Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Coup de coeur... Philippe Jaccottet...

26 Février 2021 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

Le sentiment d'une perte sans mesure, d'une perdition sans recours m'envahit soudain: mon maître est mort bien avant sa mort véritable, dont il se peut qu'elle ne soit pas encore advenue à l'heure qu'il est; je souffre qu'il ait pu être ainsi jeté bas, et de l'avoir vu dans son humiliation. Cet espace d'herbe presque noire au moment du crépuscule, qui très obscurément me parlait, et dont la parole semblait, quoique obscure, infiniment rassurante, m'avait-il menti? Je ne pouvais en détacher les yeux: on aurait dit que le ciel, à cause du vol de la clarté vers sa cime, n'était plus qu'un passage vers la légèreté, n'était plus lui-même qu'une aile tournant du bleu sombre à l'argent, tandis qu'en bas ce lieu d'herbe paraissait s'ouvrir et se creuser vers les profondeurs, me ramener à des choses anciennes peut-être, me faire traverser d'épaisses couches de temps. De sorte que je me sentais en cet instant, sans le comprendre tout de suite, étiré de la profondeur à la hauteur comme un personnage de très grandes dimensions, et peut-être aussi s'étendant à la fois sur le passé et l'avenir, le souvenir confusément triste et le songe exalté. Je devinais qu'à cette ombre croissante contribuait sinon une pensée, du moins une appréhension funèbre, mais l'étonnant était que cette appréhension me donnât une espèce de joie très intense, très profonde... L'ombre me disait, pensais-je: « Telle je gagne et creuse, et fais passer, telle est toute phase de ta vie, telle sera ta mort même, et pour une part de toi il ne peut y avoir plus de ruptures qu'il n'en est d'une heure à l'autre... Habite en paix ce qui est à peine une maison de feuilles, à peine un camp de ténèbres, habite avec bonheur ce passage, toi que tes larmes depuis toujours associent à la transparence des eaux... »

Philippe Jaccottet - L'obscurité

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :