Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Évaluations CP à partir du 21 janvier : Le SNUipp-FSU appelle à ne pas les faire passer!...

20 Janvier 2019 , Rédigé par Snuipp-Fsu Publié dans #Education

Évaluations CP à partir du 21 janvier : Le SNUipp-FSU appelle à ne pas les faire passer!...

Suite à son conseil national des 15 et 16 janvier 2019, le SNUipp-FSU appelle les enseignants à ne pas faire passer ces évaluations.

18 janvier 2019

Évaluations CP à partir du 21 janvier :

Le SNUipp-FSU appelle à ne pas les faire passer !

Suite à son conseil national des 15 et 16 janvier 2019, le SNUipp-FSU appelle les enseignants à ne pas faire passer ces évaluations.

En 1min30, vidéo de l’appel du SNUipp-FSU aux enseignants (cliquez sur l’image)
 

Proposition du SNUipp-FSU 93 aux enseignants de Seine-Saint-Denis :

- Parlez-en équipe ; c’est toujours mieux de partager l’analyse de la situation, et faire en sorte que la décision soit prise le plus collectivement possible. La mesure « 100% réussite » de JM Blanquer a déjà trop tendance à couper les collègues de CP et CE1 des autres enseignants de l’école : renforçons, au contraire, notre collectif de travail !

- S’il y a décision collective, notez-la dans un relevé de conclusion du conseil des maîtres, qui est une instance importante. Ne l’envoyez pas, pour l’instant aux IEN (rien ne presse), prenez le temps de rédiger vos analyses et arguments.
Vous trouverez ci-contre un modèle de motion de conseil des maitres à nous faire parvenir si vous le souhaitez.

- Tenez-nous au courant : contactez soit les responsables du SNUipp-FSU de votre ville, soit le SNUipp-FSU 93 (snu93@snuipp.fr ; 01 48 96 36 11).

Voici l’expression complète du conseil national sur la question des évaluations :

« Le ministère décline sa culture de l’évaluation avec la seconde phase des évaluations de CP, l’inscription dans la loi « Pour une école de la confiance » de l’évaluation des établissements et la création d’un nouveau conseil d’évaluation (article 9). De fait, le ministère supprime le CNESCO et élimine une évaluation indépendante du système éducatif. Le SNUipp-FSU rappelle son soutien à la pétition en faveur du maintien du CNESCO et invite les enseignants à la signer.

La mise en place de l’évaluation des établissements du second degré qui s’étendra à moyen terme à ceux du 1er degré ouvre la voie à la mise en concurrence des écoles et à l’évaluation des enseignants au travers des résultats des élèves.

Les évaluations de mi-CP ne sont ni au service des élèves ni au service des enseignants et ne sont là que pour permettre au ministère d’imposer des méthodes. Elles concourent à alimenter un pilotage par les résultats qui conduira à une école de la performance et de la concurrence, c’est ce qu’ont dénoncé dans un courrier commun les 6 organisations syndicales (SNUipp-FSU, SE-UNSA, SGEN-CFDT, Snudi-FO, CGT et SUD), en en demandant l’abandon.

Le SNUipp-FSU poursuit ses actions unitaires avec les partenaires de l’école et appelle les enseignants à ne pas faire passer ces évaluations et les conseils de maîtres à s’emparer de la question ».

- Lire le courrier unitaire au ministre : SNUipp-FSU, SE-UNSA, SGEN-CFDT, Snudi-FO, CGT Educ’action et SUD-Education au niveau national

- Trois questions à Roland Goigoux : Des tests qui peuvent "s’avérer néfastes à moyen terme".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :