Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Education nationale : un rapport de la médiatrice pointe le manque d'accompagnants pour les élèves en situation de handicap

26 Juillet 2022 , Rédigé par France Info Publié dans #Education, #Handicap

Les accompagnants des élèves en situation de handicap | Ministère de  l'Education Nationale et de la Jeunesse

Le rapport pointe le manque d'accompagnants d'élèves en situation de handicap (AESH), chargés d'assister en classe les enfants handicapés.

La médiatrice de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur Catherine Becchetti-Bizot a remis son rapport annuel portant sur l'année 2021, lundi 25 juillet. Après une année 2020 marquée par les questionnements liés aux modalités d'examen (entre crise du Covid 19 et réforme du baccalauréat), une grosse partie du rapport est consacrée cette année aux conditions des jeunes en situation de handicap, avec comme principale conclusion qu'il manque encore de personnels.

>> Ecole inclusive : des accompagnants d'enfants en situation de handicap racontent leur quotidien chaotique

Près de 400 000 jeunes en situation de handicap étaient scolarisés en milieu ordinaire en 2021, 125 500 accompagnateurs étaient alors mobilisés pour eux. La médiatrice note qu'en cinq ans, le nombre de jeunes en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a augmenté de 19%. Elle note également l'effort fait sur leur encadrement avec l'augmentation de 35% du nombre d'AESH sur la même période.

Nombre de difficultés sont pourtant encore signalées concernant le manque d'AESH : insuffisance des heures allouées aux jeunes par rapport à ce qui est prescrit, caractère partiel de l'accueil voire parfois l'absence pure et simple de personnel disponible. Le rapport point aussi des difficultés matérielles pour les AESH liées au morcellement de leur activité entre plusieurs jeunes et établissements.

Recruter encore plus d'accompagnants

Pour y remédier, la médiation recommande de recruter encore plus d'AESH et de multiplier les structures d'accueil en milieu ordinaire. Il s'agit également de rendre la profession plus attractive en multipliant les temps pleins, en morcelant moins les emplois du temps, en veillant au remboursement des frais de déplacement, en donnant accès au AESH à la prime REP et REP+ et en améliorant leur formation et leur encadrement.

Le rapport recommande aussi d'encourager les chefs d'établissement et collectivités locales à coordonner leur action pour permettre la continuité des services, faciliter les démarches pour les parents et réduire les déplacements des personnels.

Le ministre de l'Education nationale Pap N'Diaye a annoncé le recrutement de 4 000 AESH supplémentaires à la rentrée 2022.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :