Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Peter Gabriel...

31 Août 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Musique

Lire la suite

Coup de coeur... Marie Darrieussecq...

31 Août 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

C’est sa mère qui l’a convaincue de faire cette croisière. Une façon de prendre de la distance. De réfléchir à son mariage, à son métier, au déménagement à venir. Partir seule avec les gosses. Changer d’air. Changer d’eau. La Méditerranée. Pour une fille de l’Atlantique. C’est plat. Une mer petite. Les côtes sont rapprochées. On a l’impression que l’Afrique pousse de tout son crâne contre l’Europe, d’ailleurs c’est peut-être vrai. Une mer tectonique, appelée à se fermer.

Marie Darrieussecq - La mer à l'envers

Lire la suite

Scolarisation précoce des petites filles et "fondamentalisme islamiste" : les approximations de Jean-Michel Blanquer...

31 Août 2019 , Rédigé par MSN - France Info Publié dans #Education

Scolarisation précoce des petites filles et "fondamentalisme islamiste" : les approximations de Jean-Michel Blanquer...

Sur France Culture, le ministre de l'Education nationale a déclaré que les petites filles étaient moins nombreuses que les petits garçons à bénéficier de la scolarisation précoce, en raison du "fondamentalisme islamiste". Une affirmation contredite par les chiffres du ministère.

Appelons un chat, un chat, et une approximation, une approximation. Invité samedi 31 août sur France Culture, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a utilisé un argument approximatif pour justifier l'instruction obligatoire à partir de 3 ans. "Aujourd'hui, il y a plus de petites filles que de petits garçons qui ne vont pas à l'école maternelle, pour des raisons sociétales. Et appelons un chat un chat, le fondamentalisme islamiste dans certains territoires a fait que certaines petites filles vont à l’école le plus tard possible ou avec une assiduité plus faible", a-t-il déclaré.

Une affirmation en partie fausse, selon les chiffres de l'Education nationale repérés par un journaliste sur Twitter. Dans un rapport sur la rentrée 2018 (PDF), il est écrit noir sur blanc que "les filles sont plus nombreuses à bénéficier de la scolarisation précoce". Dans le tableau joint, on constate que 50,3% des élèves de 2 ans dans les écoles publiques et privées sont des filles. Il n'y a guère que dans le privé que les filles sont minoritaires parmi les enfants scolarisés dès 2 ans (48,9%).

Difficile en revanche de vérifier la deuxième phrase du ministre sur la situation dans certains territoires. Aucun chiffre plus détaillé géographiquement, par département ou région, n'est indiqué dans ce rapport. On peut toutefois rappeler que le taux de scolarisation des enfants de moins de 3 ans, tous sexes confondus, varie d'un département à l'autre, comme nous l'expliquions en février. En Corse, 87% d'entre eux sont scolarisés, contre 93% à Paris. Quant au fondamentalisme islamiste, le ministre n'a pas donné d'éléments pour étayer cette affirmation.

Lire la suite

A Lire... "Guerre scolaire" et "assassinat de l'école"...

31 Août 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Education

Vers une nouvelle guerre scolaire - Philippe Champy, La Découverte

Ils ont tué l'école - Marion Armengod, Seuil

(Absolument pas anti pédagogue comme le titre pourrait le laisser croire)

A écouter en particulier à partir de 4 minutes le témoignage concernant les classes dédoublées en REP+

Lire la suite

Fin des vacances... Rentrée des classes... Nostalgie musicale (Libération)

31 Août 2019 , Rédigé par Libération Publié dans #Education, #Musique

Lire la suite

REPERES PROGRESSIFS POUR LES APPRENTISSAGES DE LA MARSEILLAISE A L'ECOLE (Merci C Lelièvre)

31 Août 2019 , Rédigé par Claude Lelièvre Publié dans #Histoire

REPERES PROGRESSIFS POUR LES APPRENTISSAGES DE LA MARSEILLAISE A  L'ECOLE (Merci C Lelièvre)
REPERES PROGRESSIFS POUR LES APPRENTISSAGES DE LA MARSEILLAISE A  L'ECOLE :
QU'EST-CE QUE LA MARSEILLAISE ? CONTEXTE HISTORIQUE, TEXTE ET MUSIQUE.
PETITE SECTION
Adopté par la France comme hymne national : une première fois par la Convention pendant neuf ans du 14 juillet 1795 jusqu'à l'Empire en 1804, puis en 1879 sous la Troisième République.
MOYENNE SECTION
Les six premiers couplets sont écrits par Rouget de Lisle en 1792 pour l'armée du Rhin à Strasbourg à la suite de la déclaration de guerre de la France à l'Autriche. Dans ce contexte originel, La Marseillaise est un chant de guerre révolutionnaire, un hymne à la liberté, un appel patriotique à la mobilisation générale et une exhortation au combat contre la tyrannie et l'invasion étrangère.
GRANDE SECTION
La Marseillaise est décrétée chant national le 14 juillet 1795 (26 messidor an III) par la Convention,à l'initiative du Comité de salut public. Abandonné en 1804 sous l'Empire et remplacée par le Chant du départ, elle est reprise en 1830 pendant la révolution des Trois Glorieuses qui porte Louis-Philippe Ier au pouvoir.
CP
La IIIe République en fait l'hymne national le 14 février 1879 et, en 1887, une  version officielle  est adoptée en prévision de la célébration du centenaire de la Révolution. Le 14 juillet 1915, les cendres de Rouget de Lisle sont transférées aux Invalides.
CE1
Pendant la période du régime de Vichy, elle est remplacée par le chant Maréchal, nous voilà ! (il serait intéressant que la chorale de l'Ecole prenne en charge l'apprentissage de cet hymne). En zone occupée
le commandement militaire allemand interdit de la jouer et de la  chanter à partir du 17 juillet 1941.
CE2
Son caractère d'hymne national est à nouveau affirmé dans l'article 2 de la Constitution du 27 octobre 1946 par la IVe République, et en 1958,  par l'article 2 de la Constitution de la Cinquième République française.
Valéry Giscard d'Estaing, sous son mandat de président de la République française, fait ralentir le tempo de La Marseillaise afin de retrouver le rythme originel.
CM1
LES PAROLES
Le texte est fortement inspiré d'une affiche apposée à l'époque sur les murs de Strasbourg par la Société des amis de la Constitution, qui commence ainsi : Aux armes citoyens,l'étendard de la guerre est déployé, le signal est donné. Il faut combattre, vaincre ou mourir. Aux armes citoyens...Marchons!
L'expression les enfants de la Patrie  ferait référence aux engagés volontaires du Bas-Rhin, dont faisaient partie les deux fils du maire.
Un parent de Rouget de L'Isle rapporte qu'il aurait affirmé, lors d'une réunion, s'être inspiré d'un chant protestant de 1560 exécuté lors de la conjuration d'Amboise.
Enfin, certains ont suggéré que Rouget a pu songer à l'ode de Nicolas Boileau sur un bruit qui courut, en 1656, que Cromwell et les Anglais allaient faire la guerre à la France.
CM2
LA MUSIQUE
L'origine de la musique est plus discutée, puisqu'elle n'est pas signée (contrairement aux autres compositions de Rouget de Lisle).
Plusieurs écrivains et musiciens émettent des doutes sur la paternité de Rouget de Lisle réputé être un amateur incapable de composer un hymne dont la valeur musicale est reconnue.
En 1861, les journaux allemands ont prétendu que La Marseillaise était l'oeuvre de Holtzmann, maître de chapelle dans le Palatinat (on a parlé du Credo de la Missa solemnis n° 4), mais ce  n'était qu'un canular. L'air du début de l'Oratorio Esther, de Jean-Baptiste Lucien Grisons intitulé Stances sur  la Calomnie  a été évoqué ; mais Hervé Luxardo dit que l'air en question a été introduit postérieurement.
EXEMPLES D' ACTIVITES POUR L'ECOLE MATERNELLE
MOTRICITE : LE JEU: AUX ARMES !
Les enfants sont sans culottes. Le maître/lamaîtresse dispose au fond du préau d'autant d'armes (diverses) qu'il y a d'élèves, moins une. Au signal du maître : Aux armes, citoyens !, les enfants doivent tous se précipiter pour récupérer une arme.  Celle/celui qui n'en a pas est mis au piquet avec un bonnet d'âne et doit chanter la Marseillaise jusqu'à la fin du jeu.
Les dix derniers joueurs possesseurs d'une arme sont déclarés vainqueurs. Ils chantent: Français, en guerriers magnanimes / Portez ou retenez vos coups ! devant les perdants.  Au choix, ils épargnent les perdants ou font mine de les massacrer avec leurs armes. Ils devront justifier leur choix en débat collectif lors du retour au calme en classe.
Lire la suite

Revue de Presse Education... Rentrée et prérentrée — Ressources...

31 Août 2019 , Rédigé par Les Cahiers Pédagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Rentrée et prérentrée — Ressources...

Après les colibris, le ser(e)in ! Ensuite viendront les noms d’oiseaux sans doute. Un bon paquet de ressources pour faire passer.


Rentrée et prérentrée
 

LE PARISIEN WEEK-END. “« Réformer c’est essentiel », assure Jean-Michel Blanquer qui se dit « serein » avant sa 3e rentrée de ministre de l’Education nationale.”

La rentrée des profs compliquée par les nouveaux programmes : "Je ne sais pas exactement ce que l’on attend de moi"
Trois jours avant les élèves, les professeurs font leur rentrée vendredi. Ils vont découvrir leur emploi du temps pour ceux qui ne les ont pas encore, et retrouver leurs collègues avant leurs élèves lundi. Mais cette rentrée s’annonce particulière notamment pour les enseignants en classe de première qui essuient les plâtres de la réforme du lycée.”

La presse locale s’inquiète également
Vannes. La réforme du baccalauréat, changement majeur de cette année scolaire
C’est la nouveauté de la rentrée 2019. À quelques jours de la rentrée, les lycées vannetais sont prêts pour la réforme du baccalauréat. Décryptage pour y voir plus clair.”

Sondage : la popularité de Jean-Michel Blanquer s’effondre de 16 points par rapport à février 2018
Seuls 46% des Français ont une bonne opinion du ministre de l’Education nationale alors que ses réformes sont majoritairement approuvées, d’après ce sondage pour franceinfo et Le Figaro.” Info reprise largement par la presse.

Rentrée des enseignants : "nous n’allons pas nous contenter de paroles et de bonnes intentions" explique le SNIUPP
​Avant les élèves, les enseignants font leur rentrée vendredi 30 août. Une rentrée sous le signe d’une réforme globale de l’enseignement, qui ne fait pas que des heureux…

Au BOEN Transition écologique Nouvelle phase de généralisation de l’éducation au développement durable - EDD 2030 NOR : MENE1924799C circulaire n° 2019-121 du 27-8-2019 MENJ - DGESCO
Portant création notamment des “éco-délégués”

Le gouvernement veut doper l’enseignement du français à l’étranger
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé ce jeudi que 25 millions d’euros supplémentaires vont être débloqués en 2020 pour l’enseignement du français à l’étranger. Et les frais de scolarité seront rabaissés.”


Ressources
 
Enseigner, une activité créative ? par Claire-Marie Greiner-Mourez Formatrice à l’ESPE de Valence, professeure agrégée de Lettres Modernes, Université Grenoble Alpes

Le métier d’enseignant est tout à la fois populaire et méconnu. Chacun s’en forge une représentation d’après ses souvenirs d’élèves – situation dans laquelle n’apparaît que la partie émergée de l’iceberg. Quid des copies à corriger et de la préparation des cours ? Et si enseigner veut dire « faire passer » un savoir, cette transmission n’est pas un simple travail d’assimilation et de présentation des connaissances.
L’enseignant qui « jongle avec sa matière lorsqu’il est avec ses élèves » se montre inventif pour s’adapter sans cesse au contexte pédagogique. En quoi tous les enseignants sont-ils créatifs dans l’exercice de leurs missions ? De quelle créativité s’agit-il ? Quels en sont les enjeux pour leur formation ?

Philippe Champy : Vers une nouvelle guerre scolaire
"Depuis les années 2000, une partie croissante des hauts technocrates de l’Education nationale s’est ralliée à l’agenda néo libéral. Le numérique et les neurosciences sont les deux piliers qui, par leur emprise, doivent servir à accentuer la pression sur les enseignants, à rogner leurs autonomies professionnelles et leurs pouvoirs d’action". Ces quatre cavaliers de l’apocalypse pédagogique fondent particulièrement sur les enseignants depuis le retour de JM Blanquer rue de Grenelle. Dans un nouveau livre (Vers une nouvelle guerre scolaire, La Découverte), Philippe Champy met en lumière l’évolution de sa pensée politique et aussi les liens qui unissent la technostructure du ministère à une partie des neuroscientifiques et le petit noyau étatiste des acteurs du numérique. Au coeur de la tempête, l’édition scolaire, que connait bien Philippe Champy, étroitement liée aux acteurs de terrain, est en première ligne. L’enjeu de cette nouvelle guerre scolaire tient dans le mot liberté. Particulièrement la liberté pédagogique des enseignants , soumis aux pressions d’instructions de plus en plus tatillonnes, d’une évangélisation neuroscientifique et d’outils numériques qui vérifient et recadrent les pratiques, comme les évaluations nationales. L’Ecole de la confiance c’est celle de la mise sous contrôle. On l’avait compris. Philippe Champy le démontre. Ce livre est important.”

Faut-il avoir confiance dans l’éducation ? Par François Dubet Sociologue
Malgré le caractère indiscutable de ses principes, le long processus de massification scolaire n’a pas eu que des conséquences heureuses. Si l’ancienne école républicaine pouvait sembler « innocente » face aux inégalités de classes, l’école démocratique s’est constituée en système d’agrégation de « petites inégalités » au long de la scolarité. Le sort des vaincus de la sélection scolaire s’est dégradé et a engendré colères et frustrations, affaiblissant sensiblement la confiance dans les valeurs démocratiques portées par l’école.” pour abonnés

54H INS’IDE Une application de l’ONISEP
Cette application numérique est dédiée aux équipes éducatives de 2nde générale et technologique. Objectif : les aider dans leur mission d’accompagnement à l’orientation.“

Le rapport Charvet (2019) : une reprise du plan Laurent (1967), par Jean Guichard Professeur émérite de Psychologie au CNAM et Professeur titulaire de la chaire UNESCO « Orientation et conseil tout au long de la vie » de l’Université de Wroclaw.
"Jean Guichard analyse à travers un écrit lucide et percutant, les préconisations du rapport dit "Charvet"/ "Refonder l’orientation : un enjeu État-régions". texte récupérable sur le site."

Bernard Desclaux

Lire la suite

"Blanquer est très fort en communication" : des enseignants raillent la hausse de salaire promise par le ministre...

31 Août 2019 , Rédigé par France Info Publié dans #Education

"Blanquer est très fort en communication" : des enseignants raillent la hausse de salaire promise par le ministre...

Après l'annonce d'une hausse de salaire de 300 euros par an, des professeurs interrogés par franceinfo expliquent pourquoi cette mesure ne comble pas leurs attentes.

 

Quand Alexandra a entendu dans les médias qu'elle allait voir son salaire augmenter de 300 euros, elle s'est brièvement réjouie. Très brièvement, le temps de réaliser que cette somme correspondait en réalité à une augmentation annuelle brute qui ferait gonfler sa fiche de paie de… 18 euros. "Je ne sais pas quoi faire de tout cet argent !" ironise cette professeure de français dans un collège de l'Essonne.

Mercredi 28 août, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, a en effet promis une hausse de "300 euros en moyenne" du salaire des professeurs en 2020. Une annonce qui, rappellent les syndicats, n'est que l'application d'une mesure décidée sous François Hollande. "Blanquer est très fort en communication !" raille ainsi Hélène, professeure de français et de latin à Paris.

Pour Anna, prof de sciences économiques à Cergy (Val-d'Oise), l'annonce de Jean-Michel Blanquer est "complètement décalée" par rapport aux revendications des enseignants. "Nous avions certes des revendications salariales, mais ce que nous réclamions, c'était surtout le retrait de la réforme du bac, qui à mon sens détruit le service public de l'enseignement", rappelle cette jeune professeure qui a participé au printemps au mouvement de grève des surveillances et à la rétention des notes lors des épreuves du bac.

"Je suis clairement sous-payée"

Pour les enseignants interrogés par franceinfo, cette modeste augmentation n'est pas de nature à redorer la rémunération d'une profession mal payée par rapport à nos voisins européens. A l'occasion d'un voyage outre-Rhin il y a deux ans, Hélène a comparé ses revenus avec ceux de ses confrères allemands. "Pour un mi-temps, c'est pas mal !" lui ont-ils répondu en plaisantant.

"Cela pose la question de ce que l'on considère comme important en France. Est-ce que l'éducation et la culture sont prioritaires, ou pas ?"

Hélène, professeure de français à Paris à franceinfo

Alors qu'elle s'apprête à effectuer sa quatorzième rentrée, Alexandra vient tout juste de dépasser la barre des 2 000 euros net de rémunération mensuelle. "Si je compare à la majorité des gens qui ont le même niveau d'études que moi, je suis clairement sous-payée", observe-t-elle. "Et en même temps, par rapport à la majorité des salariés, je ne suis pas défavorisée", nuance-t-elle, refusant de s'apitoyer sur sa condition.

Un pouvoir d'achat qui se dégrade

A 32 ans, Lucile, elle, n'a pas encore atteint les 2 000 euros, même si elle s'en approche. "Ni pauvre ni riche", elle estime que son salaire lui "permet de vivre de façon correcte". En partie parce qu'elle a "la chance", précise-t-elle, de vivre à la campagne, dans l'Aveyron, et donc de pouvoir se loger sans payer un loyer exorbitant.

Professeure d'EPS à Saint-Maur-des-Fossés, une banlieue cossue du Val-de-Marne, Annie, 55 ans, a vu son pouvoir d'achat se dégrader depuis plusieurs années, les gouvernements successifs ayant gelé le point d'indice des fonctionnaires entre 2010 et 2016, et à nouveau depuis 2018. "Notre salaire n'est vraiment pas mirobolant", juge-t-elle, se consolant toutefois de travailler "dans de bonnes conditions, ce qui est loin d'être le cas de tous les profs".

Annie pense notamment aux jeunes professeurs : "Ils font cinq ou six ans d'études et sont envoyés dans l'académie de Créteil où les logements sont chers." L'un de ses collègues, raconte-t-elle, a dû se résoudre à vivre en colocation, pour des raisons financières. Lucile, elle, plaint les contractuels de l'Education nationale, recrutés sans avoir passé les concours, moins bien payés que les titulaires et devant composer avec des contrats précaires. "Une collègue prof d'anglais ne parvenait pas à vivre de son temps partiel, raconte Lucile. Elle a préféré chercher un autre travail dans la distribution. Maintenant, elle est caissière."

Ilan Caro

Lire la suite

Alain Souchon...

30 Août 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Musique

Lire la suite

Coup de coeur... Jacques Prévert...

30 Août 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

Le Cancre
Il dit non avec la tête
mais il dit oui avec le coeur
il dit oui à ce qu'il aime
il dit non au professeur
il est debout
on le questionne
et tous les problèmes sont posés
soudain le fou rire le prend
et il efface tout
les chiffres et les mots
les dates et les noms
les phrases et les pièges
et malgré les menaces du maître
sous les huées des enfants prodiges
avec les craies de toutes les couleurs
sur le tableau noir du malheur
il dessine le visage du bonheur
Jacques Prévert - Paroles
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>