Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Enseignement à distance : "On peut craindre un élargissement des inégalités" dans l'éducation...

14 Mars 2020 , Rédigé par France Culture Publié dans #Education

Enseignement à distance : "On peut craindre un élargissement des inégalités" dans l'éducation...

EXTRAIT

Entretien | Emmanuel Macron a annoncé la fermeture des établissements scolaires, "jusqu'à nouvel ordre". Une mesure de santé publique nécessaire, mais qui soulève de nouvelles problématiques : comment assurer un enseignement égal pour tous les élèves ?

La crise actuelle du coronavirus a finalement conduit à la fermeture des établissements scolaires, a annoncé le président de la République dans son allocution, jeudi 12 mars. "Dès lundi, et jusqu'à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et les universités seront fermés", a certifié Emmanuel Macron, contrevenant par là les dénégations du ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer qui, le matin même, niait encore farouchement cette possibilité, assurant que la fermeture "totale" de toutes les écoles n'avait "jamais été envisagée". Une mesure qui concerne 12 millions d'élèves, de la maternelle au lycée. 

Cette décision de l'exécutif est une première dans l'histoire de la cinquième République. Jamais auparavant, le gouvernement n'avait décidé de fermer la totalité des établissements scolaires. "Le seul élément qui s'en rapprocherait, c'est la généralisation de l'arrêt des écoles, des lycées et des universités au moment de 68. Mais elle n'a pas été décidée par le pouvoir exécutif du tout. Et elle s'est terminé au bout de quelques jours", rappelle à ce sujet l'historien de l'éducation Claude Lelièvre, lors d'un entretien avec Louise Tourret qui sera diffusé dans l'émission "Etre et savoir" ce dimanche 15 mars sur le thème "Coronavirus : faire l'école sans l'école ?" :

Ici, c'est une décision centrale pour l'ensemble des départements. Ce qui n'a jamais eu lieu, même pendant les guerres, même pendant les grandes épidémies, y compris en ce qui concerne la grippe dite espagnole de la fin de la guerre 14-18. C'est tout à fait inédit. Il n'y a rien qui ressemble à cela de près ou de loin en France. C'est quelque chose de vraiment historique, ayant une charge symbolique extrêmement forte.

(...)

Suite et fin en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :