Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Quand Bruno Le Maire et des économistes surlignent l'échec de la politique éducative menée par JM Blanquer

6 Juillet 2021 , Rédigé par Les Echos Publié dans #Education

Quand Bruno Le Maire et des économistes surlignent l'échec de la politique éducative menée par JM Blanquer

EXTRAITS

Alerte sur le niveau d'éducation en France, Le Maire veut en faire une priorité pour 2022

Bruno Le Maire entend consacrer une enveloppe à la formation dans le futur plan d'investissement, qui doit prendre le relais du plan de relance. Pour les économistes réunis à Aix-en-Provence ce week-end, le déclin du niveau éducation des jeunes Français pose question et devrait être la priorité du prochain mandat présidentiel.

Après le plan de relance de 100 milliards d'euros, né en 2020, voilà son petit frère, « le plan d'investissement », selon les termes de Bercy, destiné à doper la croissance. Si l'on ignore encore son ampleur financière, celui-ci sera axé sur les technologies du futur, comme l' hydrogène . Bruno Le Maire - qui présentera dans les prochains jours son plan à Emmanuel Macron - souhaiterait aussi y inclure un volet autour des compétences et de la formation, selon l'entourage du ministre de l'Economie.

Interrogé dimanche soir sur LCI, le locataire de Bercy veut d'ailleurs faire de l'éducation, « le grand sujet et la priorité qui doit démarrer le prochain quinquennat ». «Il faut essayer de profiter de la campagne présidentielle pour mettre sur le devant de la scène les sujets les plus importants dont dépend l'avenir de nos enfants et de notre nation», à savoir l'éducation, «priorité absolue du prochain quinquennat», a-t-il insisté.

(...)

Pour Laurence Boone, cheffe économiste de l'OCDE, « le sujet de la formation et de l'éducation devrait être la priorité des candidats à l'élection présidentielle de 2022 ». Bruno Le Maire est donc sur cette ligne. Le ministre de l'Economie ne cache pas qu'en cas de réélection d'Emmanuel Macron à l'Elysée en mai prochain, il serait favorable à ce que le dossier de l'éducation soit sur le haut de la pile dès le début du nouveau quinquennat. Avec au menu tous les sujets : formation et rémunération des enseignants, financement de la recherche….

Nathalie Silbert et Guillaume de Calignon

Article complet à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :