Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

medias

Revue de Presse Education... En vrac — En ressource...

12 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... En vrac — En ressource...

Une revue un peu en vrac comme l’actualité en attente des déclarations gouvernementales.

En vrac

Proviseurs et principaux de collège « sur le qui-vive » face au coronavirus
Les chefs d’établissement s’inquiètent de la gestion de la crise sanitaire. Les situations locales sont très disparates. Certains redoutent de « se retrouver seuls à devoir prendre des décisions ».”

Université et Covid-19 : une rentrée sous le signe de la défausse
TRIBUNE. “De nombreux clusters vont apparaître dans les amphis, alerte le politologue Arnaud Mercier, qui dénonce les injonctions paradoxales des autorités.” Par Arnaud Mercier

La gestion sanitaire du ministère attaquée
Alors que beaucoup d’enseignants sont inquiets pour leur santé compte tenu de leurs conditions de travail et des insuffisances du protocole, la publication d’une lettre de l’Agence régionale de santé estimant les masques fournis par le ministère insuffisamment protecteurs suscite une mobilisation syndicale. Elle est particulièrement embarrassante pour le ministre alors que l’épidémie progresse rapidement et qu’un Conseil de défense se tient le 11 septembre.”

L’éducation aux temps du coronavirus
Quelle lecture peut-on avoir de ce qui s’est passé durant le confinement ? Est-ce un accident ou le résultat d’une politique ? Un moment exceptionnel ou l’accélérateur de politiques déjà bien introduites ? Stéphane Bonnery (Paris 8 Escol) et Etienne Douat (Gresco, Poitiers) livrent aujourd’hui un ouvrage (L’éducation aux temps du coronavirus, La dispute) qui est la première lecture sociologique de ce qu’a vécu l’école depuis mars 2020. Il rend justice aux enseignants qui ont tenu le fil scolaire avec les familles durant ces longs mois. Et il explique comment un virus a interagi avec des choix de société pour produire une montée des inégalités avec laquelle l’Ecole doit maintenant se débattre.”

POINT DE VUE. Éducation à la citoyenneté terrestre
"La crise climatique nécessite une réponse grand angle : une éducation à la citoyenneté terrestre. Un collectif européen d’acteurs de l’éducation, représenté par Zoé Deyber (lycéenne française, au lycée Franco-Allemand – Fribourg-en-Brisgau) et Yves Scheuring (lycéen allemand, au lycée Franco-Allemand - Fribourg-en-Brisgau), signe cet appel."

Communiqué de l’APSES suite aux révélations de France 2

En ressources

A Sciences Po L’enseignement scolaire de l’histoire
LE SANITAIRE DANS L’ENSEIGNEMENT DE L’HISTOIRE
Cette année et compte tenu des circonstances, deux décisions ont été prises. La première relève de la thématique. L’idée de l’enseignement de l’histoire des fragilités démocratiques nous est apparue nécessaire. La seconde fut de reporter les trois interventions prévues en 2019-2020 sur la Pologne, les professeurs d’histoire français face aux attentats de 2015-2016 et l’Allemagne de l’après-Seconde-Guerre-mondiale
.”

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de presse Education... Rentrée difficile - Divers...

11 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de presse Education...  Rentrée difficile - Divers...

Beaucoup s’inquiètent de la difficulté "technique" de cette rentrée pour appliquer le protocole sanitaire et éviter les contaminations.
On s’intéresse un peu aussi à d’autres choses.

Rentrée difficile

Proviseurs et principaux de collège « sur le qui-vive » face au coronavirus
“Les chefs d’établissement s’inquiètent de la gestion de la crise sanitaire. Les situations locales sont très disparates. Certains redoutent de « se retrouver seuls à devoir prendre des décisions ».”

Covid-19 : "C’est open bar pour le virus dans les établissements scolaires"
« Après les premiers cas d’élèves positifs au Covid-19 en Deux-Sèvres depuis la rentrée, un enseignant témoigne de l’écart entre discours et réalité du terrain. »

Cantines scolaires : « le covid vient pas manger à midi il travaille »
Comment respecter les gestes barrières au moment du repas à la cantine scolaire ? Le point sur les difficultés et inquiétudes.

Covid, monsieur le Président, défendez l’école !
« Premier syndicat d’enseignants, le Snes-FSU déplore que les mesures sanitaires prises dans l’Education nationale soient moins drastiques que dans les entreprises et demande à Emmanuel Macron d’agir en urgence pour protéger profs et élèves. »

Coronavirus : médecins débordés, parents désemparés… Les rhumes perturbent la rentrée
« Les médecins sont submergés de demandes de parents dont les enfants qui présentent des symptômes caractéristiques d’une rhino-pharyngite bénigne sont refusés par l’école. »

Ni infirmière ni assistante sociale en pleine rentrée "Covid" : le ras-le-bol d’un collège de Saint-Denis
« Quand un collège n’a ni infirmière, ni assistante sociale en cette rentrée marquée par la crise de la Covid-19. Ça se passe en Seine-Saint-Denis, au collège Elsa Triolet de Saint-Denis, qui accueille plus de 500 élèves. Les parents et enseignants sont appelés à manifester. »

Rentrée scolaire : interrogations sur les 4 000 enfants absents en Seine-Saint-Denis
« Le retour en classe dans un contexte sanitaire compliqué a poussé certaines familles à scolariser leurs enfants ailleurs, un peu plus tard, voire pas du tout. »

Fermetures de classe pour Covid-19 : les salariés du privé pourront bénéficier du chômage partiel
“Les salariés concernés auront ainsi « un revenu de remplacement dès le premier jour de leur arrêt de travail et au plus tard jusqu’à la fin de la période d’isolement ».”

Divers

De l’internat d’excellence à l’excellence de tous les internats
1 juil. 2019. Le blog de Delahaye JP
« Intervention de Jean-Paul DELAHAYE, directeur général de l’enseignement scolaire devant les correspondants académiques et les chefs d’établissements des internats. Vendredi 30 août 2013 – Lycée d’Etat Jean-Zay Paris 16e »

Ecole : à quoi servent les évaluations de début d’année ? Cette année, les évaluations nationales, obligatoires en CP, CE1, sixième et seconde, seront organisées dès la mi-septembre. afp.com/Fred TANNEAU
« Pour sonder le niveau des élèves, forcément impacté par la crise du Covid-19, le ministère a renforcé les outils existants. » Tous les enseignants le diront : ces évaluations ne servent à rien.

Pauvres ’’hussards noirs de la République’’ ! CLAUDE LELIÈVRE
« Pourquoi ’’noirs’’ ? Pourquoi cette couleur du ’’ sacrifice mondain’’ à l’instar des congréganistes ? Parce que la République comptait sur eux pour qu’ils se dévouent pour elle sans que cela puisse lui coûter beaucoup. Et si cette expression fait florès actuellement, surtout du côté gouvernemental, ce n’est sans doute pas par hasard. »

Rentrée 2020 : y aura-t-il une photo de classe cette année ?
« En raison de l’épidémie de Covid-19, les collégiens et lycéens doivent porter le masque. Une obligation contraignante pour la photo de classe. »

Repas bio, végétariens : la cantine se réinvente
« Depuis deux ans, les écoles, collèges et lycées doivent proposer au moins un repas végétarien par semaine. Greenpeace propose de doubler la mise pour le bien de la planète. »

Qu’apprend-on dans un Inspé, l’école des futurs profs ?
« Les Inspé (Institut national supérieur du professorat et de l’éducation) préparent au métier de professeur en délivrant un master MEEF. Le cursus est modifié à la rentrée 2021, avec un concours en deuxième année.
Si vous envisagez de devenir professeur, vous serez confronté au mystérieux acronyme "Inspé". Cet Institut national supérieur du professorat et de l’éducation dispense le master MEEF (Master de l’enseignement, de l’éducation et de la formation). Il existe 32 Inspé en France, au sein d’universités. »

« J’ai mélangé des paillettes à du gel hydroalcoolique pour modéliser le virus »
Par Marie Piquemal
« Chaque semaine, un acteur de cette année scolaire 2020-2021 sous le signe du Covid-19 raconte ce qui se passe derrière les murs des écoles. Aujourd’hui, Antoine, professeur de sciences et vie de la terre. »

Géraldine Duboz

Lire la suite

Revue de Presse Education... Comptes et campagnes — Supérieur — Ressources

10 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Comptes et campagnes — Supérieur — Ressources

Une petite revue avec quelques infos... un peu de supérieur et quelques ressources.

Comptes et campagnes

JM Blanquer déjà en campagne
Interrogé par la Commission de l’éducation de l’Assemblée nationale le 8 septembre, JM Blanquer a développé son plan de campagne devant les députés. En présentant la rentrée, il avait prévenu que les réformes continueraient. Mais c’est plutôt un plan de campagne politique qui a été développé devant les députés. Il a été longuement question du "Grenelle des professeurs" auquel devrait être associé un groupe de députés LREM. L’autre grand sujet c’est la laïcité et la lutte contre la "fragmentation identitaire".”

VIDEO. Quand les entreprises paient pour entrer dans les classes sur FranceInfo
Au menu de la rentrée des classes, certains lycéens vont découvrir de nouveaux exercices en sciences économiques et sociales. Des cours qui parfois encensent les entreprises. Logique, certaines ont payé pour entrer dans les classes et améliorer leur image.”

L’OCDE pousse la France à améliorer son enseignement professionnel Par Alice Mérieux, Abonnés
L’OCDE publie son rapport annuel "Regards sur l’éducation" aujourd’hui. Il appelle les pays à miser sur l’enseignement et la formation professionnels pour sortir de la crise. Un domaine où la France est particulièrement en retard.”

Les directeurs d’école demandent des comptes
Gestion de la crise du Covid, tâches administratives, conditions de travail, salaires… Les négociations commencent avec le ministère.” Par Caroline Beyer
Surchargés de tâches administratives, sursollicités par les parents d’élèves, les enseignants et agents municipaux de leur équipe, les directeurs d’école l’étaient déjà avant le Covid. « Polyvalence », « surcharge de travail », « stress », étaient les mots qu’ils citaient le plus pour caractériser leur métier, dans le cadre d’une consultation menée par l’Éducation nationale fin 2019, après le suicide, quelques mois plus tôt, d’une directrice d’école de Pantin (93).”

A l’école le seul masque inclusif qu’on a vu est celui de S. Cluzel par VSERVAT Enseignante histoire géographie en collège à Montreuil, doctorat histoire culturelle contemporaine Paris 1, sourde remise à neuf. Montreuil - France
À en croire les chaines d’information continues ou de service public, à l’école de la confiance « nous sommes prêts » à faire face aux difficultés sanitaires engendrées par la covid-19, » sans laisser les handicapé.e.s sur le bord du chemin. Car l’école de la confiance est aussi une #ecoleinclusive. Depuis la sortie du confinement et jusque récemment, différents (publi)reportages ont, en effet, relayé la doxa ministérielle et présenté avec force émerveillement les bénéfices des masques inclusifs à destination des personnes sourdes et malentendantes. Étonnamment on a vu très peu d’images de leur usage en situation réelle, l’avis de personnes sourdes ou malentendantes les ayant utilisés n’a pas été recueilli. D’aucun.es, par mauvais esprit, pourraient conclure que les sourd.es, on les aime surtout muet.te.s.

Supérieur

L’aide à l’accès à l’enseignement supérieur passe de 80 000 à 200 000 places, annonce Macron Le Monde avec AFP
Emmanuel Macron a promis, mardi 8 septembre, que le dispositif « cordées de la réussite » aidant les jeunes à accéder à l’enseignement supérieur et aux filières sélectives passerait de 80 000 à 200 000 places en vue de promouvoir « l’égalité des chances ».
« Cette nouvelle “cordée de la réussite”, nous allons la passer de 80 000 aujourd’hui à 200 000 [places], avec ce système de bourses, avec le renforcement des moyens que nous allons mettre en place, pour permettre d’identifier, dès la 4e, des jeunes et de les emmener jusqu’à l’après-baccalauréat, a déclaré le président après une rencontre avec les élèves d’un lycée professionnel en Auvergne-Rhône-Alpes. C’est un formidable levier, par l’éducation et l’accès jusqu’au supérieur, d’égalité des chances, avec aussi un lien permanent avec l’entreprise. »

Plan de relance : 6,5 milliards d’euros pour l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation par Dahvia Ouadia
L’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation recevront 6,5 milliards d’euros dans le cadre du plan de relance de 100 milliards d’euros. Une somme importante répartie entre la recherche et l’enseignement supérieur mais également dédiée à plusieurs actions du PIA 4.”

Ressources

Vient d’être publié sur Cairn.info : Altet Marguerite, Marcel Jean-François, « Introduction. La vitalité d’une quinquagénaire : évolutions et perspectives des recherches en sciences de l’éducation », Les Sciences de l’éducation - Pour l’Ère nouvelle, 2019/2 (Vol. 52), p. 7-9. DOI : 10.3917/lsdle.522.0007. URL : ->https://www.cairn-int.info/revue-les-sciences-de-l-education-pour-l-ere-nouvelle-2019-2-page-7.htm

La naissance de l’orientation professionnelle en France (1900-1940) par Jérôme Martin
Jérôme Martin vient de publier, chez l’Harmattan, LA NAISSANCE DE L’ORIENTATION PROFESSIONNELLE EN FRANCE (1900-1940) Aux origines de la profession du conseiller d’orientation[1]. Il fait suite à quelques trop rares études sur cette histoire. Au moment où des questions essentielles se posent en France sur les conditions d’existence des services d’orientation, la lecture de ce retour sur les origines est éclairante.”

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Congés covid ? - L’école d’après - Évaluer - Supérieur...

9 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Congés covid ? - L’école d’après - Évaluer - Supérieur...

Dans l’actualité éducative aujourd’hui, on s’interroge beaucoup.
L’école rentre et se referme par endroits, comment faire quand on est parent ?
Cette école d’après arrivera-t-elle un jour finalement ? Elle cherche en tout cas à tirer les leçons du semestre précédent et à tirer le moins mauvais de la situation présente.
L’école est aussi évaluée, mais est-elle évaluable pour elle-même soumise comme elle l’est à des politiques tiraillantes ?
Enfin, des brèves à suivre dans le supérieur.

Congés Covid ?

Les écoles et les classes ferment les unes après les autres, mais l’État était-il prêt ?

OuestFrancehttps://www.ouest-france.fr/educati... signale que « Le gouvernement travaille à « un congé parental » en cas de fermeture d’école »
« Ces fermetures mettent des parents en difficulté. Mais le ministre de l’Éducation nationale a assuré, ce lundi 7 septembre, sur BFMTV, que le gouvernement allait rapidement se pencher sur la question. Il y aura sans doute de nouvelles mesures annoncées par le Premier ministre dans un prochain temps, […] probablement cette semaine, a indiqué Jean-Michel Blanquer.
Parmi celles-ci, un nouveau dispositif de congé parental en cas de fermeture d’un établissement. Aujourd’hui, c’est le droit commun qui s’applique avec la possibilité de rester chez soi quand on a un enfant à garder, explique Jean-Michel Blanquer.
 »
France3 Normandie est plus méthodique et donne les indications selon la situation que vous rencontrez : « C’est le cauchemar de nombreux parents. Comment s’organiser si son enfant ne peut aller en classe, victime directe ou indirecte du Covid19.[...]
Premier cas de figure, votre enfant est déclaré positif au Covid-19 :
Si votre emploi le permet, votre employeur a la possibilité de vous placer en télétravail. Si ce n’est pas le cas, votre médecin traitant, en accord avec l’Agence Régionale de Santé, vous délivrera un arrêt de travail.[...]
Si votre enfant est confiné à la maison parce qu’il est un "cas contact", ça se complique : Votre médecin vous demandera de vous surveiller sur le plan médical et peut vous arrêter si vous ne pouvez pas télétravailler. Mais attention, ce n’est pas une obligation ![...]
Il vous reste alors la solution de piocher dans vos réserves de congés
 »
Dans la Provence, on a le sens du titre putaclic, je vous y renvoie si vraiment vous y tenez, et comme souvent, l’article n’est pas en adéquation avec ce titre...

L’école d’après ?

Le Parisien mentionne les fermetures d’écoles en Guadeloupe : le covid ? non, surtout le manque d’eau...
« Le réseau local est vétuste, malgré des travaux. « 40 écoles, 2 lycées et 1 collège sont fermés sur six communes » à cause des manques d’eau, a précisé le rectorat.
L’approvisionnement en eau est perturbé dans de nombreux établissements scolaires de Guadeloupe.
Le cumul d’un problème structurel et d’une pandémie a d’importantes conséquences en Guadeloupe. En raison de la diffusion du Covid-19 et de coupures d’eau, de nombreuses écoles doivent fermer.
« Quelques écoles et lycées sont concernés par des cas de Covid-19. Mais ce sont surtout les coupures d’eau qui forcent à fermer », explique Eddy Ségur, du syndicat Snes-FSU. « 40 écoles, 2 lycées et 1 collège sont fermés sur six communes » à cause des manques d’eau, a précisé le rectorat.
 »

Dans Le Nouvel Obs, on fact-check le confinement à l’école :
« Un million de décrocheurs et non pas 500 000, les écoles françaises ni plus ni moins efficaces que leurs voisines… Nous avons passé au crible les affirmations du ministre de l’Education nationale. Le résultat est édifiant.
[...] Depuis que la crise du Covid s’est abattue sur l’Education nationale, le goût très blanquérien pour l’hyperbole a pris des accents aigus. La séquence a commencé le 16 mars lorsque le ministre a affirmé tout de go – et au plus grand étonnement des enseignants – que l’Education nationale était « prête » pour affronter un confinement brutal qu’il n’avait nullement anticipé (et comment le lui reprocher ?).
Cela s’est poursuivi en mai-juin, à la fin de l’année scolaire. La France, c’est vrai, fut une des premières nations à rouvrir ses écoles, et il faut lui savoir gré de s’être démenée contre vents, marées, syndicats et autorités sanitaires pour y arriver. Reste que ce déconfinement fut difficile, heurté, cacophonique.
 »

Qu’en est-il pour les néo-titulaires ? Vousnousils les a interrogés.
« Ayant décroché leur concours en 2019, ils étaient l’an dernier en stage et en formation. Malheureusement, cette année sur le terrain, propice à se former face aux élèves et à échanger avec les collègues expérimentés, a été amputée de plusieurs mois… Margaux 23 ans, prof de physique-chimie[...] a obtenu son concours en 2019 en étant inscrite en master MEEF (Métiers de l’Enseignement, de l’Education et de la Formation). [...] Son année de stage a été perturbée par la crise sanitaire [...] A peine le temps de prendre de bonnes habitudes qu’il a fallu s’adapter à l’enseignement à distance, qui était aussi nouveau pour moi que pour les formateurs de l’Inspe », déclare Margaux. »

Serge Pouts-Lajus, Directeur associé du cabinet de conseil Education & Territoires, revient sur une vieille lune, remise en lumière par le confinement. « La crise du Covid-19 a démontré de façon éclatante que l’équipement numérique des enseignants est indispensable pour permettre la continuité pédagogique et qu’il le sera peut-être encore à chaque fermeture totale ou partielle des établissements. Cette crise aura aussi été l’occasion de rappeler que de tels équipements ne sont généralement pas fournis aux enseignants par leur employeur, l’Etat.[...]
Le sujet n’est pas nouveau. Les syndicats portent cette revendication depuis plusieurs années, mais le moins que l’on puisse dire est qu’elle ne fait pas partie de leurs priorités. Si les enseignants eux-mêmes ne manquent pas de rappeler l’anomalie dont ils se disent victimes, c’est davantage dans la perspective d’appuyer une demande récurrente de revalorisation de leur rémunération que pour faire avancer une revendication spécifique.
 »
réservé abonnés

Évaluation

Thread de S de Vanssay sur les questions étonnantes dans les évaluations nationales CP-CE1 sur...leur équipement et leur ressenti pendant l’école confinée :

« Etre et savoir » sur France Culture s’interroge : « le niveau des élèves a-t-il baissé et d’ailleurs, qu’est-ce que le niveau scolaire ? [...]
[Le confinement] nous renvoie à la question plus globale du niveau scolaire et des inégalités d’apprentissage, question très concrète que se posent les professeurs, par exemple devant l’hétérogénéité de leur classe… ou des parents qui trouvent que le niveau baisse par rapport à leur génération. Le sujet est des plus importants, il a donné lieu à de grandes réflexions pédagogiques sur ce que l’on doit apprendre à l’école : tout le monde ne l’a pas en tête mais, depuis 2005, les élèves sont censés savoir et maîtriser un socle commun de connaissances, de compétences et de culture.
 » à réécouter en podcast

Libération a lu le rapport annuel de l’OCDE
« Comme pressenti, la note – qui réserve une quinzaine de pages à la France –, donne à première vue du grain à moudre aux enseignants qui souhaitent une revalorisation salariale de la profession, promise dès 2021 par Jean-Michel Blanquer et Edouard Philippe, mais que les principaux concernés attendent depuis belle lurette.[...]
Mais le point le plus intrigant de cette édition – et forcément inédit – concerne l’impact du Covid-19 sur l’éducation : l’organisme insiste notamment sur la réouverture des écoles en contexte de pandémie. Sur ce point, le document laisse entendre que « les pays avec des classes plus petites à la rentrée 2020 auront en théorie plus de facilité à se conformer aux nouvelles restrictions en matière de distanciation sociale, à condition d’avoir des locaux de taille adéquate ». Ce n’est pas gagné en France, où les 25 élèves par classe en moyenne dans les collèges publics selon les chiffres de 2018 (contre 23 dans les pays de l’OCDE) ne favorisent pas un respect idéal des gestes barrières
. »

Même lecture, plus centrée sur l’impact de la crise sanitaire dans Le Monde par Violaine Morin (réservé abonnés)

Dans une tribune publiée dans Le Monde(réservée abonnés), « Roger-François Gauthier
inspecteur général honoraire, expert international en éducation et Stéphane Foin
Professeur agrégé réfléchissent à des indicateurs pertinents. »
« C’est-à-dire qu’on ne demande pas, de façon systématique, régulière, homogène mais surtout publique, aux établissements scolaires où ils en sont ni comment ils progressent. Et on ne met surtout pas ces informations à disposition des parents.
En France, on inspecte des personnes individuellement, alors que, dans la plupart des pays, on préfère approcher l’ensemble des conditions qui font qu’un établissement scolaire réussit, ou non, au service de ses élèves. On a bien des séries statistiques de réussite au brevet, au bac, des tests français ou internationaux qui se multiplient pour tenter de mesurer les connaissances acquises par les élèves, mais ce n’est pas la seule chose qu’on attend. Les parents, notamment. Ils attendent, au fond, même si le mot n’est pas souvent prononcé en matière d’éducation, quelque chose comme une « qualité » pour l’école de leurs enfants. Mais comment vraiment la mesurer ?
 »

Autres

Dans Sud-Ouest, « Le président est en déplacement en Auvergne ce mardi pour promouvoir les dispositifs en faveur de "l’égalité des chances" [...]
Le chef de l’Etat a ainsi promis que le dispositif "cordées de la réussite" aidant les jeunes à accéder à l’enseignement supérieur et aux filières sélectives passerait de 80 000 à 200 000 places en vue de promouvoir "l’égalité des chances". »

« L’économiste Claudia Senik conteste, dans une tribune au « Monde », l’interprétation faite des résultats des derniers concours littéraires de l’Ecole normale supérieure où, en l’absence d’épreuves orales, la part de femmes admises a nettement augmenté.
Un article publié sur Lemonde.fr le 27 août a fait un certain bruit et a favorisé la diffusion d’une analyse qui me semble incorrecte. Son titre était : « A Normale-Sup, les concours sans oraux ont fait bondir la part de femmes admises ».
L’article évoque le plus grand nombre de jeunes filles admises au concours Lettres (A/L) d’entrée à l’ENS Ulm (désormais ENS-PSL). [...]
Les filles, dans nos sociétés contemporaines, seraient donc moins aptes aux épreuves orales à cause de leur peur de la compétition et de leur réserve, spontanée ou apprise. Cette affirmation résonne avec certains travaux en économie expérimentale qui suggèrent la moindre appétence des filles pour la compétition
Mais en réalité, comme le souligne l’article du Monde, cette interprétation ne découle ici que des résultats d’admission aux concours littéraires. Or s’il est vrai que les jeunes filles sont avantagées par la suppression des épreuves orales, on devrait observer le même phénomène dans les concours scientifiques.
 » (spoiler : ce n’est pas le cas)
réservé abonnés

Marie-Line Darcy, correspondante de RFI au Portugal explique le travail de l’AFEPA en faveur de la lutte contre l’analphabétisme car, « Avec 5% d’analphabètes, le Portugal, pays de 10 millions d’habitants, se classe dans les derniers du tableau européen en la matière. Principale cause de cet analphabétisme : le travail plutôt que l’école. Des associations tentent d’améliorer le panorama.[...] Armando Loureiro, président de l’AFEPA (Association pour l’éducation et la formation d’adulte), tord le cou à une idée toute faite. « Plus d’un tiers de ces 5% d’analphabètes travaillent, rappelle-t-il. C’est un mythe de croire que l’analphabétisme ne concerne que les personnes âgées. C’est faux. Des gens sont employés mais ils ne savent ni lire ni écrire. »[...] Le manque d’autonomie des analphabètes face au monde digital est préoccupant. »

Emilie Kochert

Lire la suite

Revue de Presse Education... Rentrée — Polémiques — Supérieur — Réflexions — Le CRAP et les Cahiers

8 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Rentrée — Polémiques — Supérieur — Réflexions — Le CRAP et les Cahiers

Toujours la rentrée qui n’en finit plus de rentrer. Mais heureusement il y a des polémiques, des réflexions et des infos du supérieur. Et n’oubliez pas, on a besoin de vous.

Rentrée

« Jusqu’ici, tout va bien… » : récit d’une rentrée scolaire presque normale Par Mattea Battaglia
De la maternelle au lycée, des professeurs dressent un premier bilan d’un retour en classe marqué par le Covid-19.”

Covid-19 : comment ma classe a fermé quatre jours après la rentrée par Lucien Marboeuf
Malgré la recrudescence des cas de covid-19 dans le pays, il fallait de toute évidence une vraie rentrée de septembre – la plus normale possible – pour tout le monde : élèves, parents, enseignants, nous avons tous besoin de travailler – le plus normalement possible – malgré la présence du virus, qui est là, bien installé autour de nous, donc potentiellement dans les écoles comme dans le reste de la société. Le président du Conseil Scientifique, Jean-François Delfraissy, n’a pas fait de mystère, à la veille de la reprise : « Il y aura des contaminations à l’école, des enfants vont se contaminer, probablement quelques enseignants aussi mais on va le gérer ».
Pour ma part, j’espérais de tout cœur avoir tous mes nouveaux élèves et pouvoir lancer l’année le plus rapidement possible, trop conscient de l’importance de construire ensemble et sur des bases solides cet an II de l’école sous coronavirus
.”

Covid-19 : certains enseignants seront équipés de masques transparents
« Plus de 100 000 masques » transparents seront distribués aux enseignants de maternelle et à ceux ayant des élèves malentendants dans leur classe, selon la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées.”

La fronde des élèves anti-masque par Thomas Messias
Si les profs s’attendaient à une rentrée difficile, personne n’avait vraiment prévu que des groupes d’élèves puissent refuser de porter cet accessoire devenu obligatoire.”

Éducation. Les professeurs d’EPS refusent de faire une croix sur leur discipline par Olivier Chartrain
Ébranlés par le confinement, ces enseignants se veulent rassurants en cette rentrée, mais s’inquiètent des perspectives d’avenir pour l’éducation physique et sportive.”

Polémiques

Enseignement du flamand : Xavier Bertrand écrit au ministre Blanquer
Comme en 2019, les enfants des écoles publiques de Wormhout, Volckerinckhove et du RPI de Noordpeene, Buysscheure et Ochtezeele n’ont pas de cours de flamand cette année. Le président de la Région, Xavier Bertrand, demande au ministre de rétablir cet enseignement.”

Violence, réputation, blasphème… : au collège, l’éducation aux médias face au pouvoir des smartphones Par Sandra Laffont
Deux journalistes, l’une du « Monde » et l’autre de l’AFP, ont, pendant presque trois mois, travaillé en immersion avec les élèves d’un collège du réseau d’éducation prioritaire, à Vaulx-en-Velin, près de Lyon.”

« L’ensauvagé, c’est celui qui croit à l’ensauvagement » Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
A l’attention de Gérald Darmanin et de ceux qui lui prêtent attention : « En refusant l’humanité à ceux qui apparaissent comme les plus "sauvages" ou les plus "barbares" de ses représentants, on ne fait que leur emprunter une de leur attitude typique. Le barbare c’est celui qui croit à la barbarie ».”

Supérieur

« Bientôt nous ne pourrons plus du tout » : une universitaire répond à Frédérique Vidal
Je suis maîtresse de conférences dans une “petite” université hors des grandes métropoles. Comme la plupart de mes collègues, la plus grande partie de mes heures de travail consiste non pas à enseigner ou à chercher, mais à effectuer des tâches administratives. La mienne est d’être responsable d’une licence dont les enseignant·es sont, en grande majorité, des vacataires ou des contractuel·les.

Places supplémentaires à l’université : "C’est intéressant, mais cela ne vient pas couvrir les besoins concrets de cette rentrée", indique la présidente de la Fage
Les 30 000 places supplémentaire annoncées par la ministre de l’Enseignement supérieur ne sont pas suffisant pour Orlane François car "ça fait des années qu’on a des augmentations d’effectifs très importantes".”

Interview, Frédérique Vidal entend « réarmer » la recherche académique
Le projet de loi recherche sera débattu à l’Assemblée à partir de mercredi, sur fond de vives critiques. La ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sera à Saclay, ce lundi, avec le Premier ministre pour souligner « l’investissement massif » dans la recherche. Le gouvernement compte finaliser cette semaine, avec les syndicats, un protocole sur les rémunérations et les carrières.”

Réflexions

Retour à l’école Les masques vont-ils étouffer la pédagogie ? par Philippe Watrelot
Peut-on faire classe «  comme avant  » en portant un masque (et non pas «  masqué  ») ? Comment ne pas se casser la voix ? Comment savoir si les élèves ont compris sans voir leurs expressions ? Et comment se préparer à un possible retour de l’enseignement à distance ? Réflexions et propositions.”

L’école doit-elle se passer du numérique ? par Jean-François Cerisier
L’essentiel des politiques éducatives numériques semblent orientées vers une même question : que faire de ces techniques à l’école ? Pour Jean-François Cerisier, professeur de sciences de l’information et de la communication, il faudrait aussi s’interroger sur ce que le numérique fait à l’école.”

La méritocratie scolaire appartient au monde d’avant par Monique Dagnaud et Telos
La précarité face à l’emploi concerne l’ensemble des vingtenaires. Dans ce contexte inédit, sur quelles cartes miser pour atteindre le graal de l’insertion ?
en conclusions : “Certes, la logique de la méritocratie scolaire et le talent de la débrouillardise sont loin d’être incompatibles l’une avec l’autre et l’on peut argumenter que les gagnantes du marché de l’emploi sont les personnes qui sauront jouer de ces deux leviers –ce que montrent toutes les études sur les leaders et leadeuses de l’innovation et de l’expérimentation économique. Toutefois, nos systèmes sociaux sont suffisamment incertains et ébranlés par la combinaison diabolique d’une crise sanitaire et d’une crise économique doublée d’enjeux écologiques pour que la contrainte sociale du monde d’hier, celle de la course frénétique aux diplômes, se desserre un peu et laisse le champ à d’autres voies pour une insertion réussie.”

Pour rappel : Les jeunes face à l’emploi : méritocratie scolaire ou débrouillardise ? par Monique Dagnaud

L’éducation nationale et ses inégalités sous le regard de l’OCDE
Alors que l’OCDE doit publier une nouvelle édition des "Regards sur l’éducation", que dit-elle de l’Ecole française ? Chaque année la sortie des "Regards sur l’éducation" est un moment fort amenant le gouvernement français à prendre en compte les remarques de l’organisation internationale. On ne sait pas encore sur quels points l’OCDE mettra l’accent cette année. Mais l’organisation ne fait pas mystère de son regard sur le système éducatif français. Elle a publié cet été ses "Perspectives des politiques de l’éducation", avec une analyse précise de l’Ecole française. Et à coup sur la question des réponses à apporter aux inégalités scolaires sera sur la table…

Le CRAP et les Cahiers

Les Cahiers pédagogiques ne doivent pas disparaitre du paysage éducatif français ! Par Soutien aux Cahiers pédagogiques Blog : Le blog de Soutien aux Cahiers pédagogiques
Soixante personnalités du monde de l’éducation et au-delà soutiennent les Cahiers pédagogiques et l’association qui les publie, le CRAP (Cercle de recherche et d’action pédagogiques), dans la situation économique très difficile qu’ils traversent et qui menace l’existence-même de la revue.

Les Cahiers Pédagogiques par ceux qui les font et ceux qui les lisent
Praticiens ou chercheurs, enseignants à tous les niveaux de l’École ou à l’université, formateurs… Plusieurs ont écrit dans les Cahiers Pédagogiques. Certains les fabriquent. Beaucoup les lisent et les utilisent pour former ou se former et réfléchir à leur métier.
Tous nous disent ce que leur a apporté la lecture des Cahiers et pourquoi ceux ci ne doivent pas disparaître et continuer à évoluer pour accompagner la transformation de l’École.
Chaque jour, vous trouverez ici de nouvelles contributions (vidéos, textes anciens ou écrits pour l’occasion). Faites les connaître autour de vous…

Dans un contexte difficile, les Cahiers pédagogiques ont besoin de votre soutien. Notre revue et le mouvement qui la publie vivent des abonnements et ventes au numéro. Adhérez e/ou abonnez-vous

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Rentrée, en France comme partout dans le monde...

3 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Rentrée, en France comme partout dans le monde...

La rentrée domine bien évidemment l’actualité éducative, que ce soit en France comme ailleurs dans le monde.

Rentrée

Profs inquiets, pédiatres rassurantes : qui croire en cette rentrée ?
Louise Tourret
« Covid-19 oblige, on n’aura jamais autant parlé de la rentrée scolaire en amont que cette année. La voilà arrivée sur fond d’inquiétudes persistantes alors que l’épidémie regagne du terrain. »

« Nous aiderons les élèves de l’éducation prioritaire lors de cette rentrée difficile », assure Nathalie Elimas
« INTERVIEW EXCLUSIVE La nouvelle secrétaire d’Etat chargée de l’Education prioritaire, Nathalie Elimas, évoque les enjeux de la rentrée scolaire »

Contraintes sanitaires, retard d’apprentissage, réforme du bac... Une rentrée hors-norme
Par Amandine Hirou,
“Avant même le coup d’envoi de l’année scolaire, les polémiques liées aux enjeux sanitaires se sont enchaînées. Et ce n’est pas le seul défi qui attend le monde éducatif.”

Rentrée en musique 2020 : édition exceptionnelle dans un « contexte particulier »
“Habituellement limitée à la première journée d’école, la 4e Rentrée en musique sera exceptionnellement prolongée jusqu’au 11 septembre. Une occasion de démontrer la compatibilité des pratiques musicales et des normes sanitaires, mais aussi d’affirmer l’importance de la musique à l’école.”

Rentrée : le ras-le-bol des chefs d’établissement
Eva Mignot
“En première ligne d’une rentrée qu’ils n’ont pu anticiper, épuisés par des mois de gestion d’établissement en situation de crise sanitaire, soumis à un rythme de réformes incessantes, les directeurs, de l’école au lycée, expriment de plus en plus leur déception et leurs incompréhensions.”

Le « Grenelle des professeurs » : un slogan ronflant voire inquiétant !
Par Claude Lelièvre (Blog : Histoire et politiques scolaires)
“Le terme de « Grenelle » a été plus d’une fois employé ces dernières années pour magnifier des rencontres entre ’’partenaires’’ sur des sujets divers. Bien à tort si cela renvoie au précédent historique de Mai 68, en particulier pour ce qui concerne les enseignants. Sans compter des propos d’Emmanuel Macro pas si lointains..”

Rentrée scolaire : Jean-Michel Blanquer, un ministre à la reconquête des enseignants
« Le ministre de l’éducation a annoncé un « Grenelle des professeurs » dès l’automne. Une formule nouvelle pour raviver une promesse ancienne et amorcer une rentrée scolaire pleine d’inconnues. » Une tâche qui s’annonce très compliquée, voire impossible.

Rentrée scolaire : on rattrape le retard ou on commence le programme ?
« Après près de six mois d’arrêt forcé, un grand défi attend les enseignants : rattraper le temps perdu. Des évaluations sont prévues dès la mi-septembre pour certains niveaux, a annoncé Jean-Michel Blanquer. "Insuffisant", répondent les syndicats. »

"C’est comme quand on est sur un bateau et qu’on dérive" : après cinq mois sans école, les "décrocheurs" retournent en classe
« Que sont devenus les élèves décrocheurs du confinement ? Au moins 500 000 élèves sont passés sous les radars depuis cinq mois. La rentrée s’annonce plus difficile pour eux. »

Sébastien Goudeau : Comment l’école reproduit-elle les inégalités ?
“S’il est un défi pour les enseignants cette année, avec celui de durer, c’est de diminuer les écarts scolaires entre les élèves qui sont aussi des écarts sociaux. Or, malgré la prise de conscience des inégalités sociales à l’école et la mobilisation de nombreux enseignants, l’Ecole continue à reproduire les inégalités sociales. Comment comprendre cela ? Sébastien Goudeau, maître de conférences à l’Université Paris Descartes, aborde cette question sous un angle original, celui de la psychologie sociale. Un angle qui l’amène à remettre en question les explications données traditionnellement à la construction des inégalités et à proposer aux enseignants des situations pédagogiques à même de diminuer les écarts.”

Monde

Olivier Brochet, directeur de l’AEFE, définit les priorités de l’année scolaire dans un podcast Video

Covid-19 : seul un élève sur trois dans le monde reprend le chemin de l’école
« Si les petits Français retrouvent ce mardi les salles de classe, un milliard d’élèves restent « sans école ou en situation d’incertitude », alerte l’Unesco. »

Rentrée émiettée aux Etats-Unis
Signalé par le Café pédagogique
“Comment faire rentrer les élèves en pleine épidémie ? Chaque état américain propose des solutions différentes, explique CNN. Dans la majorité des états cela se joue au niveau local. Ainsi en Californie la décision de réouverture des écoles est locale et soumise à des règles strictes. A New York, chaque district décide entre présentiel et distanciel. Au Texas, le distanciel peut être maintenu en septembre. A Washington,les écoles restent fermées jusqu’au 6 novembre. L’enseignement n’est donné qu’à distance. Dans le Delaware, l’enseignement est hybride.”
Sur CNN pour un tableau interactif état par état.

En Suède, écoliers et professeurs retournent en classe à visage découvert
« REPORTAGE - Après s’être démarquée en choisissant de ne pas confiner sa population, la Suède fait de nouveau bande à part. »
Par Frédéric Faux

Covid : au Kenya, tous les élèves redoublent
“Les autorités du pays redoutent que le fossé entre les élèves ayant eu accès aux cours en ligne et les autres ne se creuse, raconte le « New York Times ».” Par LePoint.fr

Israël : les leçons d’une rentrée contaminée
« Pour certains pays, cette rentrée des classes n’est pas la première post-confinement. Israël, en particulier, doit tirer les leçons du retour de ses élèves en classe entre le 3 et le 17 mai. Une reprise qui a contribué au sursaut épidémique violent que connaît Israël depuis le mois de juin. »

Géraldine Duboz

Les Cahiers Pédagogiques par ceux qui les font et ceux qui les lisent.

“Praticiens ou chercheurs, enseignants à tous les niveaux de l’École ou à l’université, formateurs… Plusieurs ont écrit dans les Cahiers Pédagogiques. Certains les fabriquent. Beaucoup les lisent et les utilisent pour former ou se former et réfléchir à leur métier.

Tous nous disent ce que leur a apporté la lecture des Cahiers et pourquoi ceux ci ne doivent pas disparaître et continuer à évoluer pour accompagner la transformation de l’École.

Chaque jour, vous trouverez ici de nouvelles contributions (vidéos, textes anciens ou écrits pour l’occasion).

Faites les connaître autour de vous…”

https://www.cahiers-pedagogiques.com/Les-Cahiers-Pedagogiques-par-ceux-qui-les-font-et-ceux-qui-les-lisent

Abonnez-vous, Réabonnez-vous, Offrez un abonnement, diffusez cet appel !

Pour vous abonner : https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/74-abonnements

Lire la suite

Revue de Presse Education... Rentrée — Réflexions...

2 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Rentrée — Réflexions...

Rentrée hasardeuse, mais beaucoup de réflexions sur l’école en général.

Rentrée

Rentrée des classes : Jean-Michel Blanquer tente de rassurer les enseignants
Le ministre de l’Éducation nationale s’est rendu en Mayenne ce lundi. Une nouvelle fois, il a assuré que la rentrée scolaire serait aussi normale que possible, dans un contexte inédit.
C’est le grand jour du retour à l’école pour 12 millions de jeunes Français. En visite dans le lycée professionnel Pierre-et- Marie Curie de Château-Gontier-sur-Mayenne ce lundi, le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a assuré que la rentrée a été bien préparée, et que le gouvernement avait prévu toutes les situations
.”

Rentrée scolaire : « La priorité absolue est de réapprendre à nos élèves à vivre en groupe » Tribune de Jean-Baptiste Labrune, Professeur des écoles
Ce ne sont pas d’évaluations « diagnostiques », annoncées par le ministre de l’éducation nationale, que les élèves auront besoin, mais de l’ouverture et de la diversité que représente l’école, affirme dans une tribune au « Monde », Jean-Baptiste Labrune, enseignant en primaire.”

Rentrée : A l’école polyvalente Vaucanson, « la rentrée la plus triste que j’ai connue »
"A l’école polyvalente Vaucanson, en plein centre de Paris, les enseignants peaufinaient hier les préparatifs de la rentrée. Une rentrée que le ministre Jean-Michel Blanquer voudrait « la plus normale possible » mais qui dans les faits, est un véritable casse tête. Comment éviter le brassage des élèves ? Comment créer le lien derrière son masque avec les parents et les élèves ? L’inquiétude autour des conditions sanitaires est omniprésente et les questions pédagogiques bien loin... Ce qui faisait regretter aux professeurs le temps des rentrées « joyeuses » et « pleines d’entrain », avant le Covid-19. Reportage. “

Rentrée scolaire : « On a perdu la main sur beaucoup de jeunes, je ne sais pas comment on va la reprendre » Par Eléa Pommiers
De l’école primaire au lycée, les enseignants savent qu’il leur faudra combler les retards accumulés par beaucoup de leurs élèves lors du confinement, tout en essayant de poursuivre le programme normal.”

Rentrée des profs : « Il va falloir reprendre les bases pour retrouver un socle de connaissances » Par Pierre-Henri Allain, correspondant à Rennes
Ce lundi, avant leurs élèves demain, les enseignants ont repris le chemin des établissements scolaires. Reportage dans un collège de Rennes, où les séquelles potentielles du confinement sont l’inquiétude majeure.”

Matthias Cyprien, principal du collège de Poilly-lez-Gien : "On est sur une ligne de crête"
Conjuguer le sanitaire et le pédagogique, c’est le défi immense de cette année scolaire qui débute. Entretien avec Matthias Cyprien, principal de collège dans le Giennois, et secrétaire adjoint académique du Syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale (SNPDEN).”

La Réunion, un « laboratoire » pour la rentrée scolaire de la métropole ? Par Margaux d’Adhémar
Depuis la reprise des cours le 17 août dernier, les fermetures partielles d’établissements réunionnais sont nombreuses, alors que la circulation du virus augmente sur l’île.”

Un peu de nostalgie Je me souviens de la rentrée scolaire…Par Jacques Vauloup le mardi 1 septembre 2020
Je me souviens de ma première rentrée scolaire à l’âge de cinq ans, effrayé bien davantage par la cour de récréation que par l’apprentissage de la lecture de l’écriture et du calcul, je me souviens de ma deuxième rentrée un peu plus rassuré déjà mais non moins luctueux de quitter l’été,

Réflexions

Débat : Rentrée 2020, l’urgence de changer l’école ? par Beatrice Mabilon-Bonfils Sociologue, Directrice du laboratoire BONHEURS, CY Cergy Paris Université et Alain Jaillet Professeur des Universités, membre du Laboratoire BONHEURS (Bien-être, Organisations, Numérique,Habitabilité, Education, Universalité, Relation, Savoirs), CY Cergy Paris Université
La rentrée s’annonce avec son lot de questions. Certaines reviennent comme des antiennes, révélant les blocages, les démons, les préoccupations ou espoirs des institutions technocratiques et syndicales. Il y a aussi celles que personne ne pensait devoir traiter dans l’urgence que les faits imposent, s’extrayant des moteurs idéologiques. Qui aurait imaginé il y a un an que monde de l’éducation serait bousculé lors du confinement ?

« A l’école, nous attendons toujours une politique ambitieuse en matière d’éducation à l’égalité filles-garçons » Tribune Françoise Cahen, Professeure de lettres
Déclaré « grande cause du quinquennat », le sujet est pourtant relégué au second plan, souligne, dans une tribune au « Monde », la professeure de lettres Françoise Cahen, initiatrice en 2016 d’une pétition pour donner leur place aux femmes dans les manuels scolaires.” abonnés

Des livres plaidoyers pour une école qui rassemble
Si l’école ne peut à elle seule préserver la démocratie, sa contribution peut être cruciale à la condition qu’elle s’organise pour mieux aider les plus défavorisés, défendent le livre des sociologues François Dubet et Marie Duru-Bellat et celui du pédagogue Philippe Meirieu.” Par Luc Cédelle

Marie Duru-Bellat : « Sans école, c’est toute la société qui s’est retrouvée en apesanteur »
La sociologue dresse dans un entretien au « Monde », à l’occasion de la rentrée scolaire, le bilan de plusieurs mois d’une « société sans école ».” Propos recueillis par Mattea Battaglia
Mardi 1er septembre, l’école reprend pour 12,4 millions d’enfants et 800 000 enseignants avec un « passif » inédit : jusqu’à six mois d’interruption de cours (vacances d’été comprises) pour certains élèves – au moins un cinquième d’entre eux, selon les estimations communiquées par le ministère de l’éducation, début juillet. De cette expérience de « société sans école », et alors que la situation sanitaire reste très incertaine, il est déjà possible de tirer des leçons, explique au Monde la sociologue Marie Duru-Bellat. Professeure émérite à Sciences Po Paris, elle vient de publier avec François Dubet, lui aussi sociologue, L’Ecole peut-elle sauver la démocratie ? (Seuil, 240 p., 17 euros)

Obligation et gratuité. Confusion ? Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
Il n’y a pas de rapport intrinsèque logique ou historique entre l’obligation et la gratuité ; et même pour ce qui concerne l’École. C’est sans doute en effet une certaine mémoire de la mise en place d’une École « obligatoire et gratuite » au début de la Troisième République qui incline à penser cela. Mais à tort.”

Les écorchés scolaires en tout état de cases Par Clara Hage
Dans son livre « les Incasables », Rachid Zerrouki, alias Rachid l’instit sur Twitter, prof en Segpa à Marseille, livre un portrait tendre de ses élèves en échec scolaire et une analyse lucide de l’origine de leurs difficultés.”

L’évaluation dans le système éducatif : ce que vaut notre enseignement par Dominique Odry, Editions Mardaga supérieur, 2020, 318 pages, 34,90 euros. par Jean-Pierre Costille
"Devoir en classe, annonces des résultats PISA ou encore PPCR : l’évaluation est partout ! Dominique Odry, qui a été inspecteur de l’Education nationale, a assuré pendant douze ans le rôle de responsable formation à l’Ecole supérieure de l’Education nationale auprès des inspecteurs et des chefs d’établissement. Il aborde en neuf chapitres la notion d’évaluation. Des encadrés ponctuent chacun des chapitres et l’ouvrage comprend en outre une bibliographie.

‘Venez découvrir l’ouvrage "Construire ensemble l’école d’après" lors d’une conférence de presse organisée ce mercredi 2 septembre à 9h45 au siège du CRAP-Cahiers pédagogiques, 8 rue Chevreul, Paris 11 (métro Nation). En présence des trois auteurs-coordinateurs, Sylvain Connac, Jean-Charles Léon et Jean-Michel Zakhartchouk. Un livre publié aux éditions ESF Sciences humaines en partenariat avec les Cahiers pédagogiques. Pour que « l’école d’après » ne soit pas un vain slogan, ce livre ouvre une réflexion collective féconde et fait émerger de nombreuses propositions pour envisager un « après » qui ne soit pas un simple retour à un système qui a déjà montré ses limites et ses failles. Merci de confirmer votre présence auprès de crap@cahiers-pedagogiques.com

Bernard Desclaux

Les Cahiers Pédagogiques par ceux qui les font et ceux qui les lisent
“Praticiens ou chercheurs, enseignants à tous les niveaux de l’École ou à l’université, formateurs… Plusieurs ont écrit dans les Cahiers Pédagogiques. Certains les fabriquent. Beaucoup les lisent et les utilisent pour former ou se former et réfléchir à leur métier.
Tous nous disent ce que leur a apporté la lecture des Cahiers et pourquoi ceux ci ne doivent pas disparaître et continuer à évoluer pour accompagner la transformation de l’École.
Chaque jour, vous trouverez ici de nouvelles contributions (vidéos, textes anciens ou écrits pour l’occasion). Faites les connaître autour de vous…”
https://www.cahiers-pedagogiques.com/Les-Cahiers-Pedagogiques-par-ceux-qui-les-font-et-ceux-qui-les-lisent
Abonnez-vous, Réabonnez-vous, Offrez un abonnement, diffusez cet appel !
Pour vous abonner : https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/74-abonnements

Lire la suite

Revue de Presse Education... Rentrée— Politique — Supérieur — Ressources

1 Septembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Rentrée— Politique — Supérieur — Ressources

Une revue essentiellement binaire entre la rentrée et la politique.

Rentrée

EN DIRECT - Coronavirus : Blanquer assure qu’il ne "manquera pas d’enseignants" pour la rentrée sur BFMTV
La méthode Coué !

Jour de prérentrée des enseignants, avec quelques « points d’interrogation »
Certains sont plutôt « sereins » car ils ont vécu le retour à l’école en mai, d’autres s’« inquiètent » de faire cours aux plus petits en portant un masque : environ 870 000 enseignants et professeurs font leur prérentrée lundi dans un contexte inédit.”

Cantine, récréation, sport, musique : les nouvelles règles de la rentrée scolaire sont parues
Les 870.900 enseignants de l’Education nationale reprennent, ce lundi, le chemin de leur école ou de leur établissement. Le ministère vient de publier de nouvelles recommandations, applicables aux élèves dès mardi.”

À l’heure de la prérentrée, des enseignants aussi dissipés que leurs élèves
Chronique “Patrice Romain, principal d’un collège de 800 élèves, nous livre ses impressions sur cette rentrée particulière. Discours de rentrée, protocole sanitaire, récriminations et projets… découvrez la deuxième chronique de notre série « Monsieur le principal tombe le masque » (2/5).”

Le défi de rentrer
Alors que les enseignants regagnent leur école ou leur établissement, cette rentrée est sans précédent. Certes le plaisir de retrouver ses élèves et une mission chérie par la très grande majorité d’entre eux, est toujours là. Pourtant la rentrée se fait dans l’angoisse. Angoisse par rapport au risque sanitaire bien sûr. Mais aussi inquiétude devant une rentrée très mal préparée. Sourde colère pour une profession abreuvée de mépris et de mensonges. Jamais le sentiment d’abandon a été aussi fort.” Le Café pédagogique

Covid : Recommandations tardives
A quoi servent des consignes sanitaires émises deux jours avant la rentrée ? Le ministère publie le 28 août au soir des "recommandations" concernant les récréations, la cantine, l’enseignement musical, l’EPS et les internats. Publiés très tardivement ces textes son parfois inapplicables, parfois surprenants. Sans valeur obligatoire, comme le protocole, ils engagent la responsabilité des directions et des collectivités territoriales et dégagent d’autant le ministre.” Le Café pédagogique..

Avant la rentrée scolaire, des médecins appellent à renforcer le protocole sanitaire à l’école
Karine Lacombe, infectiologue, et Jérôme Marty, président du syndicat de médecins libéraux UFMLS, figurent parmi les signataires de cette tribune.” Le HuffPost avec AFP
“Le protocole sanitaire prévu par l’Éducation nationale pour les écoles “ne protège ni les personnels ni les élèves et leurs familles”, estime un collectif de médecins, appelant à durcir les précautions à trois jours de la rentrée
.”

Crise du Covid : « Quatre propositions urgentes pour l’école »
Port du masque, aération des espaces, enseignement à distance, allègement des effectifs des classes… Pour un collectif de médecins, l’école n’est pas prête pour cette rentrée 2020 sur fond de Covid-19.” Sur Le Parisien.

JORF n°0212 du 30 août 2020, texte n° 9 Décret n° 2020-1098 du 29 août 2020 pris pour l’application de l’article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020
Publics concernés : employeurs, salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2, salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable, Agence de services et de paiement, professionnels de santé, caisses d’assurance maladie.
Objet : fixation du terme du dispositif exceptionnel d’activité partielle pour les salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable et nouvelles modalités de prise en charge des personnes les plus vulnérables face au risque de forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication
.”

Adieu terrains de foot, bonjour espaces de jeux collectifs ! La cour de récré non genrée fait sa rentrée Par Stéphanie Marteau
De plus en plus d’écoles et de collèges réaménagent leurs cours afin de restituer aux filles les mètres carrés accaparés par les garçons.
Le sujet a mis du temps à émerger, mais après Trappes (Yvelines), Lyon, Rennes, Bordeaux, Grenoble ou Floirac (Gironde), il s’impose comme une tendance de la rentrée 2020 dans de nombreuses communes : de plus en plus d’écoles élémentaires et de collèges s’équipent de cours de récréation « non genrées »
.” C’était déjà l’observation que l’on faisait dans les écoles maternelles au cours d’une recherche pour l’INRP dans les années 70.

Politique

Éducation. Jean-Michel Blanquer annonce un « Grenelle des professeurs »
Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé dans le JDD le lancement d’un « Grenelle des professeurs » pour revaloriser le salaire des enseignants et leurs conditions de travail.”

950 000 élèves ont bénéficié des « vacances apprenantes », annonce l’Éducation nationale
Le dispositif « vacances apprenantes », imaginé pour pallier les retards accumulés pendant une année scolaire perturbée par l’épidémie de coronavirus, a bénéficié à 950 000 élèves, a annoncé dimanche 30 août le ministère de l’Éducation nationale.”

Tribune, L’éducation nationale en thérapie de choc Par Rodrigo Arenas, co-président de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) — 30 août 2020 à 19:11
Depuis la crise sanitaire, le secteur privé s’installe dans la grande maison républicaine de l’éducation nationale. On assiste à une accélération de la vente à la découpe de l’école publique.”

Voilà pourquoi « les enseignants se sentent déresponsabilisés »
Sociologue de l’éducation à l’université de Rennes-2, Pierre Périer travaille depuis plusieurs années sur le malaise des enseignants. Il vient de mener une étude sur 2 200 professeurs de collège-lycée représentatifs de la profession.”

Sur FranceInter : François Dubet : "On a des inégalités engendrées par l’école et dans l’école et c’est devenu intolérable
"Professeur de sociologie émérite à l’université de Bordeaux 2 et directeur d’études à l’EHESS, François Dubet est l’invité d’Eric Delvaux pour la publication de son ouvrage "L’école peut-elle sauver la démocratie ?" paru aux éditions du Seuil.”
Vidéo de l’émission de 19 minutes

L’égalité des chances n’est pas toute la justice Par François Dubet, Sociologue, sur AOC, mais pour abonnés
Au cours des trois dernières décennies, l’égalité des chances s’est imposée comme notre principal modèle de justice, et c’est à l’école que l’on a confié la charge de la réaliser. Les performances et les parcours scolaires, libérés de toutes les pesanteurs culturelles et sociales, devant enfin révéler le pur mérite des individus… Mais s’il peut sembler juste que les vainqueurs bénéficient de leur succès, il s’avère injuste et dangereux que les vaincus ne puissent attribuer leurs échecs qu’à eux-mêmes.”

Politiques publiques de formation et d’orientation
Une publication du CEREQ

Face à l’explosion démographique en Seine-Saint-Denis, des écoles au bord de la rupture
Chaque année, le nombre d’élèves ne cesse d’augmenter en Seine-Saint-Denis. Une démographie qui engendre une forte tension sur les infrastructures scolaires du premier comme du second degré.”

Audrey Azoulay : « Face au Covid-19, il a fallu inventer une éducation sans écoles »
En contexte de confinement, la fracture numérique a amplifié la fracture éducative, explique la directrice générale de l’Unesco dans un entretien au « Monde ». L’organisation a lancé, le 26 mars, une Coalition mondiale pour l’éducation.” Propos recueillis par Charles de Laubier

« On ne dialogue pas avec les islamistes comme on pouvait le faire avec les évêques »
ENTRETIEN. “Jean-Pierre Obin s’alarme à nouveau de la progression de l’islamisme radical au sein de l’école de la République.” Propos recueillis par Clément Pétreault

La revue « le Débat » s’arrête : « Quarante ans, fin et suite », par Pierre Nora
Dans son éditorial ouvrant le numéro anniversaire de la revue « Le Débat », née en 1980, son fondateur annonce la fin de cette publication. Nous le publions ici, en exclusivité.”
L’expérience montre – c’est une nouveauté capitale – que la majorité des lecteurs a tendance à consulter « Le Débat » pour un seul article ou un groupe de contributions autour d’un seul thème. Cet usage n’est sans doute pas nouveau. Mais la consultation en ligne pour un prix beaucoup moins élevé que l’achat d’un numéro – pour heureux que soit à beaucoup d’égards le phénomène – en change radicalement le sens et signe, même, la mort programmée de ce qu’a toujours été une revue. Celle-ci consiste dans la réunion périodique d’un ensemble cohérent d’articles dont la proximité compose un sens, et dont la durée impose une ligne intellectuelle. Une revue est un menu médité, un organisme vivant ; la consultation en ligne sort un article de son contexte pour en faire une réalité hors sol. L’intention qui a présidé à sa publication disparaît. Une revue est un laboratoire d’idées et sa lecture un rendez-vous à date fixe. C’est le principe même de la revue générale qui est atteint. Il ne s’en remettra sans doute pas.” Sans doute à méditer pour de nombreuses revues.

"Il faut repenser le mot orientation" (F. Alexandre-Bailly, DG de l’ONISEP) (interview exclusive) Paru dans le jeudi 27 août 2020 sut Toutéduc, mais réservé aux abonnés
Alors que le ministre annonce sa volonté de "parachever" les réformes des lycées, général et professionnel, qui amènent les élèves à faire des choix d’orientation plus complexes qu’auparavant, ToutEduc a rencontré Frédérique Alexandre-Bailly,…

Supérieur

Quelles maquettes d’enseignement pour les futurs masters MEEF ?
A partir de la session 2022, les concours de recrutement seront repoussés en seconde année de master. Les équipes pédagogiques de ces diplômes doivent commencer à réfléchir à l’évolution des maquettes d’enseignement, qui devront être opérationnelles à la rentrée 2021.
Notons d’entrée que les propos qui suivent concernent avant tout le master MEEF EPS, préparant aux concours du CAPEPS et du CAFEP. Concours particulièrement sélectifs : en 2018, on compte par exemple pour le CAPEPS 5014 candidats inscrits, 4000 présents aux épreuves d’admissibilité, 1336 admissibles, et 630 admis. Il s’agit donc de concours qui ne manquent pas d’attractivité
.”

Ressources

Jean-Michel Le Baut liste sur le Café pédagogique des Propositions enseignantes
A la logique verticale de l’Education nationale, faut-il préférer la dynamique horizontale de notre environnement numérique ? Beaucoup de professeur.es font vivre en ligne l’enseignement du français dans un souci de mutualisation et de revitalisation. Le Café pédagogique propose ici une sélection de nombreux sites, souvent inspirants : on y explorera avec bonheur productions d’élèves, projets numériques, séquences de travail, ressources transférables, capsules vidéo, conseils et réflexions, idées pour l’enseignement hybride … De quoi aussi rappeler les vrais « fondamentaux » de notre enseignement : développer le bonheur de lire, d’écrire, de parler, de penser, d’apprendre, ce qui signifie aussi, à l’âge numérique, aider les élèves à s’approprier au mieux de nouvelles façons de travailler la langue et la littérature, de circuler dans les savoirs et les textes, de collaborer et d’interagir, de s’exprimer et de publier.”

Bernard Desclaux

Abonnez-vous, Réabonnez-vous, Offrez un abonnement, diffusez cet appel !
Pour vous abonner : https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/74-abonnements

Lire la suite

Revue de Presse Education... Pandémie et conséquences - Rentrée - Divers

29 Août 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Pandémie et conséquences - Rentrée - Divers

Malgré quelques réflexions sur les conséquences de la pandémie sur l’enseignement, c’est la rentrée qui occupe le devant de l’actualité, au lendemain des annonces du gouvernement. S’ajoutent quelques informations diverses.

Pandémie et conséquences

Le coronavirus a privé de tout enseignement 463 millions d’enfants dans le monde
« Dans un rapport dévoilé mercredi, l’Unicef s’inquiète des conséquences dans les décennies à venir de la déscolarisation liée au confinement et aux mesures sanitaires. L’organisation invite également les autorités à sécuriser la rentrée et à développer le travail virtuel. »

Covid : la pédagogie asphyxiée
PAR SYLVAIN GRANDSERRE
« Malgré leur progressif allègement, les protocoles sanitaires successifs ont considérablement limité l’étendue des possibilités pédagogiques. Or, cette conséquence fort dommageable a été très peu évoquée, preuve que l’École souffre davantage de conservatisme que de modernisme. Entrons pour une fois en classe pour mesurer concrètement l’impact direct de ces restrictions. »

Rentrée

Blanquer, la rentrée empoisonnée
« Mercredi, lors de sa conférence de presse de rentrée et à moins d’une semaine de celle des élèves, le ministre a tenté de parler de fond mais la crise sanitaire était dans tous les esprits … »

Directeurs d’école : Une circulaire annonce la délégation de compétences
« Les directeurs d’école supérieurs hiérarchiques des professeurs des écoles ? C’est le cadeau de JM Blanquer aux professeurs des écoles pour cette rentrée. Avant même que la loi Rilhac soit adoptée par le Parlement, le ministère introduit dans une circulaire la réunion d’un groupe de travail sur la délégation de compétences des inspecteurs vers les directeurs, une solution imaginée par la proposition de loi. La raison invoquée est la nécessité de "simplifier les processus de décision". La circulaire apporte par ailleurs peu de réponses aux demandes de soutien matériel des directeurs d’école. Notamment la prime exceptionnelle annoncée par le ministre n’y figure pas. »

Renforcer le périscolaire pour éviter que « papi et mamie aillent chercher les enfants à l’école » : « très compliqué », selon l’AMF
“L’Association des maires de France estime que l’idée lancée dans le premier ministre Jean Castex ce jeudi matin est « très compliquée à mettre en place dans de nombreuses villes ».”

Pour Jean Castex, « papy et mamie » doivent éviter d’aller chercher les enfants à l’école
« Pour compenser, le chef du gouvernement a laissé entendre qu’une extension de l’accueil périscolaire pourrait être mise en œuvre. Les municipalités tombent des nues. »

Rentrée scolaire : 6 % d’élèves handicapés en plus, les associations peu convaincues
« Au total, 385 000 élèves en situation de handicap seront accueillis dans les écoles dès la semaine prochaine. Les associations dénoncent des prises en charge inadaptées ou inexistantes. »

Rentrée des classes : enseignants, parents et direction "pas vraiment rassurés" après la conférence de presse du ministre de l’Éducation
« Ils s’inquiètent du "flou" qui règne encore dans le protocole sanitaire à quelques jours de la rentrée. Le port du masque obligatoire ne règle pas tous les problèmes, soulignent-ils. »

"Ça explose et on fait comme si de rien n’était !" : la rentrée chaotique des élèves réunionnais en plein regain de l’épidémie de coronavirus
« Une semaine après la rentrée scolaire, une trentaine de cas de Covid-19 ont été recensés parmi les élèves de l’île. Les écoles renvoient des classes à la maison, sans fermer complètement. Parents et professeurs s’inquiètent. »

Est-il vrai qu’aucun pays au monde ne propose les masques gratuits à l’école, comme le dit Blanquer ?
Par Robin Andraca
« Interrogé ce jeudi sur France Inter sur la gratuité du masque à l’école pour les élèves, le ministre de l’Education a assuré qu’« aucun pays au monde » ne payait pour fournir des masques à ses élèves. C’est faux. »

Rentrée 2020 : modalités pratiques
Le nouveau protocole sanitaire est en ligne sur le site du ministère.

Divers

Deux tribunes à lire éventuellement.
Professeurs, pour nous tous, retrouvez votre fierté !"
« La France paye aujourd’hui l’abandon de son école. Elle le paye économiquement, elle qui ne peut plus se prétendre une nation d’ingénieurs et de techniciens. (...) Professeurs, nous avons besoin que vous retrouviez cette fierté d’œuvrer pour la nation, et en particulier pour ses enfants les plus fragiles", argumente Natacha Polony. »
Jean-Paul Brighelli : « Comment peut-on enseigner avec un masque ? »
FIGAROVOX/HUMEUR - « Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a finalement annoncé que l’obligation de porter le masque concerne tous les enseignants, y compris en maternelle. Les relations entre les élèves et leur professeur s’en trouveront affaiblis regrette l’enseignant et essayiste Jean-Paul Brighelli. »

Sur TikTok, des jeunes se font passer pour des victimes de l’Holocauste
par Benjamin Recouvreur
« Le musée d’Auschwitz a réagi après que des dizaines d’adolescents ont publié des vidéos sur TikTok, en se faisant passer pour des victimes de la Shoah. Une tendance observée sur le réseau depuis plusieurs jours qui interroge aussi la modération des contenus sur ces plateformes. »

Rachid Zerrouki : "Les élèves savent jouer à Fortnite mais ne savent pas faire un usage éducatif du numérique"
« Rachid Zerrouki est enseignant en SEGPA à Marseille et sort ce jeudi 27 août son premier roman "Les incasables". »

Coronavirus : en Espagne, masque obligatoire à partir de six ans dans les écoles
« Le gouvernement central et les régions ont défini le cadre d’une rentrée des classes qui se veut « présentielle et sûre ». Ils prévoient la création de groupes bulles pour les plus petits, ainsi que le maintien de mesures d’hygiène et de distance, en espérant ne fermer les établissements que dans les cas exceptionnels. »

Géraldine Duboz

Abonnez-vous, Réabonnez-vous, Offrez un abonnement, diffusez cet appel !
Pour vous abonner : https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/74-abonnements

Lire la suite

Revue de Presse Education... Covid 19 encore et toujours...

28 Août 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Covid 19 encore et toujours...

Une revue essentiellement centrée sur la conférence de presse de rentrée.

Covid-19 : avant la rentrée, Blanquer bat le rappel

Le ministre de l’Education nationale a réaffirmé mercredi sa volonté de maintenir la rentrée au 1er septembre, dans des conditions « les plus normales possible », en faisant du cas par cas. De leur côté, les syndicats dénoncent un protocole sanitaire inadapté à l’ampleur du défi.

Jean-Michel Blanquer précise les contours d’une rentrée voulue comme « la plus normale possible »
Le protocole sanitaire diffusé en juillet – avant le rebond épidémique – est « un des plus stricts d’Europe », selon le ministre de l’éducation, qui estime qu’il n’a « pas vocation à varier dans ses principes ».

Dès 11 ans, le masque sera aussi obligatoire à la récréation
Collégiens et lycéens devront porter le masque dans les salles de cours mais aussi pendant leurs pauses à la récréation.

Rentrée et coronavirus : « Que les enfants ne se brassent pas à la cantine, c’est plus facile à dire qu’à faire »
« C’est un des sujets sensibles de cette rentrée : comment organiser la cantine qui doit rouvrir et, en principe, accueillir tous les inscrits ? La dernière version du protocole sanitaire diffusée en juillet, et toujours officiellement en vigueur, ne détaille pas le fonctionnement de la restauration scolaire.
Les tables doivent être désinfectées après chaque service. Les locaux aérés... Sur cet enjeu majeur, les collectivités sont à la manœuvre : il leur est conseillé d’utiliser d’autres salles, d’échelonner les services, et même d’organiser des repas en plein air.
 »

« Il n’y a pas de raison que les écoles deviennent des réservoirs à virus »
Pour le pédiatre Michel Tsimaratos, les enfants doivent retourner à l’école. Peu symptomatiques en cas d’infection, ils courraient un plus grand risque en continuant à s’isoler.

Covid-19 : à l’école, des mesures déjà prêtes en cas d’aggravation de l’épidémie
Jean-Michel Blanquer exclut pour l’instant de renforcer les règles sanitaires en Île-de-France et dans les Bouches-du-Rhône, territoires les plus touchés par le virus. Le ministre de l’éducation a indiqué, mercredi 26 août, que le protocole pourrait être adapté « dans le temps et l’espace ».

Bonnes nouvelles

Jean-Michel Blanquer annonce une prime de 450 euros pour les directeurs d’école
Le ministre de l’éducation nationale a annoncé, le 26 août, le montant de l’« indemnité exceptionnelle » promise début juillet aux directeurs d’école. Elle devrait être versée d’ici à la fin de l’année.

Des masques transparents distribués dans les "prochains jours" à certains professeurs
Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a annoncé la distribution de masques transparents, notamment en maternelle, pour faciliter certains apprentissages et dans les classes ULIS en primaire.

Pour ceux qui préfèrent les podcasts, on peut écouter notre ministre sur France Inter :

Jean-Michel Blanquer : "des écoles pourront être fermées d’un jour à l’autre en cas de nécessité"

Rentrée scolaire, port du masque dans les établissements, revalorisation du salaire des enseignants : Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, était l’invité du Grand entretien de France Inter jeudi 27 août.

Ou sa conférence de presse :

dans un format intégral ou résumée par La Croix.

Et si on regardait un peu hors de la métropole ?

"Ça explose et on fait comme si de rien n’était !" : la rentrée chaotique des élèves réunionnais en plein regain de l’épidémie de coronavirus
Les écoles de La Réunion espéraient une rentrée sereine : c’est raté. Le nombre de cas de coronavirus flambe sur l’île, jusqu’ici relativement épargnée par l’épidémie. Quarante-huit nouvelles personnes infectées ont été enregistrées en 24 heures mardi 25 août, avec quatre nouveaux clusters. Une semaine après la rentrée scolaire, qui a eu lieu lundi 17 août, certains établissements sont déjà contraints de renvoyer des élèves chez eux.

En Allemagne, une reprise comme si de rien n’était
Outre-Rhin, syndicats d’enseignants et parents d’élèves fustigent l’absence de mesures sanitaires nationales dans un pays où chaque Land édicte ses propres règles, la plupart ayant décidé de n’imposer ni masque ni gestes barrières.

La panne de Zoom sème le chaos dans l’enseignement américain
“S’il semble que les écoles et les universités américaines, dont beaucoup commencent tout juste à dispenser leurs cours en ligne (les cours ont repris le 17 aout aux Etat-Unis dans certains Etats), ont été les plus impactées par la panne de Zoom, celle-ci montre aussi qu’il est nécessaire de prévoir des plans de secours et des solutions de rechange.”

Parmi les impondérables liés au COVID

A Normale-Sup, les concours sans oraux ont fait bondir la part de femmes admises
« C’est dans la voie littéraire que la hausse du nombre de filles est particulièrement marquée. Les épreuves orales ont été annulées en raison de la crise liée au Covid-19. »

Revue de presse centrée sur la conférence de presse de rentrée, et surtout sur la gestion de la crise sanitaire. Si vous avez la curiosité d’écouter la conférence de presse, notre ministre y a abordé d’autres sujets qui reviendront probablement très vite dans l’actualité.
Avec mes remerciements à Géraldine Duboz et Bernard Desclaux qui nous tiennent très régulièrement informés de l’actualité éducative.

Abonnez-vous, Réabonnez-vous, Offrez un abonnement, diffusez cet appel !

Catherine Rossignol

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>