Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Baisse de l’APL : étudiants et autres allocataires se préparent à encore plus de précarité... (Entrée en vigueur ce jour)

1 Octobre 2017 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Politique, #Superieur, #Etudiants

Baisse de l’APL : étudiants et autres allocataires se préparent à encore plus de précarité... (Entrée en vigueur ce jour)

EXTRAITS

Des allocataires ont expliqué au Monde.fr comment ils vivaient la baisse de 5 euros par mois de l’aide personnalisée au logement, qui entre en vigueur dimanche 1er octobre.

(...)

« Cela peut paraître dérisoire », mais sur les 100 euros qui lui restent par mois pour vivre, cette baisse représente « trois jours de repas », « que des pâtes ».

(...)

(...) Pour Pauline R., qui insiste sur le fait qu’elle ne fait « pas partie des plus démunis », c’est « énorme » :

« C’est presque deux repas complets et équilibrés au RU [restaurant universitaire] qui se transforment en pâtes au beurre. C’est une sortie au cinéma ou un verre avec des amis après les cours. C’est deux séances à la piscine de mon quartier. C’est trois allers-retours en covoiturage en moins par an pour aller voir ma famille pendant les vacances. C’est un nouveau manteau pour cet hiver. (…) Pour certains, c’est cinq repas en moins, un rendez-vous chez le dentiste ou l’ophtalmo qui attendra encore quelques mois au moins. »

(...)

(...) Cette étudiante de 22 ans à Bordeaux le sait déjà : son propriétaire ne baissera pas son loyer pour compenser cette perte, comme l’a suggéré le président Emmanuel Macron. En 2018, il va même l’augmenter de 10 euros pour compenser l’inflation. « Nous ne vivons pas au pays des Bisounours, et il ne suffit pas de demander gentiment aux propriétaires de baisser les loyers pour qu’ils le fassent »

(...)

Salmi S., a, lui, décidé de retourner vivre chez ses parents, en Franche-Comté, quitte à faire deux fois par jour, en train, les 90 kilomètres qui le séparent de son entreprise. « C’est un tout, je me suis dit que ces cinq euros allaient me faire flancher », relate l’étudiant en alternance. Comprendre ne plus réussir à boucler les fins de mois, « déjà très justes ».

(...)

Cela fait quinze ans que Guillaume G., 35 ans, sans emploi actuellement, touche régulièrement des aides au logement. Depuis quinze ans, malgré « deux bac + 2 », il alterne « sans fin CDD [contrat à durée déterminée], chômage, RSA [revenu de solidarité active], contrat aidé, intérim, chômage, RSA, contrat aidé, chômage, RSA… ».

Alors il a tout prévu pour compenser cette baisse de 5 euros pour les années à venir, quitte à bouleverser son quotidien. Dans un premier temps, en renégociant son abonnement Internet, dans un second temps en réfléchissant à se mettre en colocation afin de « partager les coûts ».

(...)

« Je suis repartie de zéro. Cela prend énormément de temps de tout construire », explique l’agricultrice, qui se paie actuellement 300 euros par mois. Or, les aides sociales, qui lui permettaient de combler ses revenus ces dernières années, diminuent comme peau de chagrin :

« Entre cette perte et la suppression de l’aide au maintien de l’agriculture biologique, je suis dans une situation critique. Cette baisse ne fait qu’accompagner les personnes fragiles vers encore plus de précarité. »

« Dans les reportages, on a beaucoup entendu les étudiants, pour qui cette baisse est temporaire, dit-elle doucement. On peut se dire “ça va passer, ils ne seront pas étudiants toute leur vie”. Mais il y a aussi les gens comme moi, qui ne savent pas quand ça va se terminer. »

Anna Villechenon

L'intégralité de l'article est à lire en cliquant ci-dessous

Lire la suite
Lire la suite

Si seulement mes enfants pouvaient ne pas apprendre «le masculin l’emporte toujours sur le féminin»...

1 Octobre 2017 , Rédigé par Slate Publié dans #Education

Si seulement mes enfants pouvaient ne pas apprendre «le masculin l’emporte toujours sur le féminin»...

EXTRAIT

Parce qu'à travers cette règle grammaticale, c'est bien une vision du monde qui nous était offerte.

Attention, je vais écrire très calmement et posément sur un sujet qui rend certaines personnes dingos.

Quand j’étais en CM1, on nous a fourni un livre de grammaire. Il était très vieux et, à la fin de l’année, l’école ayant décidé d’en acheter de nouveaux, la maîtresse, Mme Péron, nous a laissé nos vieux livres. Ce manuel de grammaire était excellent, il m’a servi pendant toutes mes études supérieures, et cela explique qu’il soit encore présent dans mon bureau. Dans ce manuel, il y avait évidemment la règle d’accord «le masculin l’emporte toujours sur le féminin».

«Vous êtes moins fortes! Vous êtes moins fortes!»

J’avais 9 ans, et cette image m’a révoltée. Le jour de cette leçon, toutes les filles de la classe ont hué et les garçons ont applaudi. On comprenait parfaitement ce qui était en jeu –et l’illustration du livre nous le jetait à la gueule. Les filles perdaient la partie. Guillaume et Quentin ont claironné: «Vous êtes moins fortes! Vous êtes moins fortes!» Mme Péron a tenté de tempérer les choses en expliquant que c’était de la grammaire, qu’il n’était pas question de justice, que c’était la règle. Il fallait apprendre la règle et respecter la règle.  

Mais nous, ce qu’on voyait, c’était que la règle nous disait que les garçons l’emportaient. Et les garçons comprenaient exactement la même chose.

Il nous a donc fallu apprendre par cœur et réciter «le masculin l’emporte toujours sur le féminin». Ce n’était pas seulement une règle écrite. C’était une phrase qu’on devait dire à haute voix, plusieurs fois, devant toute la classe. Je me sentais assez humiliée de devoir faire ça. Mais j’étais une bonne élève, et je voulais avoir de bonnes notes. On a fait tous les exercices pour bien se rentrer dans le crâne que le masculin l’emporte toujours sur le féminin et qu’il s’agissait d’une règle qu’on ne devait pas questionner.

En fin d’année, tous les élèves de la classe avaient vissé dans la tête la formule «le masculin l’emporte toujours sur le féminin»

(...)

Titiou Lecoq

Billet complet à lire ci-dessous

Lire la suite
<< < 10 20 21