Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

L'école finlandaise, les clés de la réussite. Un modèle transposable en France?...

13 Juin 2019 , Rédigé par Creg - Académie de Versailles Publié dans #Education

L'école finlandaise, les clés de la réussite. Un modèle transposable en France?...
EXTRAITS
Introduction

Au rythme des différentes enquêtes PISA (Programme for International Student Assessment [1]), la France est régulièrement pointée du doigt pour ses « mauvaises » performances comparées aux autres pays de l’OCDE [2]. On lui reproche notamment des performances moyennes sur les différentes matières évaluées mais surtout une grande inégalité des performances en fonction du milieu social des élèves. En parallèle, sur le podium des meilleures performances, on retrouve régulièrement et souvent à la première place (tous critères d’évaluation confondus), la Finlande. L’objet de cet article est donc de se questionner sur les raisons qui expliquent les très bonnes et récurrentes performances finlandaises et d’ouvrir quelques pistes de réflexion sur ce qui pourrait être mis en œuvre en France au lycée, notamment dans nos filières STMG, pour améliorer la performance générale de nos élèves et réduire dans la mesure du possible, les inégalités. Avant d’approfondir notre réflexion, il est important de noter que cette étude se concentre sur les approches pédagogiques finlandaises mises en place en primaire et au collège car la performance PISA se mesure pour des élèves âgés de 15 ans (niveau fin de collège).

(...)

l’égalité des chances en « primaire - collège » ; chaque élève est important

Comme partout ailleurs, certains élèves nécessitent au niveau primaire et collège une prise en charge particulière. Ainsi, afin de repérer en amont les difficultés éventuelles, il existe une coopération importante entre les années « primaires » et les années « collège », car l’enseignement se fait dans une structure unique. Très rapidement, en cas de repérage de problème, un dispositif de remédiation adapté est mis en place. Cette aide peut être individualisée ou collective et porter sur différentes matières (mathématiques, langue maternelle…). Elle est mise en place grâce à l’intervention d’assistants d’éducation ou d’enseignants spécialisés qui vont accompagner pour le temps nécessaire, trois ou quatre élèves (sortis de leur classe) ayant des problèmes spécifiques. Une fois le retard de l’acquisition comblé, l’élève retourne dans sa classe. Il est à noter qu’environ 22 % des élèves finlandais ont eu à un moment ou à un autre une éducation spécialisée à temps partiel, 6 % dans le cadre de classe spéciale et 2 % en école spécialisée. Plus la détection d’un problème est précoce, plus la remédiation et les aides pourront être adaptées et efficaces. On constate ainsi qu’à partir de l’âge de 10 ans le nombre de remédiation est divisé par deux. Ainsi la remédiation a permis l’abandon des redoublements jusqu’au lycée. De plus, avant les années lycée les établissements appliquent également une pédagogie différenciée, ainsi les élèves qui ont des besoins particuliers sont regroupés ensemble dans des classes de dix élèves. Le coût de cette adaptation notamment dans l’éducation secondaire inférieure (collège) est compensé par les « économies faites » grâce au faible taux de redoublement, l’absence de vie scolaire, de corps d’inspection et une administration très décentralisée. Le coût de l’année scolaire par élève en France et en Finlande est à peu près équivalent. Enfin il est à noter que la cantine est gratuite pour tous, dans le but de favoriser l’égalité des chances. Il en est de même pour le transport, toutes les fournitures (stylo, colle…) et les manuels. D’après Paul Robert ce renforcement de la dimension « holistique » du système éducatif vient compenser un délitement familial et social dans les familles finlandaises (harcèlement à l’école, déstructuration familiale). L’école favorisant ainsi le « développement des compétences émotionnelles, sociales, éthiques et esthétiques » [20].

Suite et fin à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :