Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Le "macronisme" vu par Beckett...

29 Juillet 2018 , Rédigé par Harold Bernat Publié dans #Politique, #Philosophie

Le "macronisme" vu par Beckett...

"Beckett fait droit à cette angoisse sans la recouvrir par une rationalité défensive qui chercherait à en rendre raison logiquement. Ses personnages ne font plus qu'un avec l'absurdité qui les anime ou les immobilise sans raison. Au théâtre beckettien de l'absurde, nous pourrions voir un président monter sur scène. Des voix partent des coulisses, entre deux longs silences, elles crient: "Président"; "Philosophe"; "Ricoeur". Puis plus rien. Le personnage leur répond: "Révolution"; "Start-up nation". Un ton plus haut: "Liberté". Puis plus rien. S'ensuit un long mime, juste des clins d'oeil et un sourire au public. Puis plus rien. Des smartphones descendent sur des cintres pendant qu'un autre personnage, plus petit, passe sur un fauteuil roulant: "Soft Power!" Une vieille dame, dans une poubelle, lui répond: "Mais il a pas eu sa bouillie". Rideau. Une voix hurle: "En marche!" Et puis plus rien. Rien de plus. Rien de plus encore."

Harold Bernat - Le Néant et le Politique/Critique de l'avènement Macron/Ed L'Echappée, p 128

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :