Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

La liberté pédagogique n'est plus?...

30 Avril 2018 , Rédigé par Questions de Classe(s) Publié dans #Education, #Politique, #Pédagogie

Le Parisien numéro 20180426

Jean-Michel Blanquer, annonce dans Le Parisien le retour au B.A BA pour lutter contre la baisse de niveau avec notamment des dictées quotidiennes – déjà préconisées par Najat Vallaud Belkacem – et le calcul mental quotidien – déjà en place depuis quelques années... Le tout sur des cahiers quadrillés comme il faut !

Quatre circulaires sont publiées avec des recommandations qui ressemblent fort à des directives  : « La liberté pédagogique n’a jamais été l’anarchisme. »
Des livrets, véritables guides de 130 pages sont partis pour les écoles et ainsi « conseiller » les bonnes pratiques pédagogiques aux professeurs de CP. Pour produire ce guide « fondé sur l’état de la recherche », Jean-Michel Blanquer s’est reposé sur le Conseil scientifique qu’il a mis en place cette année avec à sa barre Stanislas Dehaene.

Bannir toutes les méthodes pédagogiques qui ne seraient pas purement syllabiques, comme si l’étude des syllabes n’existait pas dans les autres méthodes ! Le fantasme de la méthode globale lui est bien utile pour rassurer et flatter l’opinion publique. 

L’école de la confiance, pour qui ? 

Certainement pas pour les enseignants !

Lecture critique des conceptions du ministre sur la lecture et l’étude de la langue. 

1. Pour la lecture

Les mauvais résultats de la France aux enquêtes internationales dont la dernière de PIRLS ont motivé le ministre. Pour lui, le retour au B.A BA est une évidence, sauf que les élèves français déchiffrent très bien, mais ont de grosses difficultés dans la compréhension de textes complexes. 
Alors ? 

Les résultats de l’enquête seraient-ils un prétexte pour préconiser la phonétique, méthode prônée par le Conseil scientifique et révélée efficace par l’imagerie cérébrale ? Ah, les sciences cognitives !

Avec comme logique : 

Former de bons lecteurs et des lecteurs actifs… Accéder au sens des textes et au plaisir… nécessite durant toute la scolarité obligatoire (à partir de 3 ans ?) un travail régulier et structuré qui permette aux élèves d’acquérir des automatismes et de maîtriser les mécanismes de la lecture pour lire de manière fluide et aisée.

(...)

Catherine Chabrun

Suite et fin à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :