Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Le baccalauréat 2020, exception ou exemple ?...

4 Avril 2020 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Education, #Baccalaureat

Le baccalauréat 2020, exception ou exemple ?...

EXTRAITS

Editorial. La suppression des traditionnelles épreuves de fin d’année met en lumière la déconnexion entre le bac et les procédures d’admission dans l’enseignement supérieur et devrait alimenter la réflexion sur la fonction sociale de cet examen.

Lorsque, dans quelques années, on dressera la liste des mutations que la pandémie de Covid-19 aura générées ou accélérées, le baccalauréat, monument français par excellence, y figurera sans doute. L’annonce, vendredi 3 avril, par le ministre de l’éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, de la suppression des traditionnelles épreuves de fin d’année et de leur remplacement par la prise en compte des notes obtenues tout au long de l’année scolaire, constituerait une révolution si elle intervenait en période normale. Ni l’occupation nazie ni Mai 68 n’avaient entraîné l’interruption totale des épreuves.

(...)

Personne ne peut prévoir en quoi la forme exceptionnelle que revêt le bac 2020 imprégnera les évolutions à venir. Il se trouve que la pandémie survient alors qu’est engagée par Jean-Michel Blanquer une réforme des lycées intégrant un allégement de cet examen-phare. La souplesse dont font preuve aujourd’hui les syndicats hostiles au contrôle continu peut s’expliquer en partie par leur souci compréhensible d’éviter que le bac n’empiète sur les congés d’été.

(...)

Mais l’« accident » de 2020, en mettant en lumière la déconnexion entre le bac et les procédures d’admission dans l’enseignement supérieur, devrait alimenter la réflexion sur la fonction sociale de cet examen. Non seulement sur l’importance d’épreuves marquant une étape de la vie. Mais aussi sur l’hypocrisie qui présente le bac comme la porte d’entrée dans le supérieur, alors que tout se joue désormais avant. Et sur la prétendue égalité que symbolise un examen final national qui masque des inégalités abyssales entre lycées, une plaie à traiter en priorité.

A lire dans son intégralité (pour abonnés) en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :