Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

La semaine imaginaire de Jean-Michel Blanquer

18 Octobre 2021 , Rédigé par Slate Publié dans #Education

La semaine imaginaire de Jean-Michel Blanquer

EXTRAITS

Chaque samedi, Louison se met dans la peau d'une personnalité qui a fait l'actu et imagine son journal de bord.

Lundi 11 octobre

Bonjour les enfants, c'est monsieur Blanquer, mais vous pouvez m'appeler Jean-Michel. Moi, par contre, je vais pas avoir le temps de retenir vos prénoms, surtout maintenant qu'on peut plus les écrire au feutre sur vos masques. Bref, je vais donc être votre instituteur toute cette semaine. Eh oui, croyez pas que ça m'amuse, mais la dame qui vous fait l'école à tous, alors que vous être au moins trente-huit si je compte bien, eh bah cette dame qui d'habitude le faire sans broncher pour un salaire qu'aucun président n'a jamais pu doubler, a décidé de poser des vacances.

Ouais, alors que c'est pas les vacances. Apparemment, le fait qu'une de ses collègues se fasse agresser par un élève et se retrouve par terre, bah ça lui a donné envie de voir la mer. Il doit y avoir quelque chose dans l'air cette semaine, je trouve que tous les profs sont à cran. Allez, c'est pas grave, on sort les cahiers, les encriers et les plumes et on va commencer par un peu de géopolitique avec la crise entre la Chine et Taïwan. Hein? Comment ça petit être au nez qui coule? La maîtresse a laissé des gommettes dans le placard? C'est quoi ça, un code secret pour la journée internationale du coming-out?

Mardi 12 octobre

Bon, alors, les enfants, il semblerait que vous soyez en deuxième année de maternelle, ce qui explique pas mal de choses, comme par exemple votre manque d'intérêt sur le bordel entre la Chine et Taïwan, et les conséquences fâcheuses que ça pourrait avoir sur le reste du monde. Comment Kevin? «Bordel», c'est un gros mot et je dois mettre un euro dans la tirelire Peppa Pig de la classe? Hein? Et tu t'appelles pas Kevin? Allez, au coin Kevin.

Pour les autres, je vous rappelle les règles cette semaine, le maître peut dire tous les gros mots qu'il veut, et il n'y aura aucun ruissellement des richesses dans Peppa Pig, car le maître est aussi un ministre de la Macronie et c'est pas dans le contrat de faire circuler le pognon de dingue à tout le monde. Voilà. Et si vous êtes pas contents, je vous dis le point commun entre votre copine Peppa et les cordons bleus à la cantine, et je peux vous dire que vous avez pas fini de chialer. Bref, l'autre règle fondamentale cette semaine c'est que tous les garçons de la classe s'appellent Kevin et toutes les filles Kevina, sinon on va pas s'en sortir. Qu'est-ce que tu dis Kevina au fond à gauche? «Et pour ceux qui sont ni une fille ni un garçon.»

Bordel... des maternelles woke.

Mercredi 13 octobre

Suite aux réflexions d'hier, j'ai décidé de tous vous appeler Jean-Claude. Et j'ai soumis l'idée de renommer tous les enfants comme ça ce matin en conseil des ministres, ils sont super partants. Appeler tous les mineurs avec un nom de boomer, c'est pas plus couillon que l'autre géant vert de Jadot qui veut les faire voter à 16 ans. Comme si vous étiez finis à 16 ans. Comme si vous étiez capable d'apprécier la merveilleuse gymnastique de reniement perpétuel que la politique impose.

(...)

Suite et fin en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :