Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Entrée à l’université : le curieux service après-vente de deux députés LRM dans un lycée...

21 Décembre 2017 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Education, #Université

Entrée à l’université : le curieux service après-vente de deux députés LRM dans un lycée...

EXTRAITS

Alors que l’Assemblée a adopté mardi en première lecture la loi réformant l’accès à la fac, des parlementaires sont venus la présenter à des parents dans la soirée. Accueil inquiet.

Ils ne sont pas arrivés en terrain conquis, loin de là. « Admettez que c’est une nouvelle sélection, pourquoi vous ne l’assumez pas ? », lance sans détour un parent d’élève. Venus présenter la réforme de l’accès à l’université devant des parents d’élèves de terminale, Laetitia Avia et Pierre Person, jeunes députés parisiens La République en marche (LRM), ont été fraîchement accueillis mardi 19 décembre, alors qu’ils tentaient un curieux service après-vente d’un texte adopté le jour-même, à l’Assemblée nationale, en première lecture.

Inquiets, perdus, en colère, la soixantaine de parents et les quelques lycéens installés dans la salle de cinéma du lycée Maurice Ravel (Paris, 20e) ne manquaient pas de questions, très concrètes, alors qu’arrivent pêle-mêle des « attendus » à l’entrée des licences et des recommandations des premiers conseils de classe de terminale sur l’orientation des élèves, dans un « grand flou » quant au rôle de ces futurs ingrédients dans le passage à l’université.

(...)

« Est-ce qu’on est plus rassuré après cette discussion, je ne pense pas, et on n’est pas plus informé non plus… », regrette une maman d’élève, qui salue tout de même l’initiative. « Je trouve ça scandaleux que des députés viennent nous vendre leur soupe dans un lycée public », lâche à l’inverse une mère d’élève excédée, entre deux portes.

Du côté des parlementaires, l’organisation du rendez-vous embarrasse. Si la députée Laetitia Avia assure qu’elle est venue faire ce qu’elle considère comme un « exercice de pédagogie » à la demande des parents d’élèves, le proviseur du lycée, Philippe Le Guillou, confie à l’inverse que c’est à sa propre demande que la parlementaire est venue rencontrer les parents de sa circonscription…

Camille Stromboni

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :