Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Pour le droit de vote dès 16 ans ! Pétition...

11 Septembre 2020 , Rédigé par change.org Publié dans #Société

Pour le droit de vote dès 16 ans ! Pétition...

Chères jeunes générations,

Chères concitoyennes et chers concitoyens, 

Nous sommes des parlementaires, élus locaux, acteurs associatifs et militants, chercheurs ou citoyens engagés. Nous vous sollicitons pour co-signer cette pétition afin de convaincre les décideurs d’instaurer le droit de vote dès l’âge de 16 ans lors de l'examen de cette proposition de loi le 8 octobre prochain.

Cette proposition revient périodiquement dans le débat public. Organisations étudiantes et de jeunesse la portent depuis plusieurs années. Pendant la campagne présidentielle de 2017, des candidats de tous bords s'étaient déclarés favorables à l’extension du droit de vote envers les jeunes. A cette occasion, l’Union Nationale Lycéenne avait posé la question à 57 000 lycéens et 2/3 d’entre eux avaient approuvé la mesure. En 2019, en sortie de Grand Débat National, le Président de la République lui-même s’est dit “prêt” à avancer dans ce sens. Plus récemment encore, trois partis allemands ont remis la question à l’ordre du jour outre-Rhin.

Nous pensons que cette mesure s’impose aujourd’hui, plus que jamais. La crise sanitaire que nous vivons appelle des mesures d’urgence. Mais elle implique aussi des transformations profondes, radicales qui auront des incidences pour les prochaines décennies. Tant sur le plan de l’environnement, de l’emploi, de la santé, de la solidarité, que des finances publiques : vous, qui avez entre 16 et 18 ans, avez toute la légitimité pour vous exprimer, dire ce que vous voulez pour l’avenir, décider de celles et de ceux que vous souhaitez voir porter vos aspirations.  N’est-ce pas bien vous que médias, analystes et responsables politiques ont dénommés la “Génération Covid” ? Le “monde d’après” que nous souhaitons bâtir ne peut se faire sans vous alors qu’il sera le vôtre ! 

Accorder le droit de vote à 16 ans, c’est aussi une réponse à la crise démocratique que nous traversons. Election après élection, nous déplorons l’augmentation de l’abstention. Il est de notre responsabilité de redonner envie de voter. Mais la confiance ne se décrète pas, c’est une relation réciproque : avant de la demander, il faut la donner. Nous entendons régulièrement que les jeunes se désintéressent de la politique. C’est faux : ils se mobilisent dans la rue, dans les réseaux sociaux, dans les lycées ; ils se mobilisent pour le climat, pour les droits des femmes, contre les discriminations. Donnons-leur la possibilité de s’exprimer dans les urnes, au sein même des institutions ! Plusieurs études nous montrent que plus les citoyens prennent l’habitude de voter tôt, plus ils votent régulièrement et durablement tout au long de leur vie.

Il est question, enfin, de rééquilibrer droits et devoirs. Les jeunes de 16 ans sont aujourd’hui considérés majeurs juridiquement dans un grand nombre de domaines. A 16 ans, on peut travailler, obtenir son émancipation, créer ou adhérer à une association, conduire, s’immatriculer à la Sécurité Sociale, choisir son médecin traitant… Les jeunes de  16 ans sont aussi, ne l’oublions pas, responsables pénalement. Pour quelle raison ne pourrait-on pas à 16 ans accéder au premier des droits civiques : celui d’élire nos représentants ? Serait-on à 16 ans suffisamment matures pour payer ses impôts, reconnaître un enfant, faire son testament, mais pas pour avoir une pensée politique libre et indépendante ? 

Pour développer pleinement cette pensée libre et indépendante, le droit de vote à 16 ans devra être accompagné d’un renforcement de l’éducation citoyenne au lycée. Nous proposons d’organiser des débats d’idées dans les cours de philosophie ou d’histoire et de refonder les cours d'Enseignement Moral et Civique (EMC). Cette discipline aujourd’hui négligée devrait permettre de donner les bases nécessaires à la compréhension du système politique actuel et aux jeunes de se forger un esprit critique. La "Journée Défense et Citoyenneté́" pourrait également inclure une introduction au fonctionnement de la vie publique. Nous sommes convaincus que l’abstention qui touche aujourd’hui les jeunes est moins le résultat d’un manque d’intérêt que d’un déficit d’initiation à la vie politique et citoyenne. On ne vote pas sans savoir pourquoi on vote.

Plusieurs pays en Europe ont déjà franchi le pas du droit de vote à 16 ans. C’est le cas en Autriche et à Malte. En Allemagne dans certains Lander, en Écosse et en Estonie, celui-ci est ouvert aux élections locales. D’autres pays dans le monde l’autorisent également au niveau national, tels que le Brésil, l’Argentine, le Nicaragua, Cuba ou encore la Slovénie. L’extension du droit de vote aux jeunes serait une nouvelle avancée démocratique. En France, après l’abolition du suffrage censitaire en 1848, le droit de vote des femmes en 1944, l'égalité de suffrage en outre-mer en 1946, le droit de vote à 18 ans en 1974 et la naissance de la citoyenneté européenne en 1992, le droit de vote à 16 ans en 2020 constituerait une nouvelle étape de franchie dans l’histoire de la conquête du suffrage.

Mobilisons-nous dès maintenant pour que l’engagement des 16-18 ans soit pris au sérieux le 8 octobre prochain, lors du débat parlementaire qui aura lieu sur le sujet.

Ensemble, faisons en sorte que, dès les prochaines échéances électorales, la jeunesse de notre pays puisse prendre part aux décisions qui la concernent ! 

#JEVOTEA16ANS

POUR SIGNER, C'EST CI-DESSOUS

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :