Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Gérard Manset...

31 Janvier 2018 , Rédigé par christophe Publié dans #Musique

Lire la suite

Coup de coeur... Gustave Flaubert...

31 Janvier 2018 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

Des guirlandes vertes pendaient sur l’autel, orné  d’un  falbalas,  en  point  d’Angleterre.  Il  y  avait  au milieu  un  petit  cadre  enfermant  des reliques,  deux orangers   dans   les   angles,   et,   tout   le   long,   des flambeaux d’argent et des vases en porcelaine, d’où s’élançaient des tournesols, des lis, des pivoines, des digitales,  des  touffes  d’hortensias. 

Ce  monceau  de couleurs   éclatantes   descendait   obliquement,   du premier  étage  jusqu’au  tapis  se  continuant  sur  les pavés;  et  des  choses  rares  tiraient  les  yeux.  Un sucrier  de  vermeil  avait  une  couronne  de  violettes, des pendeloques en pierres d’Alençon brillaient sur de  la  mousse,  deux  écrans  chinois  montraient  leurs paysages.  Loulou,  caché  sous  des  roses,  ne  laissait voir que son front bleu, pareil à une plaque de lapis.

Gustave Flaubert - Un Coeur Simple

Lire la suite

Plus de mixité à la récré...

31 Janvier 2018 , Rédigé par Liberation Publié dans #Education

Plus de mixité à la récré...

Plus de mixité à la récré

Les garçons se font des passes avec un ballon en plein milieu, tandis que les filles jouent à la marelle dans leur coin. Les cours d’écoles, comme tous les espaces publics, sont révélatrices d’inégalités spatiales. En cause notamment, les terrains de foot, prisés des garçons, qui occupent souvent une bonne partie de l’espace. Les filles, elles, sont reléguées entre les lignes de démarcation des terrains et les murs de la cour. Une discrimination spatiale non voulue mais bien réelle, les garçons étant davantage éduqués à aimer les sports de ballon, selon Edith Maruéjouls, créatrice de L’ARObE, un bureau d’études sur l’égalité au service des collectivités. La géographe du genre (qui a donné une conférence TedX Women en novembre) travaille avec les établissements scolaires pour inciter les élèves à davantage se mélanger à l’heure de la récré. Parmi les pistes testées notamment à Bordeaux, l’installation d’un baby-foot avec matchs mixtes obligatoires ou l’organisation de journées sans ballon. Le Huffington post en parle juste ici.

En janvier, Libé a aussi relayé une étude sur les manuels scolaires, qui déplore un fort déséquilibre numérique dans la représentation des sexes.

Lire la suite

Sortir... Les Hollandais à Paris - 1789 -1914, Van Gogh, Van Dongen, Mondrian...

31 Janvier 2018 , Rédigé par France 2 - Petit Palais Publié dans #Education, #Art

Lire la suite

Enseigner la littérature en maternelle...

31 Janvier 2018 , Rédigé par Canopé Publié dans #Education, #Maternelle

Enseigner la littérature en maternelle...

Comment enseigner la littérature de manière progressive en maternelle ? L'approche est inédite :

  • partir des obstacles culturels, sociaux, affectifs, psychologiques, cognitifs rencontrés par les élèves
  • dresser l'inventaire des procédures et des démarches actuelles
  • organiser une progressivité annuelle par niveau de classe et sur l'ensemble du cycle 1

Découvrez le parcours M@gistère Canopé en autoformation « Enseigner la littérature jeunesse à l'école maternelle »

Séquences détaillées prochainement disponibles en contenus associés.

https://www.reseau-canope.fr/notice/la-maternelle-une-ecole-de-litterature.html

Lire la suite

« Jusqu’à la fac, on m’a toujours dit que j’étais nulle »...

31 Janvier 2018 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Education

« Jusqu’à la fac, on m’a toujours dit que j’étais nulle »...

EXTRAITS

Ondine a vécu sa scolarité comme un « cauchemar ». Atteinte de dysphasie, son handicap n’a pas toujours été reconnu par ses enseignants et elle a souffert de remarques « qui rabaissent ». Jusqu’à réussir finalement son bac.

Voix d’orientation. Le Monde Campus et La ZEP, média jeune et participatif, s’associent pour faire témoigner lycéens et étudiants de leurs parcours d’orientation. Cette semaine, Ondine, 20 ans, étudiante à Paris.

En CE1, on a découvert que j’étais dysphasique. Dys… quoi ? C’est un trouble du développement du langage. En gros, ça veut dire que j’ai des petites difficultés de compréhension et d’expression à l’écrit. Bref, je vous laisse imaginer le nombre d’heures que j’ai dû passer chez l’orthophoniste !

En CM1, je me suis retrouvée avec une maîtresse trop cool, patiente et compréhensive. Mais elle a été remplacée par son opposé : une stagiaire trop jeune, impatiente et sans expérience. Mon cauchemar a commencé ! Elle perdait patience avec moi, me mettait toujours à l’écart. A chaque bulletin, elle annonçait à mes parents que je ne voulais pas travailler, et me balançait que j’étais nulle et que je ne ferais rien de ma vie.

(...)

« T’y arrives pas, pourquoi t’es allée en général ? »

Je ne me suis pas démontée et, avec le soutien de mes parents, j’ai pris la décision de redoubler. J’ai eu de la chance : mon frère jumeau a redoublé avec moi pour manque de travail. Ça m’a rassurée un peu de ne pas être seule dans cette galère. Pendant ma deuxième année de seconde, j’ai eu le sentiment que ma vie refleurissait : j’ai pu entrer en première ES !

Mais à nouveau, mon année de première a été un calvaire… Cette fois, j’ai eu trois profs sur le dos ! Ça a été le retour des remarques qui rabaissent : « Moi, à ta place, je me sentirais nulle d’avoir toujours des mauvaises notes », « T’y arrives pas, pourquoi t’es allée en général ? »… Les profs ont encore voulu me réorienter, mais cette fois-ci pour être… garde forestier ou… jardinière. Je suis finalement arrivée au bout de mon année… mais pas au bout de mes peines.

En terminale, j’ai l’objectif d’avoir mon putain de bac et de quitter ce cauchemar ! Mais c’est l’année de la descente en enfer… Je retrouve une des profs qui m’a rabaissée l’année d’avant. Toute l’année, elle me fait clairement comprendre que je suis nulle et que je n’aurai jamais mon bac. M’enfoncer encore plus, s’acharnant sur moi en cours et à chaque conseil de classe.

(...)

Aujourd’hui, le cauchemar est terminé et j’ai pu intégrer le DU Paréo (diplôme universitaire de l’université Paris-Descartes, passeport vers la réussite et l’orientation), un cursus d’un an à la fac pour choisir son orientation.

Ici, au moins, personne n’est là juste pour me dire que je suis nulle et que je n’arriverai à rien.

Le Monde

L'article complet est à lire en cliquant ci-dessous

Lire la suite

"Les Loyautés", le dernier Delphine de Vigan qui fait jaser...

31 Janvier 2018 , Rédigé par France Info Publié dans #Education, #Littérature

Dans son dernier livre Les loyautés, Delphine de Vigan s'intéresse à la famille, l'école, à la violence du divorce pour un enfant. "Ce qui m'intéresse de manière générale, ce sont les violences invisibles. Là, un jeune garçon se trouve partagé entre des parents qui sont dans un conflit très fort", explique Delphine de Vigan.

Sauvé par une prof

"Ce qui m'intéresse aussi, affirme la romancière, c'est la part d'enfance qui demeure chez les adultes. Elle se révèle chez une enseignante du garçon, qui a été victime de maltraitance quand elle était enfant, et qui va penser que le collégien a les mêmes problèmes et va l'aider", avec ou sans le soutien de ses collègues.

Ce livre s'appelle "Les loyautés et pas Les solidarités parce que j'avais envie de traiter cette idée que la loyauté nous porte, nous construit, mais parfois nous empêche", conclut Delphine de Vigan.

Lire la suite

Revue de Presse Education... Bac et supérieur - Politique éducative - Pédagogie - Ressource...

31 Janvier 2018 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Bac et supérieur - Politique éducative - Pédagogie - Ressource...

Encore et toujours la réforme du bac dans la presse aujourd’hui. Quelques autres actualités éducatives ont tout de même leur place.

Bac et supérieur

La Lettre de l’éducation du Monde parle d’assaut du « monument national » à propos de la réforme du bac.
« Un rapport rendu le 24 janvier qui propose une refonte du bac, un projet de loi qui, prévoit Jean-Michel Blanquer, doit être présenté le 14 février en conseil des ministres. Entre les deux s’ouvre le temps de la concertation. Celui de la protestation aussi. [...] Toutes ces propositions vont faire l’objet de discussions serrées dans les semaines à venir. Plutôt bien accueillies par le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et le syndicat des personnels de direction (SNPDEN), jugées « dangereuses » par le Snalc, elles sont rejetées par le SNES-FSU, qui appelle à la grève le 6 février. La première du ministère Blanquer. »

Pour Gérard Courtois, la question de la réussite de cette réforme se pose, même s’il estime que le ministre a de nombreux atouts de son côté.
« L’entreprise n’en est pas moins à haut risque. Au-delà même du bac, paré dans notre pays d’un prestige presque obsessionnel, elle chamboulera, en effet, toute l’organisation de la scolarité au lycée, le poids respectif et la hiérarchie implicite des disciplines, les pratiques pédagogiques (par exemple pour organiser le contrôle continu ou préparer le grand oral), enfin, d’une manière ou d’une autre, des situations statutaires acquises. Cela représente autant de sources de crispations, d’oppositions voire de conflits. »

Dans le JDD on s’intéresse à l’éventuelle nouveauté sous forme d’un grand oral. En effet, depuis longtemps, "La France s’est focalisée sur l’écrit au détriment de l’oral"
« L’oral sera-t-il bientôt l’une des quatre épreuves du nouveau baccalauréat ? Avocat et professeur d’éloquence, Bertrand Périer juge essentiel que "la communication orale" soit enseignée aux élèves comme toute autre matière. »

Dans Libération  : « La réforme pose le problème de l’égalité entre les élèves » par Thibaut Sardier. « Pour la sociologue Marie Duru-Bellat, si certaines pistes soulevées sont intéressantes, leur mise en œuvre pourrait avoir des effets pervers. »

Plusieurs associations professionnelles se sont unies pour lancer une pétition demandant un moratoire sur cette réforme du lycée.

Note sur la réforme du baccalauréat et du lycée général et technologique
« Alors que le ministre de l’Éducation nationale devrait annoncer le 14 février sa réforme sur le baccalauréat et le lycée, l’Académie des sciences et l’Académie des technologies viennent de lui transmettre une Note sur la réforme du baccalauréat et du lycée général et technologique. Les académies proposent notamment une épreuve anticipée pour l’ensemble "sciences et technologies" du socle commun en fin de première, parallèle à celle du français, et participant à la note finale du baccalauréat. »

Orientation postbac : quelles sont les filières et les académies les plus attractives ?
« L’analyse des « premiers vœux » exprimés sur APB par les futurs bacheliers en 2015 montre que leurs souhaits sont largement déterminés par leur filière d’origine, leur niveau et l’offre locale. »

Politique éducative

Jean-Michel Blanquer vole au secours du latin au collège
« Dans une circulaire, le ministre de l’Éducation ouvre la possibilité d’augmenter les horaires d’enseignement, sans pour autant rompre totalement avec la réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem qui a privé le latin de son statut de discipline à part entière. Un essai qu’il faudra transformer. C’est ainsi que les professeurs de latin et de grec, et autres défenseurs des langues anciennes, accueillent la circulaire sur « l’enseignement facultatif des langues et cultures de l’Antiquité », publiée le 24 janvier. »
Une circulaire difficile à appliquer quand les dotations viennent de tomber dans les collèges et qu’aucun moyen n’est donné pour les LCA qui doivent être financées au détriment des travaux en groupes et du co-enseignement.

Vers un durcissement des règles pour les écoles « hors contrat » ?
« Une proposition de loi centriste qui après amendement pourrait obtenir l’appui du gouvernement, suggère d’allonger les délais de création et d’instaurer des contrôles annuels. »

Pédagogie

Éducation : quand les lycéens transmettent leurs savoirs à des écoliers
« Depuis la rentrée à Carquefou, les écoliers échangent par Internet avec les lycéens.
C’est une question que se posent tous les enseignants, mais aussi les parents d’élèves. Comment donner aux enfants le goût d’apprendre et retenir leur attention ? Comment leur faire aimer la physique ou encore la chimie ? Une expérience très originale est actuellement menée à Carquefou, près de Nantes. Elle repose sur le principe d’échange entre écoliers et lycéens. »

Héloïse Dufour. « Plus d’un million d’élèves sont concernés par la classe inversée ».
« Mercredi, se tient à Rennes la journée de la classe inversée. Mêlant numérique et pédagogies type Freinet, elle fait de plus en plus d’émules et s’attire le regard bienveillant de l’Éducation nationale. »

A cette occasion, reportage dans la classe d’Olivier Quinet.
« Prof d’histoire, Olivier Quinet utilise la classe inversée et les neurosciences pour libérer du temps de classe et rendre les élèves acteurs de leur apprentissage, à travers des tâches complexes. »

Face au sexisme, revoir l’éducation des garçons
« Alors qu’on encourage les fillettes à tordre le cou aux préjugés, les petits mâles sont maintenus dans de vieux schémas virils. Même si, du magasin de jouets au jardin d’enfants, les pratiques commencent à changer »

Harcelée sur les réseaux sociaux après sa participation au concours de plaidoiries du mémorial
« Hélène était parmi les 14 finalistes, vendredi dernier, au Mémorial de Caen. Élève de terminale en Moselle, elle a choisi de plaider la cause des Alevis de Turquie, la culture et la religion de ses grands-parents, minoritaire et "dissimulée". Elle est depuis victime de harcèlement et de menaces. » Quand les conflits communautaires turcs s’invitent en France, les valeurs de la République souffrent.

Éducation - Afrique subsaharienne : sortir des idées reçues. Un article très intéressant pour montrer que l’éducation a fait des progrès sensible dans cette région du monde victime de nombreux préjugés.
« Dans un contexte difficile, les efforts fournis par les autorités donnent beaucoup plus de résultats que les esprits chagrins ne le reconnaissent. La preuve...
Les systèmes éducatifs africains ont accompli des progrès considérables pour accueillir les nouvelles générations à l’école. Les pays et les familles reconnaissent l’importance de cet investissement en faisant de l’éducation une priorité, notamment dans leurs dépenses. Les retours sur investissement leur donnent raison, aussi bien par rapport aux gains individuels de revenus et de compétences que par rapport au développement économique et social des pays. »

Ressources

Concevoir des formations, un livret ressource pour les formateurs
“Une synthèse des réflexions et des outils du centre Alain-Savary au service des formateurs. Quelle serait une formation continue véritablement efficiente, une « bonne » formation, aujourd’hui ? À partir de son expérience, le centre Alain-Savary a défini un certain nombre d’objectifs, de modalités et d’outils pour concevoir la formation continue des enseignants. Version 6 - Novembre 2017, avec un nouveau chapitre sur l’usage de la photo.”

Dossier de veille de l’IFÉ :
À l’école des compétences sociales n°121, janvier 2018 Auteur(s) : Gaussel Marie

Géraldine Duboz

Lire la suite

David Bowie...

30 Janvier 2018 , Rédigé par christophe Publié dans #Musique

Lire la suite

Coup de coeur... Julie Wolkenstein...

30 Janvier 2018 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

Il est difficile d’obtenir un silence total, dans une bibliothèque, c’est une des raisons pour lesquelles je les fréquente le moins possible (et parce qu’on ne peut y fumer, surtout).

Dans celle-ci on entend, pour commencer, le bruit du vent. Je ne dis pas qu’elle est mal isolée, mais c’est inévitable : les bourrasques qui balaient généralement la plaine de Caen faisaient trembler les vitres, au-dessus de moi.

Et ma voisine, sous son bandeau violet, reniflait. Tout le temps. Soit elle n’avait pas de mouchoir, soit elle était trop absorbée par sa lecture. Je n’avais pas pensé à prendre avec moi mes boules Quies.

(...)

J’ai mis quelques secondes à comprendre que la musique qui résonnait à l’étage supérieur, celui qui donne accès aux quais, ne sortait pas d’un haut-parleur, mais qu’on jouait bel et bien du piano, dans cette gare déguisée en galerie commerciale. Comme dans le hall de la Trump Tower, la première fois que je suis allé à New York avec mon grand-père, il y a des siècles, un Noir en smoking qui enchaînait des standards des années 1940 sur un quart de queue au milieu du hall en marbre rose.

Julie Wolkenstein - Les Vacances

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>