid dans le dos à toutes les pages. Rien n’est étudié, calculé, faisable. Une inégalité? «J’éradique». Un pouvoir? «J’abolis». Les droits? «J’en donne» autant que tu veux. Des fuites de capitaux ? «Je terrasse». Une guerre? «Je convoque l’ONU» pour faire la paix. Tout est énoncé comme un enfant d’Audiard qui ferait sa liste de Noël. «Il a des facilités qui tombent quelques fois dans le simplisme», a mis en garde François Hollande. Il dit vrai. Ah Hollande forcément, diront les «Insoumis». Le président sortant a raison: s’il-vous-plait lisez le texte.

Lisez encore

Tout est en effet ultra-simpliste. Chacun peut s’en rendre compte facilement. Je n’en prends que quelques exemples.

«Il faut qu’on rediscute de toutes les frontières issues de l’ancienne Union soviétique», écrit-il. Ouch! C’est donner un quitus bien rapide à l’expansionnisme de Vladimir Poutine. Surtout, la question des frontières en Europe, comme en Afrique ou dans la mer de Chine, a été, est et sera toujours le facteur des guerres. M. Mélenchon est bien léger et son initiative très dangereuse pour la paix.

En matière économique, le manque du «sérieux» qu’il s’attribue surgit à toutes les lignes. Par exemple, de prévoir de s’endetter encore («la dette n’est pas un problème») tout en préparant une renégociation de cette dette. Qui sera assez sot pour nous prêter en sachant qu’il ne sera pas remboursé? Ou bien encore, «en cas de chômage de longue durée, l'État doit proposer un emploi au chômeur en lien avec sa qualification, sur une mission d'intérêt général». Qui peut penser que l’emploi public pour tous c’est «du sérieux», comme dirait l’autre?

Lisez. Lisez ce qui est dit sur l’entreprise. «Accorder de nouveaux droits de contrôle aux comités d'entreprise sur les finances de leur entreprise. Instaurer le droit pour les salariés à un vote de défiance à l'égard des dirigeants d'entreprise ou des projets stratégiques.» Quel est le patron qui, passant au dessus de çà, va encore embaucher? Jean-Luc Mélenchon réquisitionnera-t-il toute l’économie?

 Chaque mesure est totalement, définitivement, absolument inapplicable. Mais le candidat l’a prévu, son programme est «cohérent» comme il le revendique. Et, en effet, les mesures s’emboîtent les unes dans les autres, elle ne sont (éventuellement) possibles qu’en imaginant une mise en œuvre générale et complète. Mais pour aboutir à une mise sous tutelle étatique très rapide de l’ensemble. Chaque mesure est sympathique mais impossible et elle n’est possible que dans un ensemble qui lui n’est pas du tout sympathique. Il nous promet l’ALBA, nous irons en Albanie.

M. Mélenchon promet la lune. Beau voyage, beau prospectus. Le péril est qu’il veut vraiment nous y emmener, tous entassés dans une vieille fusée idéologique bricolée. Lisez, vous en descendrez.

Eric Le Boucher

Lire la suite

Revue de Presse Education... Le programme Mélenchon...

18 Avril 2017 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Politique, #Melenchon

Revue de Presse Education... Le programme Mélenchon...

EXTRAIT

(...)

Le programme de Mélenchon

Une conférence de presse de Paul Vannier, représentant éducation de Mélenchon, a suscité de nombreux articles. Une sélection :

« Nous voulons une rentrée 2017 100 % gratuite », a déclaré Paul Vannier, porte-parole éducation du candidat de La France insoumise, ce qui passera par « une loi rectificative durant l’été ». Seront concernés les manuels, les sorties scolaires, des fournitures sans marque, la cantine et le périscolaire, ce qui coûtera 5,2 milliards d’euros chaque année, avec « une montée en charge progressive ».

L’Etudiant met l’accent sur les dépenses importantes induites par ce programme. Mélenchon et l’éducation : des dépenses tous azimuts. "Cantine, soutien scolaire, activités périscolaires : dans le programme de Jean-Luc Mélenchon sur l’éducation, détaillé vendredi, tout devient gratuit. Et 60 000 enseignants seront recrutés."

Jean-Michel-Zakhartchouk étudie ce programme entre séduction et réaction. "Bref, d’un côté, un visage plutôt sympathique même si on reste dans le flou et dans les déclarations de principe, mais il est vrai qu’un programme présidentiel ne peut aller dans les détails.
Malheureusement, il y un autre versant, qui est fait pour la fraction la plus conservatrice du monde enseignant et se présente comme une entreprise de démolition de ce qui s’est fait de progressiste ces dernières années. Vision d’une école bien peu « insoumise », qui regarde surtout vers le passé et bien peu vers l’innovation…"

(...)

Géraldine Duboz

La revue de presse est à lire ci-dessous dans son intégralité

Lire la suite

L'école de Jean-Luc Mélenchon? Celle des réactionnaires...

7 Avril 2017 , Rédigé par Alternatives Economiques Publié dans #Education, #Politique, #Melenchon

Résultat de recherche d'images pour "ecole ancien temps"

Jean-Luc Mélenchon et son projet "pour" l'Ecole?

- le candidat insoumis dénonce « l’idéologie du socle commun » qui « défait » « le lien aux savoirs »;

- au nom de « l’école de l’égalité » le candidat affirme qu’il abrogera « les contre-réformes du lycée et du collège mais aussi le décret Peillon sur les rythmes scolaires »;

- il rétablit le redoublement conçu comme « un droit à favoriser »;

- il s’engage à « garantir le principe de la liberté pédagogique » et à « mettre fin à l’évaluation par compétences »;

- Il  réaffirme la volonté de « replacer les disciplines au cœur des apprentissages ».

Extrait de l'analyse réalisée par Philippe Watrelot et à retrouver dans son intégralité ci-dessous

L'école soumise au passé, à ce passé quand échouaient des milliers d'élèves,  laissés sur le bord du chemin.

Ces milliers d'élèves appartenant à des familles que Jean-Luc Mélenchon affirme vouloir défendre.

L'insoumission de Jean-Luc Mélenchon se fracasse au mur des pires solutions qu'un Jean-Paul Brighelli, réactionnaire notoire, ou qu'un Alain Finkielkraut pourraient avoir proposées.

Quel dommage que le sujet Education, qui a occupé un temps fou - et pas pour les bonnes raisons la plupart du temps - pendant ce quinquennat n'ait pas trouvé plus de place dans les débats entre les candidats.

Jean-Luc Mélenchon n'a quasiment jamais été interrogé sur son programme "Education". C'est pourtant un projet rétrograde et dangereux.

Mais il séduit la cohorte d'enseignants qui ont tellement caricaturé la réforme qu'ils ont fini par croire à leurs propres mensonges.

Encore un effort Jean-Luc Mélenchon et vous alignerez votre projet sur François Fillon, voire pire!

Pour information, les "disciplines" n'ont JAMAIS été déplacées du coeur des apprentissages!

Christophe Chartreux

Lire la suite

Attaquez Mélenchon!... Il y a de quoi!...

27 Mars 2017 , Rédigé par Mediapart Publié dans #Politique, #Melenchon, #Hamon

Résultat de recherche d'images pour "melenchon"

A retenir, concernant Mélenchon:

"Défendant une vision essentiellement idéologique de la politique et s'exonérant  de réponses concrètes à bon nombre de questions posées, il a réussi à éviter toute attaque";

"Tour à tour rigolard ou intransigeant, Mélenchon fait le show. Sa verve et sa bonhommie naturelles pardonnent les failles de son raisonnement";

"... le système Mélenchon est bien rodé : Il repousse sans relâche les problèmes politiques, économiques et sociaux dans un futur utopique où, lui élu, ces problèmes ne se poseraient plus";

"Il décrit une France souveraine débarrassée de ses besoins en gaz et en pétrole, qui n’entre jamais en guerre et où les sociétés privées obéissent strictement à des règles de fonctionnement édictées par l’Etat.";

"la lutte contre le terrorisme est par exemple une question sensible qu’il peut éviter, le risque étant pratiquement inexistant dans sa vision d’une France apaisée.";

"Le passage d’un système à l’autre n’a pas besoin d’être développé outre mesure car il sera délégué au peuple, qui, après avoir adopté une nouvelle constitution, pourra fixer les nouvelles règles du fonctionnement politique.";

"L’économie française suivra naturellement le mouvement grâce à un formidable projet de relance keynésienne (100 milliards d’investissements publics financés par l’emprunt).";

"Chaque sujet amené par les journalistes  devient essentiellement une question de morale, là où ses concurrents doivent proposer des ajustements techniques au système existant.";

"S’en prendre au projet Mélenchon est donc une nécessité pour le candidat PS qui devrait se montrer très présent lorsque sont abordées les grandes questions d’avenir et de justice sociale.";

"En attaquant Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon devrait pouvoir appuyer sa proposition de revenu universel. Sans ça, cette proposition passe pour une idée bancale car défendue avec moins de conviction que le programme « package » de son concurrent direct, où tout est lié.";

"Benoît Hamon aurait pourtant intérêt à comparer systématiquement les mesures qu'il propose au programme de Mélenchon pour les faire apparaître comme concrètes et applicables. A condition, bien sûr, que le candidat du parti socialiste et ses soutiens politiques se décident enfin à attaquer !"

Valentin Garrette

Son texte complet est à lire ci-dessous

Lire la suite

Education... Le programme de Jean-Luc Mélenchon/France Insoumise... Du "gaucho-conservatisme"...

26 Mars 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique, #Melenchon

Résultat de recherche d'images pour "mélenchon éducation"

Quelques lectures choisies pour analyser et comprendre le "projet Education" de La France Insoumise/Jean-Luc Mélenchon:

Le projet d'abord:

On peut aussi consulter ce lien:

Quelques lectures critiques. Car il y a de quoi être surpris par ce que Philippe Watrelot appelle très justement le "gaucho-conservatisme".

C'est à lire ci-dessous

On lira aussi cette analyse de Jean-Pierre Véran sur son blog hébergé par Médiapart

Lire la suite