Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Le "peuple", les hommes et les femmes, vus par Marlène Schiappa et Najat Vallaud-Belkacem...

15 Février 2019 , Rédigé par christophe Publié dans #Politique

Le "peuple", les hommes et les femmes, vus par Marlène Schiappa et Najat Vallaud-Belkacem...

Hier sur divers réseaux j'ai mis en avant la participation très active de Najat Vallaud-Belkacem (qui en est à l'origine) à cette formation "Egalité Hommes/Femmes" à Sciences Po (Voir lien en bas de page). J'ai établi une comparaison avec ce qu'a fait Marlène Schiappa à l'Assemblée Nationale en invitant Cyril Hanouna.

Les macronistes ont cru avoir immédiatement trouvé la "faille", me (et lui...) reprochant de ne pas avoir choisi le "peuple" (ah le peuple!) pour lui préférer des classes sociales favorisées et les futurs "gens bien" qui dirigeront plus tard le pays, l'élite.

Cela mérite réponse.

Tout d'abord, Marlène Schiappa utilise davantage le "peuple" incarné par Hanouna qu'elle ne l'instruit, l'informe, le respecte pour ce qu'il est.

Ensuite, Marlène Schiappa donne aux français, de manière habile, une vision très populiste de ce qu'elle et ses amis appellent "le peuple". En poussant Hanouna en avant, elle instrumentalise le "populaire" pour verser dans le "populisme".

Enfin, Sciences Po n'est pas fermé au "peuple" et cette formation ouvre sur l' "EGALITE Homme/Femme dans les affaires publiques". Pour un public (justement) qui plus tard, dans son activité quotidienne et professionnelle, pourra mettre à profit ce qu'il aura appris au service du plus grand nombre.

Ce n'est certainement pas dans les émissions (ni les propos de ses invités/chroniqueurs) d'Hanouna que l'égalité Homme/Femme est défendue. Pour avoir regardé quelques-unes d'entre ces émissions, la femme y est TOUJOURS considérée comme une CIBLE de moqueries machistes, un élément de séduction (Sois belle et tais-toi), un décor mettant les hommes en valeur.

Si Marlène Schiappa et la Macronie suiveuse pensent que la très, mais seulement, médiatique secrétaire d'Etat fait avancer la cause des femmes en prêtant de l'importance aux grimaces de Cyril Hanouna, en lui offrant une visibilité quasi institutionnelle, alors ils font fausse route.

Mais Marlène Schiappa fait de la "politique". Je tiens aux guillemets.

Quand Najat Vallaud-Belkacem, elle, met son expérience politique (sans guillemets) et personnelle au service des autres.

Pas le même monde...

Christophe Chartreux

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :