Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Revue de Presse Education... Un Avenir de rien — Arrangements — RIP REP — Divers — Ressources

24 Novembre 2020 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Médias

Revue de Presse Education... Un Avenir de rien — Arrangements — RIP REP — Divers — Ressources

Avalanche d’articles dans la presse et silence TV à propos de l’Avenir de JMB. Côté “sciences” on est également dans les arrangements. Pendant ce temps on prépare la fin des REP. Heureusement il y a des divers et des ressources pour nous remonter le moral...

 

Un Avenir de rien

 

Jusqu’à présent silence des médias TV
"Avenir lycéen" : "Pourquoi pas une commission d’enquête", dit Jean-Michel Blanquer
INVITÉ RTL- “Le ministre de l’Éducation a répondu aux accusations d’instrumentalisation d’un syndicat lycéen, lancées par la France Insoumise, suite à des articles publiés dans Libération et Mediapart.”

 

Avenir lycéen, un syndicat modèle modelé pour Blanquer Par Marie Piquemal et Charles Delouche Bertolasi
Après les révélations de « Mediapart » sur des dérives financières, « Libération » a interrogé d’anciens adhérents de l’organisation lycéenne. Ils décrivent comment la structure, officiellement apolitique, a été créée fin 2018 et pilotée depuis la Rue de Grenelle pour servir les intérêts du ministère et contrecarrer la mobilisation contre la réforme du bac.” abonnés

Jean-Michel Blanquer dans la tourmente après les révélations sur le syndicat Avenir lycéen Par Olivier Monod
Un syndicat créé et financé par le ministère de l’Education pour servir ses intérêts ? L’affaire révélée par « Mediapart » et « Libération » ne passe pas inaperçue auprès des organisations de jeunesse. La gauche demande une commission d’enquête parlementaire.”

Tollé après de nouvelles accusations contre le syndicat pro-Blanquer « Avenir lycéen »
Après de premières révélations de « Mediapart », « Libération » affirme que cette structure a été créée en 2018 « pour servir la communication du ministre »”.

Les relations troubles entre le syndicat Avenir lycéen et Jean-Michel Blanquer embarrassent Par Sophie de Tarlé
Une enquête de « Libération » parue samedi 21 novembre montre que le syndicat Avenir lycéen a été créé en décembre 2018 en lien avec les services du ministère de l’Education nationale. Les syndicats réagissent.”

La presse régionale s’interroge également
Le Dauphiné : Un syndicat lycéen a-t-il été téléguidé ?
La Nouvelle République : Le ministère de l’Education a-t-il créé puis financé un syndicat lycéen pro-gouvernement ?
Les dernière nouvelles d’Alsace
L’Est Républicain

Et le Le Café pédagogique résume : Le scandale Avenir lycéen
JM Blanquer a t-il manipulé des lycéens mineurs en leur versant une importante subvention pour soutenir sa politique ? C’est la question posée par les articles de Médiapart , sur le financement, et Libération, sur la manipulation. Les députés de gauche demandent une commission d’enquête parlementaire. Plusieurs syndicats enseignants réclament "toute la transparence". Un syndicat lycéen annonce vouloir porter plainte et deux autres demandent des sanctions y compris la démission du ministre. JM Blanquer ironise et parle d’un complot politique sans répondre sur les faits.”

Et la nouvelle cartouche de Médiapart : Scandale du syndicat lycéen : les échanges qui plombent la défense de Jean-Michel Blanquer Par Antton Rouget
"Depuis nos premières révélations sur Avenir Lycéen, le ministère de l’éducation assure ne jamais avoir entretenu de relation « politique » avec ce syndicat pro-gouvernement. Une réunion et des échanges impliquant directement le ministre prouvent le contraire." mais pour abonnés

 

Arrangements

 

Discrédit scientifique Par Roland Goigoux sur son Blog : Le blog de Roland Goigoux
Le rapport de Michel Fayol et Maryse Bianco (CSEN) montre que les prescriptions du ministère de l’Education nationale dans le domaine de l’enseignement de la lecture ne reposent pas sur les fondements scientifiques annoncés.”

3 exemples d’arrangements avec les chiffres à des fins de communication à l’Education nationale
En quelques jours trois « séquences », comme disent les politiques, sont venues montrer chacune à leur manière combien rue de Grenelle on savait utiliser, à des seules fins de communication, l’annonce officielle de chiffres sans commune mesure avec la réalité.”

 

RIP REP

 

« Nous souhaitons sortir de cette logique » : le gouvernement remodèle l’éducation prioritaire
Fini les écoles et collèges classés REP : la secrétaire d’Etat Nathalie Elimas nous dévoile en exclusivité le plan du gouvernement pour repenser les moyens attribués aux établissements en difficulté.”

« Les principes fondateurs de l’éducation prioritaire suscitent toujours l’adhésion »
Entretien avec Marc Douaire
Où en est l’éducation prioritaire ? Marc Douaire, président de l’Observatoire des Zones d’éducation prioritaire (OZP), évoque l’enquête menée par l’association pour faire un état des lieux de l’éducation prioritaire, enquête dont les résultats seront débattus le 5 décembre lors d’un colloque en visioconférence.”

Education prioritaire : La suppression des Rep est en marche...
Dans un entretien donné au Parisien, Nathalie Elimas, secrétaire d’Etat à l’éducation prioritaire, annonce une expérimentation dans 3 académies dès 2021 du remplacement des Rep par un contrat entre rectorat et établissements. Dès 2022 la carte des Rep pourrait être supprimée. Empêtré dans le scandale d’Avenir lycéen, le ministère accélère sa réforme de l’Education prioritaire. Avec deux enjeux : les crédits destinés aux Rep qui pourraient servir d’autres établissements et une autre politique de rémunération des enseignants et l’entrée de l’enseignement catholique dans un dispositif plus rémunérateur, comme le secrétaire général de l’enseignement catholique l’a annoncé en septembre 2020. Selon la Cour des Comptes, la politique d’éducation prioritaire est la seule politique nationale de lutte contre les inégalités sociales. C’est cet enjeu là aussi qui est visé.”

 

Divers

 

En 2021, grande réforme à venir pour les IUT Par Elodie Chermann
Le cursus sera désormais étalé sur trois ans, avec un diplôme de niveau licence à la clé
Dans l’éducation, une réforme en cache souvent une autre… Dans la foulée de la première édition du baccalauréat 100 % nouvelle formule, un nouveau cursus sera ainsi inauguré, en 2021, dans les 111 instituts universitaires de technologie (IUT) de France : le bachelor universitaire de technologie (BUT). Un diplôme national en trois ans reconnu au grade de licence, qui remplacera l’ancien diplôme universitaire de technologie (DUT), diplôme bac + 2..

Les lycées à l’heure des cours en fractionné Par Violaine Morin
Les établissements sont autorisés, depuis le 5 novembre, à organiser des rotations d’élèves en demi-groupe. Un enseignement « hybride » qui risque de poser la question de l’équité.”

Banlieues : pourquoi il faut faire découvrir la philo aux enfants dès l’école primaire
par Frédéric Lenoir et Nadia Hai
Depuis 2018, l’essayiste Frédéric Lenoir et la ministre déléguée chargée de la Ville, Nadia Hai, développent des ateliers philo dans les écoles des quartiers prioritaires. Ils racontent cette aventure pédagogique et civique.”

 

Ressources

 

Le Figaro Étudiant lance une nouvelle newsletter, dédiée à l’orientation

 

Bernard Desclaux

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :