Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Vers un trumpisme made in France ?

13 Novembre 2020 , Rédigé par L'Obs Publié dans #Politique

Vers un trumpisme made in France ?
Vers un trumpisme made in France ?

EXTRAITS

Jusque-là, seul le parti de Marine Le Pen assumait l’adhésion à la vision trumpienne du monde. Les digues peuvent-elles sauter d’ici à la prochaine présidentielle ? On peut le craindre tant notre pays est traversé et fragilisé par de multiples crises.

(...)

Notre pays, l’un des plus ouverts d’Europe aux fake news

Jusque-là, sur la scène politique française, seul le parti de Marine Le Pen assumait l’adhésion à la vision trumpienne du monde (son parti était d’ailleurs précurseur). Les digues peuvent-elles sauter d’ici à la prochaine présidentielle ? On peut le craindre. La société française, traversée et fragilisée par de multiples crises – « gilets jaunes », terrorisme, Covid –, est de plus en plus perméable à cette idéologie nouvelle, qui mêle des ingrédients disparates (l’aspiration à la liberté mais aussi l’illibéralisme, la recherche d’un homme fort, le rejet du libre-échange, la xénophobie, la détestation des élites et des médias…) et dont le carburant suprême est la méfiance.

La façon dont les Français s’informent se « trumpise » elle aussi. Notre pays est, selon les enquêtes, l’un des plus ouverts d’Europe aux fake newsLes anti-vaccins y prospèrent. Le Dr Raoult y est adulé. Les pires émissions, sur Sud Radio ou sur CNews, y font des cartons, sur le modèle assumé des Fox News et autres « radio talks » réactionnaires américains. Un documentaire complotiste sur le Covid, « Hold Up », financé (facilement) par souscription, électrise les réseaux sociaux.

(...)

La gauche doit s’interroger sur son incapacité à rebondir

Ne peut-on pas faire un lien, par exemple, entre le rejet des élites et la quasi-disparition du pouvoir législatif dans notre pays ? Le couvre-feu décidé en octobre, privation majeure de libertés, n’a même pas fait l’objet d’un débat à l’Assemblée ! Dans les pays voisins, où la vie parlementaire est mieux respectée, la méfiance envers les institutions est bien moindre. 57 % des Français jugent que la démocratie ne fonctionne pas bien, contre 30 % en Allemagne, selon le Cevipof.

La gauche, enfin, doit s’interroger sur son incapacité à rebondir malgré les gigantesques défis sociaux et écologiques. Que ce soit aux Etats-Unis ou en France, elle a perdu sa base populaire. Parce qu’elle a oublié que pour gagner la confiance et les voix des « invisibles », il faut bâtir des politiques qui améliorent leur sort et leur environnement, qui donnent du sens à leur vie. Quitte à imposer des efforts aux autres, les urbains et les riches, qu’épargne ou favorise la mondialisation.

Pascal Riché

Article complet à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :