Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Coup de coeur... Don DeLillo...

30 Avril 2021 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

C’était la femme de Jim, Tessa Berens, la peau brune, d’ascendance caribéano européenne et asiatique, poétesse dont des revues littéraires publiaient souvent le travail. Elle occupait également un poste de rédactrice au sein d’un groupe de conseil qui répondait en ligne aux questions posées par les abonnés sur des sujets allant de la perte de l’audition ou du sens de l’équilibre aux troubles psychotiques.
Ici, dans les airs, l’essentiel des propos que le couple échangeait semblait relever de quelque processus automatisé, des remarques générées par la nature même du voyage aérien. Fini les discussions spontanées dans des pièces, des restaurants, où la loi de la gravitation régit le mouvement général tandis que la parole flotte librement. Toutes ces heures passées au-dessus d’océans ou de vastes masses continentales, les phrases coupées, comme repliées sur elles-mêmes, passagers, pilotes, équipage, chaque mot oublié dès que l’avion touche le tarmac avant de se mettre à rouler interminablement sur la piste en direction d’une passerelle disponible.
Lui seul, songea-t-il, garderait un vague souvenir de tout cela, au milieu de la nuit, au lit, l’image de gens endormis, emmitouflés dans les couvertures de la compagnie aérienne, leur air d’être morts, l’hôtesse élancée qui demande s’il veut encore un verre de vin, le vol qui s’achève, l’extinction du panneau lumineux attachez vos ceintures, le sentiment de délivrance, les passagers debout dans les allées, qui attendent, l’équipage à la sortie avec tous ses merci et ses signes de tête, les kilomètres de sourires.
“Trouve-toi un film. Regarde un film.
— J’ai trop sommeil. Distance restante mille
six cent un miles. Heure à Londres dix-huit heures zéro quatre. Vitesse quatre cent soixante-cinq miles/h. Je lis tout ce qui vient. Durée du vol trois heures quarante-cinq.”
Elle dit : “C’est à quelle heure, le match ?
— Coup d’envoi à six heures et demie.
— Et on sera arrivés à temps ?
— Je l’ai lu sur l’écran, non ? Heure d’arrivée : bla bla bla.
— On atterrit à Newark, n’oublie pas.”
Le match. Dans une autre vie peut-être qu’elle pourrait s’y intéresser. Le vol. Elle avait envie de se retrouver à destination sans passer par cette case intermédiaire. Ça existe les gens qui aiment les vols long-courriers ? Elle n’était clairement pas de ceux-là.
“Heure à Paris dix-neuf heures zéro huit, dit-il. Heure à Londres dix-huit heures zéro huit.
Vitesse quatre cent soixante-trois miles/h. On vient de perdre deux miles à l’heure.
Don DeLillo - Le silence
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :