Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

architecture

Architecture scolaire : à quoi ressembleront les espaces éducatifs de demain?...

7 Octobre 2017 , Rédigé par Localtis.info Publié dans #Education, #Architecture

Afficher l'image d'origine

Adapter l'espace scolaire aux nouvelles pédagogies relève-t-il du rêve, comme l'écrivent avec un brin de provocation les inspecteurs de l'Education nationale ? Pour l'atteindre, ils suggèrent de soigner la programmation architecturale des bâtiments scolaires de telle sorte que toute proposition d'architecte soit "pédagogiquement justifiée". C'est dans cet esprit de "co-construction" que les cinq équipes lauréates de l'appel à manifestation d'intérêt lancé par le ministère et le Lab CDC préparent les expérimentations qu'elles testeront in situ, pendant 8 mois.

Afficher l'image d'origine

L'incidence de l'architecture scolaire sur le bon développement des pratiques pédagogiques innovantes ne fait aucun doute pour l'Education nationale. "Depuis quelques décennies, cette question est prise à bras-le-corps par des collectivités, qui cherchent à prendre en compte les besoins réels de la communauté éducative", lit-on dans un rapport consacré à l'innovation dans le système éducatif, réalisé par ses deux inspections générales (Igen et Igaenr) et rendu public le 16 décembre dernier (1).

Mais le chemin est encore long. Les auteurs du rapport constatent globalement un "écart énorme entre le bâti scolaire et les pratiques pédagogique innovantes". Pour eux, "l'espace d'apprentissage a peu ou pas évolué depuis l'époque grecque", si bien que "penser l'espace scolaire en fonction de la qualité et de la vertu des pédagogies relève encore d'un rêve".

"Il faudra sans doute en finir avec le temps des bureaux fixes des enseignants"

Pour y parvenir, la première préoccupation du corps enseignant devrait être de "structurer le rapport pédagogique de l'institution au numérique". Ils regrettent par exemple que le tableau blanc interactif (TBI) soit demeuré "un outil magistral certes captivant, mais encore insuffisamment exploité", considérant que "le vidéoprojecteur interactif permet aujourd'hui de repenser la pédagogie en faisant passer les élèves d'une posture statique à une posture dynamique". Partant du principe que "le changement de support finit par dicter les usages et les contenus", ils suggèrent de concevoir deux espaces distincts d'enseignement : un premier espace "où l'enseignant développerait son cours" et un second espace "permettant à l'enseignant d'imaginer un autre rapport à la classe".

L'objectif serait de parvenir à ce que le numérique ne soit pas "désincarné", sans jamais oublier que le corps est "essentiel dans le positionnement dans la classe". "Sans pour autant abandonner les temps d'enseignement magistral, il faudra sans doute en finir avec le temps des bureaux fixes des enseignants, pour leur préférer les chaises autonomes et ergonomiques dotées d'un accoudoir pour les ordinateurs", recommandent-ils.

(...)

Suite et fin de ce billet en cliquant ci-dessous

Valérie Liquet

Illustrations ajoutées par le webmaster

Lire la suite
<< < 1 2