Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

medias

Revue de Presse Education... Revalorisation ? - Tribunes - Samuel Paty - Supérieur - Les enseignants...

20 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Revalorisation ? - Tribunes - Samuel Paty - Supérieur - Les enseignants...

La "revalorisation" du salaire des enseignants ne passe vraiment pas bien. Plusieurs tribunes sont publiées. On parle encore de l’assassinat de Samuel Paty et de ses conséquences. Le supérieur et les enseignants sont aussi abordés.

 

Revalorisation ?

 

Revalorisation du salaire des enseignants en 2021 : les syndicats saluent un « premier pas » mais demandent un effort durable Par Violaine Morin
“Le ministère a rendu, lundi, des arbitrages très attendus. Les jeunes enseignants bénéficieront d’une « prime d’attractivité », et tous les personnels toucheront une « prime d’équipement informatique ».”

Blanquer : Un Grenelle "gagnant - gagnant"...
"Ce sera une approche systémique... Une approche gagnant-gagnant". Interrogé par les sénateurs de la Commission de l’éducation le 17 novembre sur le budget de l’éducation nationale, JM Blanquer est revenu sur le Grenelle de l’éducation et l’éventuelle loi de programmation. Le Grenelle devrait conduire à une redéfinition du métier d’enseignant. Gagnant - gagnant ?” Redéfinition du métier d’enseignant alors qu’un tiers seulement voit son salaire revalorisé...

69 % des enseignants ne seront pas augmentés
“La prime mensuelle sera versée aux enseignants ayant moins de quinze ans d’ancienneté. Soit 31 % des professeurs du public et du privé.”

Les professeurs réagissent donc assez violemment.
La revalorisation des profs, une « aumône »
“La revalorisation « historique » promise par Jean-Michel Blanquer ne satisfait pas les enseignants.
C’était l’un des chantiers phares du Grenelle des enseignants : les modalités de la revalorisation salariale des professeurs ont été annoncées hier par Jean-Michel Blanquer.
A partir de mai 2021, les enseignants débutants toucheront donc une prime de 100 euros nets par mois, et cette dernière sera dégressive sur les 15 premières années de carrière. De ce fait, les deux tiers des professeurs seront écartés de cette mesure, et ceux ayant entre 11 et 15 ans d’ancienneté ne toucheront que 36 euros nets de plus par mois.
Une situation qui a fait réagir les professeurs sur Twitter. Beaucoup se sentent lésés et dénoncent une « revalorisation fantôme ».”

Rémunération des enseignants : « revalorisation » ou clopinettes ? Philippe Watrelot Enseignant et militant pédagogique
“Le ministre de l’Education a annoncé, lundi, plusieurs mesures concernant les rémunérations des enseignants et notamment une « prime d’attractivité ». Les titres dans la presse parlent de « revalorisation ». Le terme est-il justifié ?”

 

Tribunes

 

Directeurs d’école : Blanquer va recevoir des centaines de lettres
« Environ un millier de directeurs d’école ont prévu d’envoyer le même courrier mercredi à leur ministre, Jean-Michel Blanquer. Ils se disent "épuisés" et appellent à des "décisions réelles et fortes". »

Tribune : L’EPS n’est pas l’antichambre du sport fédéral
« L’Education Physique et Sportive (EPS) est une discipline d’enseignement obligatoire à l’école (du primaire au lycée) dont le but est l’éducation et la formation physique et sportive des jeunes. Elle ne peut se limiter à l’animation sportive ou au renforcement physique. En apportant de la confusion entre l’enseignement obligatoire et les activités péri scolaires, le ministre de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports et la Ministre déléguée chargée des Sports remettent en cause la place donnée aux valeurs humanistes de la formation physique pour tous. »

Pour une fabrique libre du savoir
Par Chloé Pathé , (Anamosa) , Étienne Anheim , (Éditions de l’EHESS) et Jean-Luc André d’Asciano , (L’oeil d’or)
« Plus d’une soixantaine de maisons d’éditions dénoncent les propos du ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer, qui visent à discréditer le monde universitaire et à remettre en cause l’autonomie de la recherche. »

« Le port du masque à l’école élémentaire entrave l’apprentissage des enfants »
TRIBUNE Collectif
« Sans occulter les raisons sanitaires, trois psychologues, Gérald Bussy, Jade Mériaux et Mathilde Muneaux, s’inquiètent, dans une tribune au « Monde », des dommages de cette mesure sur le développement cognitif et cérébral des plus jeunes. Ils appellent à entreprendre rapidement des études d’impact. »

 

Samuel Paty

 

« Cela devient une rumeur malfaisante… » : dans ses derniers messages à sa hiérarchie et ses collègues, le désarroi de Samuel Paty Par Elise Vincent et Nicolas Chapuis
“« Le Monde » a eu accès aux e-mails envoyés par le professeur, ses collègues et sa hiérarchie, la semaine précédant son assassinat par un terroriste islamiste près de son collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines).
Ce sont des échanges d’e-mails, presque banals, comme il en existe des dizaines chaque jour entre professeurs d’un même établissement. Ils racontent la vie interne d’un collège de banlieue parisienne, secouée par une affaire locale, dont chacun croit qu’elle aura tôt fait d’être oubliée. Le Monde a eu accès aux messages envoyés par Samuel Paty, ses collègues et sa hiérarchie, la semaine précédant son assassinat par un terroriste islamiste près de son collège du Bois-d’Aulne de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 16 octobre.”

Après l’assassinat de Samuel Paty, le « dilemme » des enseignants face aux « signalements » Par Mattea Battaglia
“Quelque 400 incidents ont été signalés lors de la minute de silence faite, le 2 novembre, dans les établissements scolaires en hommage à Samuel Paty.”

Après l’assassinat de Samuel Paty : « L’absence de consensus dans les classes ne vaut-il pas mieux que le silence ? »
“L’attentat contre le professeur a rappelé les manques de l’éducation aux médias et à l’information dans les écoles, selon la sociologue des médias Divina Frau-Meigs.”
Propos recueillis par Mattea Battaglia et Aude Dassonville

 

Supérieur

 

Rentrée universitaire 2020 : le choc du trop plein d’effectifs en première année de premier cycle des études universitaires en France.
Bruno Magliulo, Formateur/conférencier et auteur de livres et articles sur le thème de l’orientation scolaire et des reformes educatives

 

Les enseignants

 

Les enseignants : panorama, carrières et représentations du métier [Éducation & formations n° 101]
“Les enseignants ont été au cœur de l’actualité pendant le premier semestre 2020, que ce soit lors du premier trimestre dans le cadre des chantiers lancés par le ministère en charge de l’Éducation autour de leurs missions et de leurs parcours professionnels, ou que ce soit lors du deuxième trimestre par le rôle qu’ils ont joué durant la crise sanitaire.”

Enseignants : Portrait de groupe
“Comment vivent les enseignants ? Qu’en est -il de leur embourgeoisement ? Quelles différences entre les enseignants du premier et du second degré ? Entre les agrégés et les certifiés ? Un nouveau numéro d’Education & formations révèle des aspects inattendus de la vie personnelle des enseignants.”

Cnesco : Pourquoi diable les enseignants refusent-ils leur développement professionnel ?
“Journée carrières enseignantes. Dans cette seconde journée de la conférence de comparaison internationale sur la formation des enseignants, organisée par le Cnesco, on a touché du doigt les limites des projets de développement professionnel des enseignants. On a aussi clairement aperçu le modèle de système éducatif et de "nouveau métier enseignant" qui pointent derrière cette notion de développement professionnel. Cela s’est fait à travers 4 exemples : les célèbres lesson studies japonaises, le non moins célèbre modèle de Singapour, la réforme des référentiels de compétences estoniens et la notion d’établissement apprenant envisagée depuis Genève. Quatre exemples qui montrent que le "nouveau métier enseignant" est une bataille. Souvent perdue.”

Cnesco : Interroger la formation des enseignants c’est questionner le modèle de système éducatif
“Quelle conclusion tirer des 3 journées de conférences plénières de la conférence de comparaisons internationales sur la formation des enseignants organisée par le Cnesco ? La dernière journée a présenté des exemples de formation continue dans 4 pays occidentaux avec un controle plus ou moins important des autorités éducatives. Ainsi cette 3ème journée se clôt sur la même question sous jacente aux deux premières. La formation des enseignants porte une définition du métier et de son organisation. Le développement professionnel n’est jamais neutre mais porté par une idéologie et des pouvoirs qui peuvent s’imposer aux enseignants ou en découler. La formation reflète une sociologie et une politique de l’Ecole.”

 

Géraldine Duboz

Lire la suite

Points d'actu... « Quelle aventure d’essayer de rendre le monde meilleur »

18 Novembre 2020 , Rédigé par christophe Publié dans #Médias

Petits "points d'actu"... Très arbitrairement choisis...

A commencer par cette question posée sans honte par Le Figaro? 

https://twitter.com/ProfToujours/status/1328978645549977600

Non mais allo quoi!!!

Les enseignants n'apprécient pas l'aumône qui leur est octroyée. Enfin, à seulement une partie d'entre eux. Les 150 euros de "primes d'équipement informatique" ont fait rire (jaune) tous les collègues. "Avec 150 euros, tu t'achètes une imprimante" comme me le disait Cécile Alduy.

Les médias ne parlent que des congés de Noël, d'Amazon et du Black Friday. Un peu de la loi Darmanin sur le floutage des visages de policiers, très peu des lois qui vont affaiblir la recherche universitaire. 

Et quasiment pas de la vague de pauvreté qui déferle sur ce pays. Plus de 10 millions de pauvres... Un sujet pas très "vendeur" sans doute pour BFM, Cnews et autres chaînes qui imposent le tempo de l'information. Hélas!

Jean Castex annonce les mauvaises nouvelles; Emmanuel Macron, les bonnes. Le duo fonctionne "bien". Le Président de la République va s'exprimer la semaine prochaine, annonçant sans doute, le torse bombé, un déconfinement dont il s'attribuera les causes, a demi-mots. Et d'ici cette intervention, les médias "mainstream" vont consacrer des heures à poser la même question: "Que va dire le Président lors de son allocution?". Les français sauront avant même le Chef de l'Etat. Ainsi vont bon nombre de nos médias. Ils n'analysent plus. Ils anticipent. 

Terrible article du Monde qui revient sur les mails échangés entre Samuel Paty et sa hiérarchie. 

http://demain-lecole.over-blog.com/2020/11/je-ne-ferai-plus-de-sequence-sur-ce-theme-dans-ses-derniers-messages-a-sa-hierarchie-et-ses-collegues-le-desarroi-de-samuel-paty.htm

Glaçant et la solidarité de la "grande famille enseignante " (à laquelle je n'ai jamais tellement cru) en prend un sacré coup.

Heureusement il y a l'ITW de Barack Obama. Il n'a pas tout réussi en 8 ans à la Maison Blanche, mais quelle classe, quelle vision, quelle élégance dans le fond et la forme. 

« Quelle aventure d’essayer de rendre le monde meilleur » dit-il . Il a raison...

A bientôt pour d'autres "Points d'actu".

Christophe Chartreux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Être enseignant — Tout est là, ya plus ka...

18 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Être enseignant — Tout est là, ya plus ka...

Y a d’la revalo dans l’air d’où la question qu’est-ce qu’être enseignant ? Et puis grâce à nos ressources collectées Tout est là, ya plus ka !

 

Être enseignant

 

Revalorisation : 12 € 50 et c’est tout ?
12 € 50. A peine plus qu’une heure de smic. C’est la revalorisation mensuelle annoncée par JM Blanquer pour 69% des professeurs. Dans une lettre envoyée aux enseignants le 16 novembre, JM Blanquer communique ses choix sur la revalorisation. Les enseignants et les psychologues percevront une prime d’équipement informatique de 150€ en janvier 2021. Une prime d’attractivité sera versée en mai 2021 mais seulement jusqu’à l’échelon 7 inclus. Elle sera identique à tous les corps et représentera 100€ net par mois pour l’échelon 2 mais seulement 35€ aux échelons 6 et 7. Le ministre ne dit rien sur une éventuelle loi de programmation. Les syndicats se demandent si la revalorisation va s’arrêter là.”

JPEG - 75.5 ko

Éducation : la prime pour les professeurs débutants "est une toute petite marche", estime le syndicat SNUipp-FSU, sur FranceInfo
Jean-Michel Blanquer a notamment annoncé lundi que les professeurs débutants percevront une prime de 100 euros net par mois à partir de mai 2021. "Ce n’est pas vraiment une revalorisation", a estimé la porte-parole du syndicat car " on est sur une prime".”

Profession professeur : être enseignant aujourd’hui. Emission à écouter sur FranceCulture
A l’occasion de l’exposition "Métier d’enseignant.e, métier d’élève" au MUNAE de Rouen, Etre et savoir se penche sur la figure du professeur et ce qui l’anime, en même temps que sur celle de l’élève et l’interaction entre ces deux représentations centrales de l’Ecole.” Avec Patrick Rayou, Sophie Mazet, Laurent Trémel, Lucien Marboeuf

Cnesco : Qu’est ce qu’une politique de formation des enseignants ?
"Il faut de la confiance". C’est le maitre mot de la première journée de la Conférence de comparaisons internationales sur la formation des enseignants organisée par le Cnesco du 16 au 20 novembre. Quatre journées durant lesquelles vont se succéder des débats entre spécialistes venus de 10 pays et des ateliers. L’ouverture de la conférence a opposé deux vidions de la formation des enseignants, une très libérale et une plus centrée sur la collaboration entre les acteurs.”

« Les réformes de l’éducation se font aussi, et surtout, par le milieu » Tribune de Claire Ravez, chargée d’études au service veille et analyses de l’Institut français de l’éducation
Entre l’annonce d’une réforme éducative et sa mise en œuvre dans les établissements, les personnels d’encadrement de l’éducation nationale doivent faire un travail de « traduction » auprès des personnels explique Claire Ravez, chargée d’études à l’Institut français de l’éducation.”

TÉMOIGNAGE. Après l’assassinat de Samuel Paty, « un tiers de mes élèves conteste les programmes »
Un mois après l’assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre, une professeure de français de banlieue parisienne témoigne de la difficulté à enseigner.”

 

Tout est là, ya plus ka

 

Parcoursup : l’orientation du lycée vers l’enseignement supérieur
Les mesures mises en place dans le cadre de la loi ORE du 8 mars 2018 relative à l’orientation et à la réussite des étudiants ont transformé l’accès à l’enseignement supérieur en renforçant l’accompagnement des lycéens dans leur choix d’orientation. Des outils et ressources utiles à l’accompagnement des lycéens et l’information des familles sont mis à disposition.” Mis à jour : novembre 2020

Éducation aux médias et à l’information
L’objectif d’une éducation aux médias et à l’information est de permettre aux élèves d’exercer leur citoyenneté dans une société de l’information et de la communication, former des "cybercitoyens" actifs, éclairés et responsables de demain.” Mis à jour : novembre 2020

Comment devient-on bon élève ? par Héloïse Lhérété, dans Sciences Humaines, Mensuel N° 318 - Octobre 2019
La réussite scolaire est injuste. Elle est inégalement répartie parmi les élèves, y compris chez ceux qui travaillent. Pour autant, tout n’est pas joué d’avance.”

 

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Contrôle — Laicité — Suites — Orientation

17 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Contrôle — Laicité — Suites — Orientation

Petite récolte du week-end et du jour. On s’interroge sur le “contrôle” et l’administration. La laïcité est toujours en débat, et la rencontre avec la ministre déléguée a des suites. Un peu d’orientation pour terminer.

 

Contrôle

 

Dans l’administration de l’Education nationale non plus, on ne respecte pas la règle du télétravail Par Marie Piquemal
A écouter les consignes du Président, il serait logique que la grande majorité des fonctionnaires de l’administration centrale pouvant télétravailler soient assignés à domicile devant leur ordinateur. La réalité est toute différente, alertent les représentants syndicaux.” Abonnés

Covid : l’épidémie est-elle vraiment maîtrisée dans les établissements scolaires, comme l’assure Blanquer ? Par Marie-Estelle Pech
LA VÉRIFICATION - Le ministère de l’Éducation nationale et celui de la Santé présentent des données très contradictoires, suscitant une forte suspicion chez les enseignants
LA QUESTION. Depuis quelques jours, les syndicats enseignants et des internautes, le plus souvent des professeurs, s’alarment de l’écart, très important, entre les chiffres du ministère de l’Éducation nationale et ceux de Santé publique France, concernant les taux de contamination des élèves. Si Jean-Michel Blanquer s’appuie sur les remontées de son ministère pour affirmer, régulièrement, que les chiffres, rapportés à 12 millions d’élèves, démontrent que l’épidémie est maîtrisée dans les établissements scolaires, d’aucuns considèrent que ces chiffres beaucoup plus faibles que ceux de Santé publique France servent surtout à asseoir sa communication
.” Abonnés

Covid : Les données incroyables du ministère
Selon le ministère de l’éducation nationale, l’épidémie a fait un bond dans la semaine du 13 novembre avec 12 487 élèves détectés atteints du covid 19 contre3528 le 6 novembre et 2223 personnels contre 1165. Le ministère annonce 142 classes fermées contre 7 le 6 novembre. Encore une fois ces données sont en rupture avec celles du ministère de la Santé. Celui ci indique 5422 jeunes de 10 à 19 ans dépistés positifs pour la seule journée du 9 novembre et 1500 pour les 0 à 9 ans. Alors que le ministère de l’Education nationale montre une forte progression des cas, celui de la Santé montre une baisse cette semaine. Alors que le ministre dit que les élèves se sont infectés durant les vacances, compte tenu du délai d’incubation et de test ces données donnent à penser que la baisse a eu lieu durant les vacances. “

Evolutions inattendues du nombre d’élèves en 2020
On n’a sans doute pas fini avec les surprises en cette année scolaire 2020-2021. Elle a commencé avec des évolutions inattendues du nombre des élèves, comme le montrent deux Notes de la Depp (la division des études du ministère de l’Education nationale). Ces évolutions prennent souvent le contre pied des déclarations ministérielles. Ainsi, alors que JM Blanquer a rendu la scolarisation à 3 ans obligatoire, le taux de scolarité a régressé à cet âge à la rentrée. Alors qu’il assure de sa volonté de mettre en valeur l’apprentissage et l’enseignement professionnel, ils sont davantage fuis. Alors que le ministre affiche sa volonté de davantage contrôler le hors contrat celui-ci progresse.”

 

Laïcité

 

Des réflexions et des témoignages
« Éduquer à l’esprit critique sera un défi majeur de l’école de demain »
Mission de transmission des savoirs, des valeurs mais aussi intégration et vivre-ensemble : l’école fait face aujourd’hui à une somme de défis inédits. Pour quelle éducation, aujourd’hui comme demain ? Éléments de réponse avec un sociologue de l’éducation.”
Aziz Jellab est sociologue, spécialiste des questions scolaires et éducatives, professeur des universités associé à l’INSHEA (Université Paris Lumières) et Inspecteur général de l’éducation, du sport et de la recherche. Son dernier ouvrage : L’éducation prioritaire en France. Bilan et devenir d’une politique emblématique (L’Harmattan, 2020).”

L’irrésistible et dangereuse attraction des croyances infondées par Thierry Ripoll, psychologie, philosophie, sciences cognitives, écologie, Aix-Marseille Université (AMU)
Qu’y a-t-il de commun entre croire en Dieu, croire que le coronavirus a été fabriqué à dessein par les Chinois ou croire que certaines personnes sont douées de télépathie ?
Rien bien sûr en ce qui concerne la nature de la croyance, mais beaucoup en ce qui concerne les processus psychologiques qui en sont à l’origine
.”

« Montrer des caricatures religieuses aux élèves ? On ne peut se contenter de répéter ce slogan martial » Par Adrien Louis, Docteur en philosophie politique, auteur de Leo Strauss, philosophe politique (CNRS Editions, 2019), préfacé par Pierre Manent, Adrien Louis est professeur de philosophie au lycée et chargé de cours d’histoire politique à l’Université du Littoral Côte d’Opale.
FIGAROVOX/TRIBUNE - “Dans un souci de pluralisme, FigaroVox accueille l’argumentation d’un professeur qui ne juge pas judicieux de montrer des caricatures religieuses en classe. La liberté d’expression doit être enseignée sans faiblesse, souligne Adrien Louis. Mais qu’est-ce que l’enseignant est censé dire à ses élèves avec ces caricatures ? Ce n’est ni clair ni simple, argumente-t-il.”

Décapitation de Samuel Paty : « Il y a des collégiens que rien n’a empêché de devenir des instruments de mort » Par Marie-Noëlle Tranchant
FIGAROVOX/TRIBUNE - “En suivant la trajectoire du meurtre de Samuel Paty on comprend que certains collégiens qui l’ont dénoncé auraient pu être raisonnés, mais ni leurs parents ni la direction n’ont choisi d’intervenir, déplore la journaliste Marie-Noëlle Tranchant. Comme dans le film « Elephant » sur la tuerie de Columbine, ce fait central est pourtant considéré comme secondaire.”

Éducation : trois professeurs racontent l’intégrisme religieux sur FranceInfo
Un mois après l’assassinat de Samuel Paty, France Télévisons est allé à la rencontre de trois professeurs du sud de la France. Ils nous ont dévoilé quels sont les discussions et les conflits auxquels ils sont confrontés sur la question de la laïcité.”

 

Des suites

 

A la rencontre avec la ministre déléguée
À Poitiers, des jeunes musulmans à l’épreuve de la laïcité Reportage de Héloïse de Neuville,
Quelques jours après l’assassinat de l’enseignant Samuel Paty, 150 jeunes de quartiers populaires, très majoritairement de confession musulmane, se sont rassemblés à Poitiers pour débattre de religion. Des discussions qui font apparaître un divorce consommé entre la plupart de ces jeunes et la laïcité à la française.”
Pour ceux qui sont sur Twitter, Héloïse de Neuville a expliqué beaucoup de choses.

Sarah El Haïry : « La République n’est pas à la carte »
INTERVIEW. “Après un dialogue houleux avec des jeunes le 22 octobre à Poitiers, la secrétaire d’État à la Jeunesse a diligenté une inspection. Elle s’explique.” Propos recueillis par Olivier Pérou
A lire jusqu’au bout qui se termine ainsi :
Cette séquence à Poitiers vous a-t-elle choquée ?
Non et, surtout, je ne considère pas cet échange comme vain, au contraire. Il est saisissant et il nous engage d’autant plus. Les jeunes, ce sont les adultes de demain et ne pas affronter la réalité, éviter ce genre de débats, serait une faute grave. Sur la laïcité, je refuse de mettre la poussière sous le tapis, faire bloc ça n’est pas négocier avec ce qui fait la République. Je continuerai à aller à la rencontre de ces jeunes, chaque fois que l’on m’invite, chaque fois que c’est possible, pour les écouter et dialoguer avec eux de ce qui les préoccupe, de leur avenir, de nos valeurs républicaines communes. Le pacte républicain, ce sont des droits et des devoirs et, pour nous adultes, c’est aussi une responsabilité collective vis-à-vis des jeunes
.”

Choquée par un débat avec des jeunes, la secrétaire d’État à la jeunesse saisit l’Inspection
Sara El Haïry a demandé à l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche d’enquêter sur la Fédération des centres sociaux et socioculturels, après une rencontre avec 130 jeunes provenant de 45 centres sociaux.”

Laïcité : la ministre Sarah El Haïry s’alarme après un échange avec des jeunes Par Marie-Estelle Pech dans Le Figaro
Après une rencontre mouvementée avec des jeunes issus de centres sociaux à Poitiers, la secrétaire d’État à la jeunesse vient de lancer une inspection.”

A propos du Réseau Jeunes et de l’inspection en cours : communiqué de la FCSF
Suite à de nombreux messages relayés sur les réseaux sociaux ces derniers jours concernant le rassemblement de jeunes organisé par la Fédération des Centres sociaux et socioculturels de France (FCSF) et la Fédération de la Vienne fin octobre, la FCSF souhaite apporter, à travers ce communiqué, plusieurs précisions.”

 

Orientation

 

La prépa, c’est l’enfer ? Et d’autres questions qui fâchent Par Sophie de Tarlé
Dans l’émission « Les conseils d’Eric et Sophie », consacrée aux classes préparatoires, Eric Cobast répond aux principales attaques faites à ce système singulier dans l’enseignement supérieur français.”

Excellence, ouverture, mérite : pourquoi il faut défendre nos classes préparatoires
TRIBUNE - “Les trois jeunes gens*, anciens élèves de prépa au lycée Montaigne à Bordeaux, défendent bec et ongles une formation très menacée qui conjugue exigence et méritocratie.” Par Arthur Guillaume, Alex Mathé-Cathala et Hubert Vermeren

A Sciences Po Paris, les enjeux d’un nouveau mode de sélection
Suppression du concours écrit, quotas de boursiers, élargissement des lycées partenaires : l’école dhttps://www.lemonde.fr/campus/article/2020/11/15/a-sciences-po-paris-les-enjeux-d-un-nouveau-mode-de-selection_6059781_4401467.htmle la rue Saint-Guillaume entend corriger certaines dérives de son précédent modèle de sélection des candidats.” Par Alice Raybaud

Psychologues de l’Éducation nationale. Qui dois-je sacrifier ? par Delphine Riccio, Psy-EN dans l’académie de Nantes
Quand l’actuelle crise sanitaire vient compliquer encore un peu plus la tâche des psychologues de l’Éducation nationale, déjà très peu nombreux et pas toujours bien considérés. Inquiétudes, questionnements et malaise de l’une d’entre eux.”

 

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education.... Crise — Ailleurs — Ressources...

14 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education.... Crise — Ailleurs — Ressources...

Donc on ne bouge rien et l’actualité éducative est sidérée. Nous irons donc ailleurs et proposerons quelques ressources. Bon week-end

 

Crise

 

Protocole : On ne change rien
"Avec le président , nous avons décidé de maintenir inchangés au moins pour les 15 prochains jours les règles du confinement". D’emblée J. Castex a écarté le 12 novembre l’hypothèse d’une évolution du protocole sanitaire qui est pourtant attendue par la plupart des enseignants des collèges. JM Blanquer a confirmé et n’a pas plus parlé d’allègements en lycée, attendus eux aussi. Satisfait de l’évolution de l’épidémie, qui fléchit un peu, et peut-être de la faiblesse de la mobilisation du 10 novembre, le ministre fait une description de la réalité des établissements assez éloignée de la réalité et ne craint pas la colère des enseignants. Les syndicats réagissent.”

Île-de-France La Région se mobilise pour soutenir les lycées dans leur gestion de la crise sanitaire
Alors que les lycées yvelinois viennent d’obtenir la possibilité d’adopter un enseignement hybride en demi-jauge, Valérie Pécresse a annoncé une série de mesures pour accompagner les lycées face à la crise.”

 

Ailleurs

 

En Asie, l’enseignement à distance s’installe durablement
À Singapour comme à Shanghai ou Pékin, quelques-unes des meilleures écoles de commerce du monde espèrent continuer à attirer les étudiants étrangers grâce aux cours en ligne.”

L’aide supplémentaire aux élèves vulnérables se fait attendre, selon des enseignants
MONTRÉAL — Bien que de l’aide supplémentaire aux élèves vulnérables eut été promise durant la pandémie, comme des orthopédagogues, beaucoup d’enseignants l’attendent encore, affirme la Fédération autonome de l’enseignement (FAE).
Selon une consultation qu’elle a réalisée le mois dernier, à laquelle 1500 de ses membres ont participé, plus de 80 % des répondants du réseau public n’ont pas constaté d’augmentation des services offerts dans leur école depuis le début de l’année scolaire
.”

Face à la pandémie, l’enseignement à l’extérieur est-il une solution ?
Alors que le nombre de cas de COVID-19 est en forte augmentation partout au pays, pour bon nombre de gens l’enseignement dans les classes est source de crainte et d’inquiétude.” Sur Radio-Canada

Belgique : C’est officiel : la réforme de la formation initiale des enseignants est reportée d’un an

Enseignement à distance : ses manques et ses pièges, exemple en Espagne

Belgique, Bruxelles Coronavirus : la crise augmente les inégalités dans l’apprentissage
La crise sanitaire exacerbe les inégalités en termes d’apprentissage, soulignent vendredi plusieurs experts du secteur dans les colonnes du Soir.”

 

Ressources

 

Blanquer et l’équité en éducation : Leçon européenne
La France aggrave t-elle les inégalités scolaires ou les réduit-elle ? Comment évaluer l’équité des systèmes éducatifs ? La Commission européenne vient de publier un ouvrage qui aborde de nombreux critères d’organisation des systèmes éducatifs au regard de l’équité. C’est assez éclairant pour la France où on repère mieux comment certaines réformes qui vont dans le sens de l’accroissement des inégalités.”

Gamification : « on peut considérer l’enseignement comme un jeu dans lequel il faut activer les motivations » des élèves Publié par Elsa Doladille
Tuyêt Trâm Dang Ngoc, enseignante chercheuse, explique comment utiliser la gamification pour améliorer la motivation des élèves. Tuyêt Trâm Dang Ngoc est enseignante chercheuse en sciences informatiques à CY Cergy Paris Université.”

L’échappée belle d’élèves étiquetés vulnérables : des bacheliers professionnels en CPGE
The beautiful escape of students described as vulnerable : vocational baccalauréat holders enrolling in CPGE par Carine Érard, Christine Guégnard et Magali Danner, Éducation et socialisation, n° 57/ 2020
Au vu de la finalité de leur diplôme, les bacheliers professionnels peuvent paraître, aux yeux de tout à chacun, ne pas être à leur place en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE). Stigmatisés par un parcours dans le secondaire professionnel, ils semblent fragilisés au vu de leur profil social et surtout scolaire, en raison de son décalage avec les contenus de l’enseignement supérieur long. Pourtant, quelques-uns s’aventurent vers cette formation d’élites. Entretiens semi-directifs à l’appui, l’enjeu est de présenter les points de vue de ces jeunes considérés comme des acteurs en quête de sens dans leurs études, cherchant à mettre en cohérence leurs parcours, leurs expériences et leurs attentes. Conscients des obstacles à franchir mais sans se percevoir comme vulnérables, ces bacheliers acceptent les risques d’une telle orientation atypique : la CPGE représente l’espoir d’échapper au destin associé à la filière professionnelle qu’ils disent pourtant avoir appréciée.”

« Orientation des filles vers la science » : vers la fin des stéréotypes ? Publié par Chloé Le Dantec
L’association Femmes&Sciences propose de faire un « état des lieux » de l’orientation scientifique des filles. Un événement en ligne à ne pas manquer !
L’association Femmes & Sciences maintient son colloque 2020, qui aura lieu la semaine prochaine. Malgré le report d’une partie de l’événement, la session appelée « Orientation des filles vers la science : état des lieux et leviers » est assurée en ligne. Depuis Ada Lovelace, inventrice de la programmation, ou Marie Curie et sa découverte du radium, quels progrès ont été faits pour permettre aux jeunes filles d’accéder aux domaines scientifiques ? Et surtout, quels progrès doit-on encore faire ?

 

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Crise sanitaire — Pendant ce temps — Ressources et réflexions...

11 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Crise sanitaire — Pendant ce temps — Ressources et réflexions...

La crise sanitaire poursuit ses dégâts et pendant ce temps le niveau des élèves baisse, les parents s’inquiètent et on s’interroge sur le numérique. Heureusement vous aurez droit à des réflexions et des ressources bien utiles en ces temps.

 

Crise sanitaire

 

Covid : 1 million de tests rapides pour les établissements scolaires
"A partir de la semaine prochaine, une politique de dépistage massif du Covid-19 va être déployée dans les établissements scolaires. Dans un premier temps, elle concernera les personnels, pas les élèves."

JPEG - 98.9 ko

Covid 19 : Les professeurs doivent-ils être vaccinés en premier ?
"Alors qu’un industriel de la pharmacie annonce avoir réussi à mettre au point un vaccin "efficace à 90%", la question de la gestion de la vaccination se pose. Certains pays ont déjà prévu un ordre des priorités dans la vaccination alors que tout reste à faire en France. Quelle place les enseignants doivent-ils avoir ? Dans les pays qui ont étudié la question ils sont classés parmi les catégories prioritaires."

Une grève pas seulement sanitaire
Ce sera le premier affrontement direct entre les syndicats et le ministre depuis le printemps dernier. Le 10 novembre une intersyndicale (FSU, Cgt, Sud, Fo, Snalc, Sncl Faen) appelle à la première "grève sanitaire". Mais bien d’autres raisons vont pousser une partie des enseignants hors des écoles et des établissements.”

Paroles d’enseignants en grève : "la distanciation est impossible", "le ministre nous méprise"par Louis-Valentin Lopez
Une intersyndicale a appelé à ne pas faire cours ce mardi, en exigeant un renforcement du protocole sanitaire dans les établissements. Professeurs d’histoire ou de français, au collège ou au lycée : ils nous expliquent les raisons de la colère.”

La crise sanitaire accélère la mutation du Centre national d’enseignement à distance
Mis en avant depuis le premier confinement pour aider les enseignants à assurer la continuité pédagogique, le CNED souhaite conforter sa position.” Abonnés

 

Pendant ce temps

 

Le niveau baisse
Le niveau des écoliers chute, conséquence du confinement
"La plupart des élèves ont souffert mais à des degrés divers, comme permettent de le constater les résultats des évaluations nationales réalisées en septembre par l’ensemble des élèves de CP, CE1 et sixième."

Les évaluations nationales montrent la montée des inégalités
""La France a su amortir les effets du confinement". Dans un message envoyé aux enseignants le 9 novembre, JM Blanquer commente les résultats des évaluations nationales dans des termes bien peu scientifiques. Au delà de la flatterie nationaliste, les résultats montrent surtout que ça dépend pour qui. Partout les écarts se sont creusés en CP et Ce1 entre les enfants favorisés et défavorisés sous son ministère."

Les parents sont inquiets
Covid-19 : la FCPE demande "un recrutement massif" d’enseignants pour ne "pas revivre le cauchemar de l’école à la maison"
"Rodrigo Arenas, co-président de la Fédération des conseils de parents d’élève, s’inquiète du nouveau protocole sanitaire mis en place dans les lycées. Il craint que, faute de moyens supplémentaires, l’enseignement à distance n’aggrave les inégalités entre élèves."

Coronavirus : Les parents d’élèves inquiets face au spectre du retour de l’école à la maison
"Des syndicats enseignants appellent à la grève ce mardi pour obtenir notamment la possibilité de réduire les effectifs en classe
Jean-Michel Blanquer a encouragé jeudi dernier les cours à distance pour les lycéens, afin de freiner les contagions au coronavirus.
Les parents d’élèves, tant du public que du privé, craignent que ce scénario ne soit aussi adopté pour le primaire et le collège
."

Et on s’interroge sur le numérique
« Entre Gafam et mythologie révolutionnaire, le numérique éducatif peut-il tenir ses promesses pour l’école ? »
"A la suite des Etats généraux du numérique pour l’éducation, organisés les 4 et 5 novembre, Philippe Champy, ancien éditeur scolaire, regrette le manque de débats sur les « coulisses du théâtre digital » et la mythologie d’un numérique « révolutionnaire »." Abonnés

Sommes-nous vraiment en train de fabriquer des “crétins digitaux" ? par Xavier de La Porte
J’ai l’impression que le discours sur les jeunes et les écrans est en train de changer. Alors qu’il y a quelques années, on vantait les compétences de ces digital natives - certes un peu accro à leurs écrans, mais tellement habiles à les manipuler - aujourd’hui, ce qu’on entend, ce sont le plus souvent des discours très alarmistes.”

 

Ressources et réflexions

 

Dans la classe, quels sont les facteurs qui peuvent contribuer au décrochage scolaire ?
"Le décrochage constitue un problème social considérable (il touche en France plus de 100 000 jeunes). Ce phénomène s’est aggravé avec le confinement du printemps 2020 qui a contribué à distendre les liens entre l’école et un certain nombre d’élèves.
Les éclairages quant aux causes possibles de ce phénomène sont multiples. Au risque de simplifier à outrance, on peut avancer que les travaux, principalement en sociologie ou en psychologie, se répartissent entre des causes « externes » à l’école (milieu social, trajectoire de vie, expériences familiales…) et des causes « internes » à l’école (envisagées essentiellement sur quelques dimensions : climat scolaire, violence, évaluation, échec…)."

Pourquoi une conférence internationale sur la formation des enseignants ?
"Le métier d’enseignant n’est pas seulement un métier de vocation, fondée sur une autorité naturelle et un don pour la transmission mais un métier de plus en plus complexe qui s’apprend". Du 16 au 20 novembre, le Cnesco et France Education International réunissent une conférence de comparaison internationale sur la formation continue et le développement professionnel des personnels d’éducation. Nathalie Mons, directrice du Cnesco, Olivier Maulini et Régis Malet, présidents de la conférence de comparaisons internationales, présentent les grands enjeux de cet événement : l’articulation entre formation continue et initiale, l’équilibre entre formation pratique et théorique, le rôle du numérique. Ils expliquent comment les enseignants peuvent participer à cet événement.”

Les guides pratiques pour s’outiller
Le guide pratique est le parfait GPS pour aborder chaque thématique avec la juste prise de hauteur et faire nos propres choix pédagogiques. Une dizaine de fiches pratiques et un éclairage théorique pour aller droit à l’essentiel.”

Fascicule pédagogique
Ce fascicule présente des démarches et des astuces pour faciliter votre planification et votre enseignement. Conçu en étroite collaboration avec des enseignants et des technopédagogues, il est l’outil parfait pour vous épauler tout au long de l’année.”

Des perspectives différentes en histoire de l’Ecole Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
Il y a un demi-siècle, les éditions Armand Colin ont publié une « Histoire de l’enseignement en France ; 1800-1967 » d’Antoine Prost qui a été un ouvrage phare dans ce domaine . Elles viennent de publier une « Histoire de l’enseignement en France ; XIX°- XXI° siècle » qui devrait faire date également. Ce sont les différences entre les deux ouvrages qui sont les plus significatives.”

Conjurer la peur par le collectif Par Laurence De Cock sur son Blog : Conseils de classe
Serions-nous tétanisés au point de trouver normal d’envoyer des enfants de 10 ans passer une journée au commissariat ? D’un autre côté, mesurons-nous suffisamment le niveau de peur installé dans le corps enseignant par l’abominable assassinat de Samuel Paty ? La voie est étroite entre la tentation répressive et le rappel à notre mission éducative, mais il faut la trouver.”

Le bon élève d’à côté
Un taux de diplomation qui frôle les 90 % et des écoles qui passent au mode virtuel en quelques jours. Non, on ne parle pas de la Scandinavie, mais de l’Ontario. Plongée dans un système d’enseignement public qui fonctionne.”

Bernard Desclaux avec l’aide de Géraldine Duboz

Lire la suite

Revue de Presse Education... Tensions sur le terrain — Le Ministère — Ressources...

7 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Tensions sur le terrain — Le Ministère — Ressources...

Aux tensions dans les établissements le Ministère vient de répondre. Quelques ressources.

 

Tensions sur le terrain

 

Quelques exemples
Reconfinement : dans les lycées, la fin du 100 % présentiel pour tous les élèves
La jauge de 50 % d’élèves accueillis dans les lycées va devenir une règle pour de nombreux établissements, sans pour autant s’appliquer de manière systématique. Le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer plaide pour « la souplesse locale ».”

Covid-19 : en Seine-et-Marne, l’enseignement à distance au centre des débats dans le secondaire
Les enseignants des collèges et lycées du département font part de leurs inquiétudes face à la deuxième vague épidémique. Ils souhaitent la mise en place de demi-groupes dans les classes. Une revendication qui achoppe notamment sur la capacité à faire cours à distance.”

Val-d’Oise : la contestation des professeurs contre le protocole sanitaire s’intensifie
Les mouvements de grève se multiplient dans les collèges et lycées du département. Comme au lycée polyvalent Romain-Rolland de Goussainville, les enseignants attendent souvent l’accord du rectorat pour adapter le protocole sanitaire.
Le rectorat maintient que le mouvement de contestation mené par les professeurs contre le protocole sanitaire reste « minoritaire ». Pourtant chaque matin, de nouvelles grèves ou droit de retrait se déclarent dans les collèges et lycées, partout dans le Val-d’Oise
.”

Confinement : vers un enseignement à distance partiel dans les lycées de Corse ? par Julia Sereni
Dès le lendemain de la rentrée scolaire, des mouvements de blocage ont touché plusieurs lycées à Bastia et en Balagne.
En cause : un protocole sanitaire jugé insuffisant. Face à cette situation, des syndicats de parents d’élèves, à l’instar de l’Associu di i Parenti Corsi (APC), demandent « des mesures fortes » de la part des autorités académiques et notamment « la mise en place de groupes et du distanciel » dans le second degré
.”

 

Le Ministère

 

Cours à distance, demi-groupes, contrôle continu au bac... Blanquer durcit les mesures sanitaires dans les lycées Le Monde avec AFP
Dès la rentrée mardi, des lycéens avaient manifesté un peu partout en France devant leurs établissements pour dénoncer le protocole sanitaire jugé insuffisant.”

Lycées : Blanquer cède sur les E3C et l’enseignement hybride
Dans une lettre aux chefs d’établissement envoyée le 4 novembre au soir, Jean Michel Blanquer annonce à la fois la suppression pour cette année des E3C, un allègement des épreuves de spécialité conduisant à celui des programmes et la possibilité pour les lycées de passer en enseignement hybride. Cette décision est prise alors que de plus en plus d’enseignants et de parents se plaignent du nouveau protocole sanitaire et qu’une intersyndicale appelle à la grève pour le 10 novembre.”

Cours en distanciel, contrôle continu : face à l’épidémie, la nouvelle organisation des lycées et du bac
Dans un contexte sanitaire compliqué, le ministre de l’Education a décidé, d’une part, de laisser plus de liberté d’organisation des cours aux lycées et, d’autre part, de modifier le déroulé du baccalauréat 2021. Il s’agit du premier millésime du nouveau bac, qui ne sera par conséquent pas tout à fait celui de la réforme.”

 

Ressources

 

Faire cours en demi-groupes ½ + ½ = ? par Jean-Charles Léon
La société se confine à nouveau dans l’ensemble de l’Europe et au-delà. Les écoles restent ouvertes mais de plus en plus d’établissements mettent en place un enseignement par demi-groupe sans que personne ne soit vraiment préparé à cela. Voici une proposition pour créer du lien entre les demi-groupes, une idée parmi d’autres, parce que dans ce contexte d’enseignement « dégradé » on peut encore inventer, pour ne pas s’épuiser.”

De Ferdinand Buisson à la charte de la laïcité, pédagogie de la laïcité / pédagogie laïque
Comment conserver le sens et la valeur originelle du concept de laïcité, le régénérer et le faire comprendre, dans notre temps qui est fuyant, à des générations nouvelles soumises à de multiples influences, parfois insaisissables, et qui ne percevraient pas ce qu’elles perdraient si cette laïcité s’effaçait ? L’école et sa tutelle mesurent-elles encore la mission considérable qui repose sur elle ? Est-elle véritablement outillée pour ce faire ?

Le livre du mois du n° 564, « La coéducation permanente »
L’orientation scolaire. Paradoxes, mythes et défis. Frédérique Weixler. Éditions Berger-Levrault, collection Au fil du débat-Essais, 2020
Après une carrière dans les services d’orientation et une participation au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, Frédérique Weixler est inspectrice générale de l’Éducation nationale. La première phrase de son livre donne le ton : «  L’ampleur des inégalités de destin scolaire en fonction des origines socioéconomique se trouve au centre du débat éducatif en France depuis des années.  » C’est sans doute le fil rouge de cet essai, qui s’ouvre par une déconstruction des mythes de l’éducation et de l’orientation.”

Le Centre Pompidou met en ligne des cours gratuits pour comprendre l’art contemporain
Salut les reconfiné.e.s ! Alors comme ça on s’ennuie ? Si personne ne vous oblige à apprendre douze langues et à terminer la Pléiade, vous vous sentez d’humeur productive aujourd’hui et voulez ajouter une corde à votre arc ? Ça tombe bien, on vous a dégoté des cours gratuits sur l’art contemporain organisés par le Centre Pompidou. Pas mal, hein ?!

 

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Hommage et conséquences - Protocole fantôme - Enseigner - Harcèlement...

6 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Hommage et conséquences - Protocole fantôme - Enseigner - Harcèlement...

Aujourd’hui on parle encore de l’hommage à Samuel Paty mais c’est l’insécurité sanitaire qui domine l’actualité. On évoque aussi la harcèlement scolaire et l’enseignement.

 

Hommage et conséquences

 

Hommages à Samuel Paty : « Les élèves n’ont pas dérapé »
« Au moins six élèves, âgés de 11 à 16 ans, sont soupçonnés d’avoir fait l’apologie du terrorisme en marge de la minute de silence à la mémoire du professeur décapité. Des cas qui restent rares. » abonnés

La police appelée au lycée Le Mans Sud lors de l’hommage à Samuel Paty pour une simple inscription en arabe
Par Marc Bertrand,
« La proviseure du lycée Le Mans Sud a déclenché le "protocole sécurité" et fait intervenir les forces de l’ordre lundi, lors de l’hommage à Samuel Paty, parce qu’un élève a photocopié des inscriptions en arabe au CDI. Les faits ne relèvent d’aucune qualification pénale, selon le parquet. »

Hommage à Samuel Paty : Trois élèves marseillais en garde-à-vue pour « apologie du terrorisme »
« Trois mineurs ont été placés en garde-à-vue à Marseille pour des propos exprimés lors de l’hommage national à Samuel Paty dans les établissements scolaires »

 

Protocole fantôme

 

Covid-19 : en grève ou en droit de retrait, des enseignants protestent contre les conditions sanitaires de la rentrée
« Des professeurs sont en grève depuis le 2 novembre, d’autres ont usé de leur droit de retrait ou menacent de le faire, d’autres encore pourraient rejoindre le mouvement jeudi. Ils réclament une meilleure application des règles sanitaires, notamment grâce aux classes dédoublées. »

Coronavirus : Dans les lycées, la colère monte face au protocole sanitaire jugé faiblard… Et c’est loin d’être fini
« La grogne monte dans les lycées. Des élèves et des enseignants dénoncent le protocole sanitaire, jugé insuffisant pour freiner l’épidémie.
Après des tentatives de blocages de lycées par des élèves mardi, de nouvelles perturbations pourraient avoir lieu ce jeudi. Certains enseignants se sont aussi déjà mis en grève et le mouvement pourrait s’étendre.
De nouvelles mesures, comme la généralisation des cours en demi-groupes et l’allégement des programmes, sont demandées. »

Vers la grève sanitaire ?
« La journée du 4 novembre a été marquée à nouveau par des blocages, des grèves, des protestations dans de nombreux lycées. Le mouvement a gagné en ampleur et touche de nouvelles régions. Des enseignants protestent contre un protocole sanitaire jugé insuffisant qui les met en danger eux et les élèves et annonce des fermetures massives d’établissements. Le Snes Fsu a pris la tête du mouvement en appelant les autres organisations à participer à une "grève sanitaire" le 10 novembre. Sud Education annonce s’associer à cet appel. »

William Dab : « Le confinement allégé ne sera pas suffisant pour casser rapidement la courbe épidémique »
“Dans un entretien au « Monde », l’épidémiologiste, ancien directeur général de la santé, regrette que les mesures de lutte contre l’épidémie soient toujours prises trop tard. « Le retour à l’école est une bonne décision du point de vue éducatif. Mais du strict point de vue de l’épidémie, il vaudrait mieux les fermer pour réduire la circulation virale »” abonnés

Covid-19 : où sont les données sur les écoles françaises ?
« L’Institut Molinari s’étonne que la question de la prévalence du virus dans les établissements scolaires semble sous-estimée en France, contrairement à la Belgique.
La Belgique, qui connait une reprise rapide de l’épidémie, a fermé ses écoles le 28 octobre. En Suède, les jeunes de plus de 16 ans étudient depuis chez eux depuis le début de la crise. En France, après la mise en place de nouvelles mesures de confinement, il a été décidé de laisser les écoles ouvertes avec quelques aménagements, dont le port du masque à partir de 6 ans et un renforcement du protocole sanitaire là où cela est possible. Tous les enfants ont retrouvé le chemin de l’école lundi 2 novembre, tandis qu’on fermait toute une série de commerces et d’activités, ce qui aura nécessairement des conséquences économiques et sociétales délétères. »
 Abonnés

Vos questions sur le reconfinement : le masque obligatoire à l’école primaire est-il dangereux pour mon enfant ?
« Déplacements, attestations, travail à distance, etc. : posez-nous vos questions, on y répond ! Aujourd’hui : le port du masque à l’école à partir de 6 ans. »

 

Enseigner

 

Les enseignants ne sont pas des héros
Cécile Blanchard Rédactrice en chef des Cahiers pédagogiques
“Y aura-t-il un bout du tunnel ? Un fond de la piscine où donner un grand coup de pied pour remonter ? C’est, je crois, la question que se posent de très nombreux personnels de l’Éducation nationale (et de parents d’élèves) en cette rentrée de novembre 2020.”

Au Forum Alternumérique, enseignants et chercheurs dessinent un autre numérique éducatif
« Le 4 novembre, le ministre (en vidéo), des cadres de l’éducation nationale, des startups, des experts, ont ouvert à Poitiers les Etats généraux du numérique organisés par le ministère. A quelques kilomètres de là, une centaine de professeurs, chercheurs et quelques politiques ont fait de la résistance. Pas au numérique mais à ce numérique éducatif officiel. Il a été question de solidarité, de fabriquer des communes, de la transformation du travail enseignant. Des questions qui concernent les professeurs mais sont évitées à Poitiers... »

Dans la classe de « Supermaître », le numérique rime avec autonomie et personnalisation
« Converti depuis cinq ans aux pédagogies actives, Julien Crémoux utilise les outils numériques au quotidien pour apprendre l’autonomie aux enfants et personnaliser au maximum son enseignement. »

Messages d’anciens élèves à un ancien professeur
« Je comprends les collègues qui doutent, veulent partir et ne pas mourir étouffés dans la grande machinerie de l’Education Nationale. Entendons aussi les enfants du peuple qui disent encore parfois : "J’étais si bien au lycée que j’aurais voulu y rester". »

 

Harcèlement scolaire

 

Harcèlement scolaire : « J’ai pensé à me tuer »
« TÉMOIGNAGE - Marguerite est aujourd’hui une jeune femme épanouie dans ses études à Sciences Po. À l’occasion de la journée nationale contre le harcèlement scolaire, elle raconte le calvaire qu’elle a vécu tout au long de ses années de collège ».

Le cyber-harcèlement scolaire en hausse pendant le confinement
« L’instauration du premier confinement a provoqué une hausse du cyber-harcèlement. Ce jeudi, à l’occasion de la première journée internationale de lutte contre le harcèlement scolaire, l’association e-Enfance annonce que le nombre de cas rapportés sur sa plateforme d’écoute a augmenté de 30%. »

Harcèlement scolaire : quand les élèves sont médiateurs
« En cette première Journée internationale de lutte contre le harcèlement scolaire, Europe 1 s’est rendue dans une école du 19e arrondissement de Paris, qui forme quelques élèves de CM2 à repérer les cas et à faire de la médiation entre élèves. Reportage. »

Harcèlement scolaire : des indices et signaux qui doivent alerter
“Des micro-violences au harcèlement.- « Il faut être vigilant aux micro-violences, car elles peuvent se transformer en harcèlement », relève Cécile Besser-Voignier. « Le harcèlement étant caractérisé par des attaques répétées, avec une volonté de nuire à un élève plus vulnérable ou différent dans la perception. »”

Harcèlement scolaire : l’éducation nationale face au suicide d’Evaëlle
« En juin 2019, la collégienne de 11 ans s’est pendue au barreau de son lit. En septembre, son ancienne professeure de français a été mise en examen pour harcèlement moral sur mineure. » Abonnés

 

Géraldine Duboz

Lire la suite

Revue de Presse Education... Témoignages — Inquiétudes — Numérique — Divers...

5 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Témoignages — Inquiétudes — Numérique — Divers...

Deux témoignages sur la rentrée, mais surtout il y a beaucoup d’inquiétudes dans le monde scolaire. Des réflexions et discussions à l’occasion des États généraux du numérique, et quelques articles divers.

 

Témoignages

 

Dans un collège parisien, une discussion à pas comptés sur la liberté d’expression
"Quand on n’est pas d’accord avec une opinion, on ne se fait pas justice soi-même" : dans un collège du centre de Paris, un professeur d’histoire-géo tente, pas à pas, de lancer une discussion sur la liberté d’expression pour rendre hommage à Samuel Paty.
Pour cette rentrée très particulière, les élèves du collège de la Grange-aux-Belles, classé REP (éducation prioritaire), s’attendaient lundi à un premier cours un peu différent : "On va parler de ce professeur qui s’est fait assassiner parce qu’il a montré des caricatures en classe", explique Elise, avant le début des cours
.”

Verbatim : La rentrée d’une directrice d’école
Je suis directrice d’école élémentaire. Lundi 2 novembre j’ai ouvert les portes de l’école après deux semaines de vacances. Durant ces deux semaines mes collègues moi nous nous sommes questionnés sur ce que nous allions dire aux élèves du terrible assassinat de Samuel Paty. Quels mots choisir ? Quels supports visuels ? Comment recevoir leur parole ? Pourrions-nous tout entendre, tout accepter ? Nous nous sommes mis d’accord sur l’essentiel : ne jamais choquer les élèves, partir de leurs propres mots, chaque enseignant serait libre d’utiliser les documents qu’il souhaite. Et puis il y avait le protocole sanitaire à accentuer. Les récréations à aménager, les sorties à échelonner, la cantine à organiser. Des bricoles quoi !

 

Inquiétudes

 

Confinement : un baromètre des inquiétudes et doutes des profs Par Marie Piquemal
« Libération » a eu accès au rapport de l’Autonome de solidarité laïque, l’assurance juridique des profs, qui synthétise les questions posées lors du confinement au printemps. Et trouve de nombreux échos avec la situation actuelle.”

Plusieurs blocages de lycées pour protester contre le non-respect des mesures sanitaires
Une dizaine de blocages ou tentatives ont eu lieu à Paris, ainsi qu’à Saint-Etienne, Saint-Nazaire, Toulouse, Nantes ou encore Besançon. Dans certains lycées bloqués, des heurts ont eu lieu avec les policiers.” Par Violaine Morin et Luc Chatel

Covid-19 : le casse-tête des lycées franciliens pour respecter le protocole sanitaire à la cantine Par Bénédicte Lutaud
60% des lycées franciliens ne peuvent respecter le protocole sanitaire renforcé après les vacances de la Toussaint, a mis en garde la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse. Parents d’élèves et professeurs déplorent un manque de personnel.”

Sainte-Foy-la-Grande : des enseignants pointent les faiblesses du protocole sanitaire au lycée
Lundi après-midi de nombreux cours ont été annulés au lycée d’enseignement général Elysée Reclus ainsi qu’au lycée professionnel Paul Broca. En cause : le protocole sanitaire, jugé "trop léger" par certains profs.”

En Haute-Vienne, les syndicats enseignants s’inquiètent des conditions sanitaires de la rentrée
Dénonçant l’incohérence du "protocole renforcé" de Jean-Michel Blanquer, le SNES-FSU et le Se-Unsa demandent, entre autres, la mise en place d’un enseignement en groupes réduits en collège et lycée. « Sans cela, nous risquons fort de repasser en enseignement en distanciel, ce que nous ne souhaitons pas. »

A Mulhouse, une grève des enseignants du collège Kennedy
L’arrêt de travail survenait alors que les enseignant-es souhaitaient s’accorder un temps d’échange dès la reprise du lundi à 8h, ce que leur hiérarchie leur a clairement refusé.
Le contexte sécuritaire ajoute, s’il le fallait encore, au mal-être des professionnels de l’éducation, après le crime perpétré contre l’un des leurs il y a 15 jours, et tandis que les assurances de sécurité formulées par le gouvernement à leur endroit peinent à se concrétiser aux abords des établissements scolaires…

Reconfinement et enseignement : à quand des classes en demi-groupes au lycée ?
Enseignants et proviseurs sont de plus en plus nombreux à juger le protocole sanitaire en vigueur trop léger, et à réclamer un passage aux cours en demi-groupes. Mais rectorats et ministère freinent des quatre fers.”

 

Numérique

 

L’Expresso du 04 novembre 2020 avec trois articles à propos des Etats généraux du numérique

États généraux du numérique pour l’Éducation : "On habitue les enfants à ne désirer que ce que l’ordinateur peut leur donner"
Le ministère français de l’Éducation nationale a lancé en juin 2020 une consultation qui conduira à la tenue d’États généraux du numérique pour l’éducation, les 4 et 5 novembre prochains, à Poitiers. Des collectifs et associations opposés au "tout numérique à l’école" et d’alerte sur l’addiction aux écrans, ont écrit au ministre. Ils dénoncent une dérive en cours dans l’Éducation nationale. Entretien avec Catherine Lucquiaud, docteure en informatique et membre de l’Association contre l’utilitarisme et le numérique éducatifs.”

Sur le site de l’INRIA (Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique) : Éducation au numérique
Inria est convaincu que le numérique, et en particulier l’intelligence artificielle, la modélisation cognitive, et les interfaces, peuvent fournir des outils efficaces et utiles aux apprenants et aux enseignants, mais aussi aider à relever les grands défis de l’éducation (égalité des chances, fracture numérique, enjeux sociaux et économiques, etc.). Nos équipes de recherche travaillent au développement d’une éducation numérique aussi juste que moderne.”

Élancourt, premier prix d’éducation numérique en confinement
L’observatoire national de l’innovation publique vient d’attribuer le Prix Territoria d’Or à la ville d’Élancourt pour son action exemplaire dans l’éducation numérique en plein confinement.”

Angers. Lycées : le retour des cours à distance ? Ces élèves regorgent de propositions
Au lycée Auguste-et-Jean-Renoir, à Angers, des élèves de seconde redoutent la fermeture totale des établissements scolaires si le Covid-19 vient à circuler plus intensément. Le temps d’un quart d’heure, ils ont proposé leur version idéale de l’école à distance.”

 

Divers

 

Quatre questions sur le « Grenelle de l’éducation », lancé par le gouvernement
Les dix ateliers imaginés dans le cadre du « Grenelle de l’éducation » débutent ce mardi. Ils ont pour but d’ouvrir le débat sur l’école et la place de l’enseignant, après l’assassinat de Samuel Paty. Quelles mesures concrètes sont attendues ? Quand ? Les explications dans CQFD.”

L’abandon des « ABCD de l’égalité » en 2014
Retour sur un recul de la République face aux intégrismes religieux Par Delahaye JP sur son blog
Rares sont les initiatives qui permettent aux enfants de travailler spécifiquement aux différences de genre dans le cadre scolaire en intégrant cet objectif dans la globalité des apprentissages. C’est cette lacune que les « ABCD de l’égalité » voulaient combler en septembre 2013.”

« En privilégiant l’accès aux apprentissages des étudiants des classes préparatoires, l’exécutif malmène une nouvelle fois l’université »
Tribune de Karine Gente Professeur de sciences économiques à l’université d’Aix-Marseille
La professeure Karine Gente s’indigne, dans une tribune au « Monde », de l’inégalité créée dans l’enseignement supérieur par la différence de traitement entre étudiants des universités et futurs élèves des « grandes écoles »

 

Bernard Desclaux

Lire la suite

Revue de Presse Education... Rentrée — L’EMC — Ressources

4 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Rentrée — L’EMC — Ressources

Une rentrée sans doute mal digérée par les personnels. Des questions sur l’EMC et quelques ressources.

 

Rentrée

 

Rentrée : Les tensions montent dans les établissements
A la veille d’un appel au blocage des lycées, une trentaine d’établissements ont connu des mouvements de grève le 2 novembre. Ce phénomène, rare un jour de rentrée scolaire, résulte du trop plein de tensions et d’humiliation ressentis par les enseignants suite à la réduction de l’hommage à S. Paty à une simple minute de silence et au nouveau protocole sanitaire jugé trop peu protecteur. A l’épidémie, à l’alerte attentat va s’ajouter une crise sociale qui pourrait prendre de l’ampleur.”

Sur France24 : Covid-19 : en France, la colère du corps enseignant "se déconfine"
Quelque 12 millions d’élèves, de l’école primaire au lycée, ont fait leur rentrée, lundi, dans une France reconfinée et un climat parfois tendu. En cause, le protocole sanitaire de l’Éducation nationale qui suscite l’inquiétude des syndicats et de professeurs, au point que certains se sont mis en grève ou ont exercé leur droit de retrait.”

L’hommage expéditif à Samuel Paty demandé aux enseignants n’est pas digne de l’école par Frédéric Sallée Historien, professeur agrégé d’histoire, docteur en histoire contemporaine de l’université Grenoble-Alpes
Ce lundi 2 novembre, l’ensemble de la “communauté éducative” rend hommage à Samuel Paty, assassiné le 16 octobre dernier, pour unique raison d’être enseignant. Passé le temps de la sidération vient celui de l’hommage. Quand la nation honore Samuel Paty en Sorbonne, quand la radio publique bouleverse ses programmes, l’école, elle, s’illustre par des ressorts habituels, a minima, dans un contexte qui ne l’est pas : la lecture d’une lettre, suivie d’une minute de silence.”

L’université, au carrefour des crises avec Jean Chambaz et Pascale Dubus sur FranceCulture
Moins de deux semaines après l’hommage rendu par Emmanuel Macron à Samuel Paty dans la cour de la Sorbonne, lieu symbolique de l’esprit des Lumières et de l’enseignement, la relation entre le gouvernement et le corps universitaire se consume.”

 

L’EMC

 

J-M Blanquer souhaite renforcer l’enseignement moral et civique « dès la rentrée prochaine » Publié par Fériel Boudjelal, Vousnousils
Il prévoit également une « réforme du brevet dont le principe sera de valoriser l’engagement civique des élèves ».”

Renforcer l’enseignement moral et civique ? Pas si simple
Dans un entretien accordé dimanche 1er novembre au journal Le Parisien, le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a annoncé un renforcement de l’enseignement moral et civique » , « dès la rentrée prochaine » (en septembre 2021), notamment par une augmentation des heures de cours. Un grand classique : Najat Vallaud-Belkacem avait tenu le même discours deux semaines après les attentats contre Charlie Hebdo et l’Hyper-Cacher, en janvier 2015.
Mais de quoi parle-t-on au juste ? L’enseignement moral et civique (EMC) est entré en vigueur à la rentrée 2015. Il s’agissait alors d’unifier ce que l’on appelait jusque-là instruction civique à l’école primaire, éducation civique au collège, éducation civique, juridique et sociale au lycée. Soit une heure par semaine en primaire, une demi-heure au collège, une demi-heure au lycée, 300 heures au total sur l’ensemble d’une scolarité
.”

Education : en quoi consistent les cours d’enseignement moral et civique ?
Les cours d’enseignement moral et civique (EMC), mis en place en 2015, doivent permettre aux élèves de prendre conscience de leurs droits et de leurs devoirs en tant que citoyens, ainsi que d’apprendre les valeurs de la République.”

« Un catéchisme républicain à l’école ne permet pas d’aborder sereinement les faits religieux »
Après l’assassinat de Samuel Paty, le 16 octobre, Philippe Gaudin, directeur de l’Institut européen en sciences des religions, et auteur « Tempête sur la laïcité. Comment réconcilier la France avec elle-même », défend un renforcement de l’enseignement des faits religieux à l’école.” Propos recueillis par Séverin Graveleau

« Contre les fantasmes et le fanatisme, l’enseignement des faits religieux à l’école est nécessaire » Tribune de Laurent Klein, Directeur d’école élémentaire, coauteur de "La Laïcité et l’enseignement des faits religieux" (éditions Nathan, collection "Questions d’enseignants")
Après l’assassinat du professeur d’histoire-géographie Samuel Paty, Laurent Klein, directeur d’école élémentaire, témoigne de l’intérêt de l’enseignement laïque des faits religieux en classe, et de la méfiance qu’il suscite parfois.
L’odieux crime dont a été victime Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), le 16 octobre, a fait resurgir dans les médias un sujet longtemps mis de côté : l’enseignement laïque des faits religieux. Pour ma part, cela fait plus de quinze ans que je milite pour que cet enseignement trouve sa place dans les programmes de l’éducation nationale dès l’école élémentaire. Au-delà de l’intérêt personnel, je reste plus que jamais persuadé que cet enseignement est absolument nécessaire
.”

 

Ressources

 

Sylvain Connac : Expliquer et faire vivre le principe de laïcité
La laïcité n’est pas une valeur. C’est un principe qui permet de susciter et défendre des valeurs. En France, les valeurs de la République sont triples : liberté, égalité et fraternité. Alors que deux premières paraissent antagonistes, la troisième est ce qui crée de la cohérence. Pour le dire autrement, sans fraternité, pas de liberté et d’égalité conjointes. Le but est de « faire tenir debout notre devise républicaine ». Or, pour autoriser la fraternité à naitre entre des personnes différentes, il faut un levier : c’est celui que permet la laïcité.”

Sur FranceCulture : Emancipation générale ! Les combats pour l’éducation
Historiens, philosophes, scientifiques, sociologues, à l’antenne de France Culture lundi 2 novembre pour raconter comment l’éducation a été et reste un combat. Des forces ont toujours œuvré contre l’éducation, qui reste la clef de l’émancipation des femmes et des hommes.
Sur la laïcité, le fait religieux, l’islamisme et la radicalisation, la liberté d’expression et le blasphème, le complotisme, retrouvez également plus de 50 émissions de France Culture éditées et commentées pour offrir une base de programmes de référence notamment aux enseignants, aux parents comme aux élèves
.”

 

Bernard Desclaux

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>