Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Vers la disparition des personnels d’orientation de l’EN... Par Bernard Desclaux

3 Avril 2018 , Rédigé par EducPros.fr Publié dans #Education, #Orientation

Vers la disparition des personnels d’orientation de l’EN... Par Bernard Desclaux

Depuis quelques jours l’inquiétude monte d’un cran chez les personnels d’orientation de l’éducation nationale.  Le Projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel est accessible et indique le transfert aux régions des DRONISEP. Divers syndicats ont été également reçus au ministère de l’EN et font état de leurs rencontres. Pour le SGEN-CFDT voir ici, pour la FNEC FP-FO et le SNFOLC, ce sera ici, et une alerte du collectif des PsyEN du SNES-FSU se trouve sur Youtube.

Examinons quelques évolutions probables.

La responsabilité de l’information

Dans le projet de loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, on trouve ceci en page 26 :

« III. – Les missions exercées par les délégations régionales de l’office national d’information sur les enseignements et les professions en matière de diffusion de la documentation ainsi que d’élaboration des publications à portée régionale relatives à l’orientation scolaire et professionnelle des élèves et des étudiants sont transférées aux régions, à la collectivité de Corse et aux collectivités territoriales de Martinique et de Guyane. »

Et que deviennent les personnels qui assurent jusqu’à présent ces missions ? La réponse est au point suivant :

« IV. – 1° Les services ou parties de service qui participent à l’exercice des compétences transférées aux collectivités territoriales en application du présent article sont mis à disposition ou transférés selon les modalités prévues aux articles 80 et 81, au I de l’article 82, au premier alinéa du I et aux II à VIII de l’article 83 et aux articles 84 à 87 de la loi n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles. »

En sachant que ces personnels relèvent de nombreux statuts différents, et pas tous fonctionnaires, les « transferts » aux régions seront sans doute compliqués et difficiles pour beaucoup.

Mais au-delà des « problèmes » pour les personnels, des questions fondamentales sur le statut de l’information vont se poser. On peut être certain en particulier que le traitement de l’objectivité de l’information sur les formations et les établissements variera, avec une plus grande ampleur qu’aujourd’hui, selon les politiques locales des régions.

Et au plan national, comment l’ONISEP pourra alimenter sa base de données sans ses pompes à information que sont les DRONISEP ? Cette source objective d’informations sur les formations pourra se tarir gentiment au profit (sic !) de la publicité.

Curieusement deux conceptions de l’information vont ainsi coexister, l’information-propagande au profit d’une politique locale, et l’information-marchandise permettant l’extension du secteur éditorial en la matière.

(...)

Bernard Desclaux

Le billet complet est à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :