Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Covid-19 : « Il existe en France un déni du risque de l’épidémie à l’école »

24 Février 2021 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Education

Covid-19 : « Il existe en France un déni du risque de l’épidémie à l’école »

EXTRAITS

Malgré les données scientifiques démontrant le rôle des écoles dans la diffusion du virus, le gouvernement a choisi de les maintenir ouvertes. Or cette décision ne s’accompagne pas d’une stratégie de prévention, déplorent, dans une tribune au « Monde », l’ex-directeur de Santé publique France, François Bourdillon, et la politiste Mélanie Heard.

Tribune. Les connaissances scientifiques ne laissent aucun doute sur le fait que les enfants sont, autant que les adultes, un vecteur de transmission de l’épidémie de Covid-19 et que l’école est donc impliquée dans sa diffusion.

Les données virologiques établissent, par exemple, que la charge virale excrétée par les enfants, même asymptomatiques, est comparable à ce qui est observé chez les adultes. Les données britanniques tirées d’un échantillon aléatoire montrent que les classes d’âge scolaire ont des taux de prévalence supérieurs à ceux des adultes. En France, à partir des seules données de dépistage cette fois, la réalité de la circulation du virus chez les enfants est désormais soulignée à chaque point hebdomadaire de l’agence de sécurité sanitaire Santé publique France.

Les enfants sont un point d’entrée du virus dans les familles ; les données en ce sens sont désormais nombreuses. Une très grande étude rétrospective chinoise portant sur les chaînes de contaminations au sein de 27 000 foyers de la ville de Wuhan souligne une contagiosité forte chez les enfants dans les foyers. Enfin, une étude parue en novembre 2020 dans Nature visant à établir l’impact sur le taux de reproduction du virus de différentes interventions dans plus de 200 pays montre que « fermer les lieux d’éducation » est la deuxième mesure la plus efficace, quel que soit le niveau concerné.

(...)

Les enseignants ont besoin d’outils didactiques sur le risque adaptés à chaque âge, pour s’assurer que les élèves comprennent les enjeux et pour faire respecter les gestes barrières. Les élèves ont besoin d’être valorisés pour s’engager dans les comportements responsables que l’on attend d’eux. Les établissements doivent être soutenus pour accompagner les bons comportements d’auto-isolement par des outils efficaces de continuité pédagogique. Elèves et enseignants seraient en capacité de mettre en œuvre une consigne-clé de réduction des risques, l’aération, grâce à la mise à disposition de capteurs de CO2 dans les classes.

Sur un autre plan, il faut une stratégie de dépistage raisonnée, grâce aux tests salivaires, au-delà des coups de sonde par établissements, et un dispositif de surveillance épidémiologique complet, pour produire les connaissances nécessaires au pilotage. La définition dérogatoire du risque en milieu scolaire, où il faut trois cas avérés pour que les élèves d’une classe soient considérés comme contacts, va à rebours de cette logique de surveillance réactive et d’alerte.

La reconnaissance du rôle de l’école dans la dynamique de l’épidémie impose la définition et le renforcement en moyens d’une politique de dépistage systématique, l’adoption de protocoles stricts et la mise en œuvre d’outils de réduction des risques adaptés pouvant aller jusqu’à la fermeture temporaire des écoles : une stratégie globale de prévention donc, seule à même de réduire la transmission en milieu scolaire et d’amener l’école à jouer son rôle dans la lutte contre l’épidémie.


François Bourdillon a été directeur général de Santé publique France de 2016 à 2019 ; 

Mélanie Heard est enseignante-chercheuse en science politique. Elle anime le pôle santé de Terra Nova et est l’autrice de la note « Pour une autre stratégie de lutte contre le Covid à l’école » (Terra Nova, 17 février 2020).

 

Tribune à lire intégralement en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :