Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

À partir du 2 juin, les écoles rouvrent, mais dans les faits, peu d’élèves pourront retourner en classe...

30 Mai 2020 , Rédigé par Mediapart Publié dans #Education

À partir du 2 juin, les écoles rouvrent, mais dans les faits, peu d’élèves pourront retourner en classe...

EXTRAITS

Le 2 juin, une rentrée scolaire en trompe-l’œil

À partir du 2 juin, les écoles rouvrent, mais dans les faits, peu d’élèves pourront retourner en classe. Pour y voir clair, Mediapart fait le point sur les annonces du ministre de l’éducation nationale. 

Jeudi 28 mai, le gouvernement a annoncé, dans les grandes lignes, les nouvelles étapes du déconfinement. Le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, l’a martelé : la réouverture des écoles est « une urgence sociale » et « un impératif éducatif ». Pourtant, le protocole sanitaire strict, qui restreint le nombre d’élèves qui peuvent être accueillis, ne sera pas desserré jusqu’en septembre et ce, malgré le déclin de l’épidémie. Ainsi, la velléité du gouvernement de remettre les élèves à l’école semble, encore une fois, se heurter à la réalité du terrain. Mediapart fait le point sur les annonces.

Le 2 juin, 100 % des écoles primaires ouvertes

Les écoles primaires étaient les premières à rouvrir, à partir du 11 mai et selon la volonté des mairies. L’objectif du gouvernement, pour le 2 juin, c’est que toutes les écoles rouvrent.

Le ministre a annoncé que, depuis la première phase de déconfinement, 82,5 % des écoles primaires avaient rouvert leurs portes. Sur l’ensemble de la métropole, puisque le ministère n’a pas donné les chiffres de l’outremer, cela correspond à 90 % des communes. Le ministre entend faire passer ce pourcentage à 100 %, « dès la semaine prochaine ».

Dans son allocution du jeudi 28 mai, Jean-Michel Blanquer a annoncé que le ministère était actuellement en discussion avec les communes où les écoles n’avaient pas encore rouvert. Celles où les écoles sont encore fermées à ce jour se trouvent majoritairement dans les départements qui ont été le plus touchés par l’épidémie. Dans l’Oise, par exemple, seules 58 % des écoles sont ouvertes mais Jean-Michel Blanquer l’assure, « nous sommes en constante progression »

Dans les écoles primaires, peu d’élèves accueillis

Pour l’instant, en métropole, seuls 22 % d’écoliers ont été accueillis en zone verte, 14 % en zone rouge. Et le gouvernement se garde bien d’annoncer un objectif à ce niveau.

(...)

Lycée : retour en classe minimal

En zone verte, tous les lycées rouvrent : généraux, technologiques et professionnels. Ils accueilleront les élèves sur au moins un des trois niveaux. Pour garder un lien avec le lycée, le ministère promet que chaque lycéen se verra proposer un entretien pédagogique individuel.

En zone orange, « nous sommes évidemment plus prudents » annonce le ministre. Seuls les lycées professionnels rouvriront réellement. Ils n’accueilleront cependant que les élèves en terminale et en dernière année de CAP car ce sont les élèves « qui ont besoin de certification professionnelle ». Dans les lycées généraux et technologiques de la zone orange, les élèves seront convoqués pour passer des entretiens individuels ou du « travail en tout petit groupe ».

Faïza Zerouala

L'article complet est à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :