Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

La langue arabe encore circonscrite à une religion...

12 Septembre 2018 , Rédigé par christophe Publié dans #Education

Alors qu'un "débat" s'est ouvert au sujet de l'apprentissage de la langue arabe au collège et au lycée, que la droite extrême et la droite "Wauquiez" s'en sont pris au Ministre de l'Education Nationale qui n'a pas du être très surpris de la bêtise qu'il avait réveillée en répondant à une question de Jean-Jacques Bourdin, toujours magistral en déclencheur de polémique;

alors que ce même ministre a trouvé très rapidement et en grand nombre - y compris à gauche - ces défenseurs qui ont tant manqué en son temps à Najat Vallaud-Belkacem pourtant beaucoup plus attaquée, y compris à propos de ses "origines" - qui sont aussi les miennes, même si j'ai pris des chemins détournés - pour des raisons qui n'étaient que des fakenews;

alors que cette polémique est née d'un rapport - 617 pages que personne n'a lues et qu'il convient de dénoncer avant qu'elles n' arrivent sur le bureau du Président de la République! - d'une rare médiocrité signé Hakim el Karoui, rapport dans lequel il détourne l'enseignement de la langue arabe  en la "confessionalisant" sans que PERSONNE n'y voit matière à protestations, je ne résiste pas au plaisir de m'arrêter un instant sur les rives de cette dispute pour dire ceci:

prenez le temps de consulter les contenus des programmes étudiés dans  les lycées et universités françaises:

- où donc sont passés les grands poètes soufis, les philosophes, écrivains, conteurs et musiciens  arabes et arabo-andalous?

- où sont les textes  merveilleux de l'Inde ancienne, chefs-d’œuvre absolus, du Mahâbhârata

- pourquoi nos élèves et étudiants n'approchent-ils jamais ces génies-là, aussi importants par leur talent et leur message qu'un  Montesquieu ou qu'un Verdi ?

Il serait temps d'ouvrir les esprits à l'universel et non  continuer de commettre l'erreur de croire que l'universel serait la  chasse-gardée de quelques-uns.

Quelle tristesse, quel drame de constater que la langue arabe est encore  une fois circonscrite à une religion par tous les acteurs de la triste polémique à laquelle nous assistons, quand cette langue est véhicule de cultures,  musiques, poèmes, chants, danses, peintures, orfèvreries, architectures,  philosophies, théâtres, cinémas...

Rendez vous donc à l'Institut du Monde Arabe... Emmenez-y vos élèves...

Rendez-vous dans ce Maroc que j'ai au cœur...

Et vous verrez...  Vous VERREZ!

Christophe Chartreux

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :