Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

TRIBUNE. Environnement : et si on revoyait les programmes du collège et du lycée ?

11 Janvier 2021 , Rédigé par L'Obs Publié dans #Environnement, #Education

TRIBUNE. Environnement : et si on revoyait les programmes du collège et du lycée ?

EXTRAITS

Deux chercheurs en sciences de l’éducation, Renaud Hétier et Nathanaël Wallenhorst, appellent la France à rafraîchir l’apprentissage à l’école des réalités environnementales pour le rendre plus « politique ».

Par Renaud Hétier et Nathanaël Wallenhorst

Nous sommes au cœur d’un changement climatique majeur, d’un appauvrissement de la vie sur Terre, et de phénomènes de pollution de plus en plus destructeurs. Nous avons chaque jour l’expérience d’une zoonose devenue pandémique, de migrations climatiques qui s’intensifient, de records de douceur hivernale et de canicule estivale, d’une intensification de tempêtes et d’ouragans, etc.

Mais, face à ces réalités, nous n’avons pas l’air de croire en ce que nous savons. Et nos dirigeants non plus. C’est un rapport nouveau à l’idéal des Lumières, qui semblait guider nos sociétés occidentales depuis plus de deux siècles : nous ne sommes plus illettrés, inféodés à des traditions et des superstitions. Pourtant, il est possible que nous versions collectivement dans une nouvelle ignorance. Nous savons, mais ne voulons pas savoir.

(...)

Revoir de toute urgence les programmes

De plus, il faut revoir de toute urgence les programmes scolaires, particulièrement au collège et au lycée, de chacune des matières enseignées pour que nous enseignions l’ampleur de l’altération du système Terre de nature anthropique, et travaillions à assurer la pérennité de l’aventure humaine à partir d’une transformation de sa relation au vivant.

Il faut développer fortement notre culture scientifique : éducation au climat et à ses interactions avec le vivant, compréhension du fonctionnement systémique de la biosphère, intégration des limites planétaires à ne pas franchir pour ne pas courir le risque d’emballements irréversibles… Cela doit se faire sur fond d’une critique vive du capitalisme rentier et spéculatif de nos sociétés, qui ne cesse de nous conduire toujours plus en avant dans l’anthropocène.

Oui, l’éducation doit devenir davantage « politique » et quitter son apparente « neutralité » qui n’est autre que le relais des logiques du marché ! Enfin, il s’agit de chercher par tous les moyens possibles à apprendre d’autres types de relation au monde : en renonçant à faire du vivant seulement une « ressource » pour générer des gains, ou encore en apprenant à écouter le monde et non pas uniquement à le manipuler techniquement.

(...)

Renaud Hétier et Nathanaël Wallenhorst sont enseignants-chercheurs en sciences de l’éducation et notamment auteurs de « Résistance, résonance – Apprendre à changer le monde avec Hartmut Rosa » (Le Pommier, 2020).

Le texte complet est à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :