Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Attentats: l'école au péril des «détrousseurs de cadavres et imposteurs»...

29 Mars 2018 , Rédigé par Mediapart Publié dans #Education, #Politique

https://www.ouest-france.fr/societe/justice/attaques-dans-l-aude-hommage-national-au-gendarme-arnaud-beltrame-mercredi-aux-invalides-5647797

https://www.ouest-france.fr/societe/justice/attaques-dans-l-aude-hommage-national-au-gendarme-arnaud-beltrame-mercredi-aux-invalides-5647797

EXTRAITS

« Détrousseurs de cadavres et imposteurs » : médias hystériques, politiciens déchaînés, tous communiant sans vergogne dans une émotion de façade dont les ressorts profonds n’ont guère à voir avec la nature de l’événement. Et, une nouvelle fois, l'école doit faire allégeance.

« Détrousseurs de cadavres et imposteurs » : l’expression, utilisée par Dalton Trumbo pour désigner ceux qui exploitent à des fins personnelles les millions de victimes de la Première guerre mondiale (1), s’applique incontestablement à l’instrumentalisation de la mort d’un gendarme en service non commandé – il n’a pas obéi aux ordres – dans un attentat terroriste. Médias hystériques, politiciens déchaînés, de Mélenchon à Le Pen, tous communiant sans vergogne dans une émotion de façade dont les ressorts profonds n’ont guère à voir avec la nature de l’événement.

Dans cette mise en scène éhontée, le ministre de l’Education nationale ne pouvait évidemment demeurer à l’écart. Par un message adressé aux établissements scolaires, il appelle personnels et élèves à participer à l’hommage national rendu au gendarme, à « se recueillir ». Mais se recueillir sur quoi, rendre hommage à quoi ? Au courage personnel d’un homme qui a sacrifié sa vie pour protéger celle des autres ? Qui a fait le choix d’obéir à sa conscience personnelle plutôt qu’au règlement de gendarmerie ? Qui, comme le suggère son confesseur, a fait passer sa foi religieuse avant on ne sait trop quelle vertu civique ? Trop facile de faire parler les morts. Et Blanquer n’y manque pourtant pas, pour qui « l’acte héroïque du colonel Arnaud Beltrame […] vient rappeler notre appartenance à un ensemble qui nous dépasse : la Nation. Cela nous invite à réfléchir aux notions de courage, de dépassement de soi et de citoyenneté au XXIe siècle. Ce moment d’hommage sera également l’occasion de rappeler le rôle des forces de sécurité au service des Français.» Autrement dit, pour le ministre, c’est à la nation, à la république, aux forces de l’ordre que les établissements scolaires devront rendre hommage.

(...)

Mise à jour (28/03/2018, 13h15)

« La longue et belle histoire de la France »,  de Jeanne d’Arc à De Gaulle, en passant par Jean Moulin et les « héros de Verdun »  (qui auraient probablement préféré rester en vie plutôt qu'être honorés du titre posthume de héros), des « militaires aux pompiers et aux professeurs » (sic) : dans le registre de la récupération, Macron a également fait très fort. L’insolente logique des politiques et de leurs hommages officiels.

http://www.lemonde.fr/societe/live/2018/03/28/en-direct-suivez-l-hommage-national-au-gendarme-arnaud-beltrame_5277404_3224.html

B Girard

Le billet complet est à lire en cliquant ci-dessous

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :