Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Coup de coeur... Anaïs Nin...

17 Décembre 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Littérature

La Seine fut le témoin de leur premier baiser, la Seine avec ses gondoles de lumière qui dansaient dans ses plis miroitants, avec les fleurs nimbées des réverbères qui flottaient sur le feuillage noir et luisant des pavés, la Seine avec ses arbres en filigrane d’argent déployés comme des éventails et par-dessus lesquels les yeux du fleuve les regardaient, les obligeant à se cacher avec pudeur, la Seine où s’étiraient d’humides écharpes de brouillard et l’âcre encens des châtaignes grillées.

Tout basculait dans le courant, tout était emporté, sauf le balcon où ils se tenaient tous les deux.

L’orgue de Barbarie accompagna ce long baiser jusqu’à l’ultime mesure de l’air de Carmen. C’était déjà trop tard, ils avaient bu le philtre jusqu’à la dernière goutte.

Anaïs Nin - Les chambres du coeur

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :