Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

L'école à l'épreuve d'une révolution conservatrice... (Vidéo)

22 Décembre 2016 , Rédigé par Mediapart Publié dans #Education, #Politique

Lire la suite

Une Phrase... Un Jour... Fou...

22 Décembre 2016 , Rédigé par christophe Publié dans #Citation

sanctuairedesmuses.centerblog.net

sanctuairedesmuses.centerblog.net

“Nous naissons tous fous. Quelques-uns le demeurent.”

Samuel Beckett - En Attendant Godot

Lire la suite

Cartographie d’une nébuleuse à l’assaut de l’école...

22 Décembre 2016 , Rédigé par Question(s) de classes - Gregory Chambat Publié dans #Education, #Politique

Cartographie d’une nébuleuse à l’assaut de l’école...

Depuis une trentaine d’années, l’éducation est devenue le champ d’intervention privilégié d’une nébuleuse de personnalités et de réseaux caressant le rêve de rétablir un état scolaire – et social – ancien. Pour ces « réac-publicains » évoquant inlassablement l’effondrement du niveau et la décadence de l’institution, le redressement de l’École doit préfigurer la restauration de l’ordre moral et de la nation.

Extrait du dossier Extrême(s) droite(s) contre éducation, revue N’Autre école n° 5 – Commande en ligne sur le site (5 €) ou ci-dessous

Pré-commander le n° "Extrême(s) droite(s) contre éducation" (5 € + 4,08 € de Frais de port) - Livraison courant janvier 2017

... ou encore mieux, abonnez-vous (5 n° pour 25 € !)

Lire la suite

Education: à ceux qui font fausse route...

22 Décembre 2016 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique

quebec.huffingtonpost.ca

quebec.huffingtonpost.ca

Depuis des années, depuis Platon (si si !), on affirme que le niveau baisse. Leitmotiv ridicule puisqu'à l'entendre, nous devrions toutes et tous être en train de nous exprimer par signes et encore !... Ce discours tient toujours lieu d'argument, chacun sachant pourtant que toutes les généralités sont vides de sens. Aucun pédagogue n'a jamais osé dire que le niveau augmentait. Ce serait tout aussi vide de sens!

Depuis Jules Ferry, c'est moins lointain, on débat aussi des méthodes de lecture. Plus exactement de deux d'entre elles en ignorant superbement les autres. Syllabique contre globale. Ce débat est aujourd'hui, et depuis fort longtemps, secondaire. En effet, pas un seul enseignant en France n'utilise plus la méthode globale. La syllabique est immensément majoritaire avec les méthodes dites "mixtes" (et cette mixité n'intègre pas QUE la "syllabique-globale"... Sortons de ce duel!

Et pendant ce temps-là, les complexités du monde s'accélèrent pour atteindre des vitesses inconnues. Jadis nous préparions l'enfant de CP pour l'année de CE1, puis de CE1 au CE2, etc. C'ETAIT possible d'oublier parfois que cet enfant serait l'adulte que je suis aujourd'hui... Cela n'est plus possible. Chaque enseignant doit avoir à l'esprit les complexités du monde qui nous entourent, un monde ouvert, globalisé. Un monde critiquable certes. Obligatoirement critiquable ! Mais pour le combattre, peut-être faut-il commencer par l'observer, le comprendre et ne pas le nier. Il existe. C'est un fait. Et chaque enseignant doit avoir à l'esprit, ne jamais perdre de vue que l'enfant de maternelle de 2016 sera un pré-adulte en...2028 (en gros). Quand on sait avec quelle rapidité le monde change quasiment d'un jour sur l'autre, il serait suicidaire pour nos sociétés, avancées ou pas, d'oublier que le bambin qui rit devant nous dans la classe et auquel on essaye modestement d'apprendre à apprendre, que ce bambin-là aura devant lui un AUTRE monde plus complexe encore lorsqu'il aura 20 ans... Un monde dans lequel plus de 60% des professions n'existent pas encore!

Et Monsieur Macron voudrait faire croire au bon peuple que son projet pour une "école autonome" permettra aux jeunes générations de s'installer plus aisément dans l'avenir? Un avenir qu'il décrit, qu'il veut maîtriser, qu'il s'estime assuré de prévoir quand c'est tout simplement impossible. Non Monsieur Macron! Vous faites fausse route!

Le tort de notre école fut longtemps de ne pas vouloir admettre qu'enseigner n'était pas seulement appréhender le PRESENT, ni le FUTUR ! Encore moins regarder en ARRIERE comme le font trop souvent et trop paresseusement les François Fillon et autres réactionnaires du Front National. Hélas parfois aussi quelques-uns à gauche! 

Enseigner en 2017, c'est accepter de ne pas former (formater?) des générations pour dans 15 ou 20 ans - c'est un leurre! - mais de leur donner, à toutes et tous, les outils nécessaires à la COMPREHENSION et à la CRITIQUE par eux-mêmes de ce monde tel qu'il va. Et il va vite...

Des outils leur permettant enfin et surtout d'être capables d'infléchir la course folle d'une planète-bolide à bord de laquelle ils devront avoir le DROIT de ne pas s'installer en passagers passifs...

Christophe Chartreux

Lire la suite

A Voir... Patterson, de Jim Jarmusch...

22 Décembre 2016 , Rédigé par Slate Publié dans #Cinéma

Chronique d'une vie quotidienne dans une petite ville  d'aujourd'hui, le film de Jim Jarmusch en révèle les ressources infinies  de beauté, d'humour et d'émotion.

«On a plein d’allumettes à la maison.» Paterson  marche dans les rues de Paterson. Il va commencer sa journée de  travail, chauffeur de bus. Il pense à une phrase de la jeune femme  charmante qui partage sa vie. Cette phrase s’écrit sur l’écran. Ce n’est  plus une réplique de la vie quotidienne, c’est la première ligne d’un  poème. Paterson est poète. Jim Jarmusch est poète. Paterson est un poème de cinéma à propos d’un poète qui vit en couple et travaille dans une petite ville du New Jersey.

C’est, aussi, un bonheur de chaque seconde.

Pas la vie de Paterson, le personnage, encore que souvent aussi, mais la vision de Paterson, le film. Dans cette ville, qui est connue aux Etats-Unis pour avoir vu grandir le jeune Allen Ginsberg et dont le nom est aussi celui d’un grand cycle poétique moderne signé  William Carlos William .

Peut-être le saviez-vous et peut-être non. Peut-être cela vous intéresse de l’apprendre et peut-être pas. Cela n’a aucun importance pour le film.

 

(...)

Jean-Michel Frodon

Suite et fin ci-dessous

Lire la suite

Sortir... Sites éternels - De Bamiyan à Palmyre... Grand Palais Paris...

22 Décembre 2016 , Rédigé par christophe Publié dans #Art, #Histoire

Lire la suite

"Si j'ai autant la foi, c'est grâce à ce que les enfants m'ont donné"... (Vidéo)

22 Décembre 2016 , Rédigé par France Info Publié dans #Education

(...)

Un professeur exigeant, mais à l'écoute

Cette célébration, l'enseignant désormais retraité la vit comme l'accomplissement d'une carrière. "Si j'ai autant la foi et autant la gnaque, c'est grâce à tout ce que les enfants, les collègues et la vie m'ont donné." Alain Donnat pense que le secret de son succès tient dans sa manière de communiquer : "On n'est pas toujours d'accord. J'ai été exigeant face aux comportements déviants. Il faut que ça soit compris et ce n'est pas obligatoirement par la punition ou en montant la voix."

(...)

Grégoire Lecalot

Lire la suite

Cédric Villani: "Décloisonner, transgresser, désobéir..." (Vidéo)

22 Décembre 2016 , Rédigé par christophe Publié dans #Education

Pas d'accord avec tout mais néanmoins passionnant et enrichissant...

Christophe Chartreux

Lire la suite

Et voilà ce qui se passe quand on laisse à nos politiques le temps de produire leurs effets...

22 Décembre 2016 , Rédigé par Najat Vallaud-Belkacem Publié dans #Education, #Politique

Et voilà ce qui se passe quand on laisse à nos politiques le temps de produire leurs effets...

Pensions alimentaires : la garantie contre les impayés plébiscitée

Et voilà ce qui se passe quand on laisse à nos politiques le temps de produire leurs effets.
Et pourtant là encore que n’avais-je dû entendre ? Assistanat, usine à gaz etc…

Najat Vallaud-Belkacem

Le nombre de familles monoparentales bénéficiant de la garantie contre les pensions alimentaires impayées a été multiplié par près de neuf dans les 20 départements l’ayant expérimenté pendant un an et demi, indique mercredi une enquête de la Caisse nationale d’allocation familiale (Cnaf).

En mars 2016, 4.729 parents isolés percevaient dans ces départements un complément d’allocation de soutien familial (ASF-C) pour pallier le non-versement de pension ou son petit montant, écrit la CNAF. À son lancement en octobre 2014, ils étaient 537.

Le dispositif, qui doit permettre d’atteindre une pension minimale de 100 euros par enfant, a été généralisé en avril 2016 à tout le territoire. On estime à environ 100.000 le nombre de familles monoparentales concernées.

L’expérimentation avait également autorisé le maintien des droits à l’ASF en cas de reprise de vie commune avec un nouveau conjoint pour une période maximale de six mois. Mais seulement 0,5% des enfants ont bénéficié de cette mesure de maintien, qui n’a d’ailleurs pas été retenue lors de la généralisation.

L’extension, de six mois à deux ans, de la période d’impayés couverte par une procédure de paiement direct, permettant de récupérer les montants dus directement auprès d’un tiers (employeur, pôle emploi, organisme de retraite…), a également permis « d’améliorer » le recouvrement des impayés.

Ainsi, le taux de recouvrement a globalement crû de 43% fin 2014 à 59% au premier trimestre 2016. En cas de procédure de paiement direct, il atteignait 72% en moyenne sur la période, contre 45% pour le recouvrement amiable au premier trimestre 2016.

Avec AFP (via le site en lien ci-dessous)

Lire la suite

Education - En "Avent" pour la désintox... 19, 20 et 21

22 Décembre 2016 , Rédigé par Najat Vallaud-Belkacem Publié dans #Education

Education - En "Avent" pour la désintox... 19, 20 et 21
Education - En "Avent" pour la désintox... 19, 20 et 21
Education - En "Avent" pour la désintox... 19, 20 et 21
Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>