Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

École : vers une tenue correcte exigée?... (+ commentaire)

23 Juin 2019 , Rédigé par France Info Publié dans #Education

Dans les collèges et lycées, le débat autour d'une tenue correcte exigée fait souvent débat. En France, aucune loi n'exige de porter un uniforme, mais le règlement intérieur des établissements peut définir un cadre.

Comme tous les mardis dans le lycée professionnel de Seclin (Nord), les portes ouvrent à 8 heures. Un matin comme les autres à un seul détail près : un élève a oublié son carnet de scolarité et en plus il a un jean troué. Il devra donc faire une heure de colle, car depuis la rentrée dernière, c'est tenue correcte exigée tous les mardis. "Les élèves doivent venir comme s'ils se présentaient à un entretien d'embauche", explique Hélène Peytard, conseillère principale d'éducation du lycée.

Vers une liberté totale de la tenue dans les lycées

Pas de jogging, de capuche ou de baskets claires, ce jour-là, ils ne sont que six à ne pas jouer le jeu. Après neuf mois d'existence, la nouvelle règle semble plutôt bien acceptée par les élèves. Des élèves qui se sentent plus confiants alors que la proviseure, elle, est très fière de cette initiative. Cependant, ce n'est pas dans l'air du temps. Certains élèves dénoncent un règlement intérieur trop strict dans certains établissements. Sur les réseaux sociaux, beaucoup réclament une totale liberté de tenue. Une position qui gagne peu à peu du terrain dans les établissements tant chez les élèves que chez les professeurs.

Commentaire:

École : vers une tenue correcte exigée ?

"Les élèves doivent venir comme s'ils se présentaient à un entretien d'embauche" nous dit une CPE.

C'est à dire, même si ce n'est pas dit: les filles en jupe. Il y a là quelque chose de TRES dérangeant. "Sois belle d'abord, tu parleras après" en quelque sorte, la "beauté" féminine étant normée, conformée à un code unique:

tailleur/jupe/escarpin.

"Correcte" par rapport à quel code imposé et par qui?

Ce sont les filles, soyons-en certains, qui DEVRONT observer les codes les plus stricts dictés par une vision masculine des femmes. Ira-t-on jusqu'à déterminer la longueur "décente" des robes et jupes? Les CPE et assistants de vie scolaire devront-ils se munir d'appareils de mesure pour repérer les tenues "inadaptées"?

Ce sont ENCORE les filles, ces tentatrices, ces "Eve" en puissance, qui doivent cacher leurs appâts ou au contraire les montrer pour "passer l'examen d'embauche".

Et si l'on commençait par éduquer le regard de nos élèves? Et des adultes souvent... Cela éviterait très certainement le retour récurrent de l' ordre moral.

Christophe Chartreux

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :