Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Tout s'apprend. Seules l'ignorance et la peur engendrent la violence...

13 Octobre 2018 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Pédagogie

Tout s'apprend.  Seules l'ignorance et la peur engendrent la violence...

Il y a quelques jours une collègue m'interpelle  : "Christophe, est-il exact que tu aies donné ton adresse mail à tous tes élèves?". A ma réponse affirmative cette collègue, jeune, a écarquillé de grands yeux et a eu cette réflexion : "Eh bien toi tu n'as pas peur! Moi je ne ferai jamais une chose pareille! Tu vas te faire agresser!". Cette peur exprimée je l'ai très souvent entendue. Elle est la manifestation d'une accumulation d'incompréhensions, d'ignorances, de fantasmes. Et de réalités.

Les relations professeurs-élèves doivent respecter des limites convenables. C'est une évidence nécessaire afin d'éviter tous les débordements possibles, afin de faire prendre conscience aux pré-adolescents et adolescents qui sont avec nous quelles sont ces limites, jusqu'où on peut aller et ne pas aller.

Cette "pédagogie des limites" - j'en ai conscience - n'est pas possible partout. Il existe des établissements où peut-être il convient d'être plus prudent que dans d'autres. Il est certainement plus judicieux de ne pas dévoiler son Email ou l'adresse de sa page Facebook à des élèves qui, deux jours après la rentrée, envoient leurs professeurs "se faire enc...."! Ces débordements inacceptables se produisent aussi, sous des formes moins directes, plus feutrées, dans d'excellents établissements. Au lycée Condorcet de Limay par exemple ou, plus prestigieux encore, au lycée Lakanal de Sceaux*.

Tout, je crois, s'apprend. La peur n'a jamais évité le danger. Bien au contraire elle l'attire!

Je donne mes coordonnées personnelles à mes élèves depuis plusieurs années. Les objectifs pédagogiques de cette démarche sont expliqués dès la première semaine de la rentrée. Les limites sont posées. A ce jour, je n'ai JAMAIS rencontré le moindre problème. Alors que des collègues qui ne donnent et ne donneront jamais leurs coordonnées en ont connus. Et de très sérieux !

Nos élèves, il faut avoir cela à l'esprit, sont nés avec des ordinateurs, des adresses Email, des pages Facebook et, de plus en plus, des comptes Twitter. Nous ne pouvons pas ignorer ce "fait sociétal" majeur. Au risque, si nous l'ignorons ou si nous en avons peur, de nous couper des réalités quotidiennes de nos élèves. Il ne s'agit pas de banaliser, de gadgétiser ("faire d'jeun") l'échange de coordonnées ou d'adresses de comptes sociaux. Il s'agit de faire comprendre aux élèves que nous aussi, enseignants, sommes entrés dans le XXIème siècle, que nous en maîtrisons les outils et que nous pouvons les utiliser à des fins pédagogiques utiles, pratiques, respectueuses de la vie des uns et des autres.

Lorsque j'étais enfant, ma grand-mère paternelle m'interdisait absolument d'accéder à un petit salon, toujours fermé. Elle y entreposait des souvenirs de mon grand-père, son mari, mort jeune dans les tranchées de la Grande Guerre. Bien évidemment, cette interdiction n'encourageait que mes désirs de visite au salon secret  !

En cachant, en NOUS cachant, nous ne provoquons que la curiosité, parfois malsaine, de nos élèves. Le dialogue professeurs-élèves, nécessaire, ne peut plus se contenter d'échanges rapides à la fin d'un cours, de conversations dans le brouhaha d'un préau. Nous disposons d'outils extraordinaires, rapides, pratiques. Ne pas s'en servir, ne pas apprendre aux élèves à les utiliser de manière intelligente et respectueuse des vies privées de chacun, c'est - les nombreux exemples récents en sont la preuve - ouvrir la porte des incompréhensions réciproques.

Bien évidemment, les excès, les débordements, les injures à l'encontre d'enseignants existeront toujours. Mais elles seront beaucoup plus rares si nous montrons et démontrons à nos élèves que nous n'avons pas PEUR de l'échange, qu'il soit verbal dans un couloir ou "informatique" par le biais d'un mail ou d'un réseau social. Tout s'apprend.

Seules l'ignorance et la peur engendrent la violence...

* http://www.20minutes.fr/societe/1124285-20130323-trois-eleves-exclues-lycee-apres-avoir-insulte-prof-twitter

Christophe Chartreux

PS: audace infinie, mes élèves utilisent, sous mon strict contrôle, leur téléphone portable en classe.

Réflexion récente d'une élève:

"Depuis qu'on l'utilise avec vous pour travailler, on a l'impression que c'est un objet vraiment utile".

J'ai un peu gagné...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :