Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Prime d’équipement informatique : les professeurs documentalistes se mobilisent...

12 Décembre 2020 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Education

Prime d’équipement informatique : les professeurs documentalistes se mobilisent...

EXTRAITS

Une pétition a obtenu plus de 14 000 signatures après le décret publié le 6 décembre qui officialise la prime d’équipement de 150 euros aux seuls enseignants et psychologues.

« A l’exception des professeurs de la discipline de documentation. » Ces quelques mots du décret publié lundi 6 décembre au Journal officiel privent les 11 000 enseignants documentalistes de la prime d’équipement informatique – soit 176 euros bruts (150 euros net). Décidé dans la foulée du premier confinement, qui avait révélé les besoins en équipement des professeurs, ce coup de pouce ne sera finalement versé qu’aux psychologues de l’Education nationale stagiaires et titulaires, ainsi qu’aux enseignants stagiaires et titulaires qui exercent des missions d’enseignement.

(...)

« Après l’assassinat de notre collègue Samuel Paty, on s’attendait à un investissement dans l’éducation aux médias et à l’information que l’on dispense, rapporte Catherine Novel, présidente de l’Association des professeurs documentalistes de l’Education nationale (APDEN). Aujourd’hui, on doit se battre pour 150 euros de prime d’équipement ! »

« Déconsidération »

Au-delà de l’exclusion de la prime, les professeurs de documentation critiquent le mépris du ministère. « En soi, la prime de 150 euros est dérisoire ; ce n’est pas pour ça qu’on se bat, parce qu’elle ne permet pas de s’équiper véritablement, dit Joséphine – qui a requis l’anonymat –, enseignante dans l’académie de Rennes. Le fait d’inscrire noir sur blanc que l’on n’est pas concernés par cette prime est une déconsidération difficile à accepter. »

Les professeurs documentalistes ne comprennent pas pourquoi ils seraient exclus de cette prime alors qu’ils utilisent aussi leurs outils personnels pour préparer les séances. Dans l’académie de Lille, Mélanie – qui a également requis l’anonymat – est devenue professeure documentaliste il y a cinq ans. Elle raconte travailler avec les collègues de son établissement pour des projets pédagogiques et dispense aussi, entre autres, des séances sur l’éducation aux médias et à l’information.

(...)

« On a joué la carte du dialogue social jusqu’au bout, affirme Catherine, qui a rencontré une conseillère du cabinet du ministre ainsi que le directeur adjoint de la direction générale des ressources humaines de l’Education nationale. L’institution doit être garante du respect et de l’égalité à laquelle nous avons droit. »

Yassine Bnou Marzouk

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :