Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Education - Combien de temps encore va-t-on abuser de notre patience?...

2 Septembre 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education

Education - Combien de temps encore va-t-on abuser de notre patience?...

Combien de temps encore va-t-on abuser de notre patience?

Car enfin, tout cela ne pourra durer éternellement. Cette apathie, cette sidération devant le spectacle affligeant de la casse systématique des contrats aidés.

Devant tant de drames humains. Car derrière chaque chiffre, il y a des femmes, des hommes, des projets, des regards... Nombreux sont ceux qui ont pleuré. J'en connais.

Pendant cinq ans, l'opposition à la refondation de l'école a accusé pêle-mêle les coûts, la fatigue des enfants, des personnels. A accusé les ministres successifs et notamment la dernière de ne pas dialoguer. Entre autres accusations, dont l'immense majorité était infondée et dictée par une incompréhensible volonté du statu quo. Tout cela pour en arriver où nous en sommes aujourd'hui... Quel gâchis!

Nos ministres furent défendus pas les chronobiologistes, les pédagogues de renom, l'Académie de médecine. Même l'OCDE adressa ses félicitations à la France.

Depuis, c'est le silence. Lourd. Les Philippe Meirieu, Jean-Paul Delahaye, Claude Lelièvre n'ont que plus de mérite à faire entendre leurs voix précieuse dans le désert.

C'est le passé.

Mais qu'est-ce que le présent?

- des coûts - et des coups!-;

- des injonctions de dernière minute (les évaluations de CP et 6e);

- des non renouvellements de contrats aidés mettant en danger les élèves;

- un soi-disant "retour" au latin et au grec, gage nous affirme le Ministre d'une "vraie égalité". Une égalité en options par peur de l' "égalitarisme" sans doute;

- une sympathie très marquée pour les neurosciences (neuromythes?), pour les "pédagogies innovantes" à condition qu'elles aient obtenu l'aval de l'Institut Montaigne ou de Céline Alvarez, exemple de ce qu'il "conviendrait" de faire, pour Brigitte Macron promue "professeure idéale" par le Ministre. On croit rêver;

- une haine du "pédagogisme" et de l' "égalitarisme";

- le retour à la semaine de 4 jours. Une aberration! La France est le seul pays au monde à travailler ainsi!

- des gadgets destinés à rassurer les parents en leur faisant miroiter un illusoire et inutile "retour" à l'école de grand-papa:

  • distribution de Fables de La Fontaine (ça rassure La Fontaine; c'est presque sépia) dans trois académies;
  • la Marseillaise au CM1;
  • des stages de remise à niveau pour les élèves en difficultés, présentés comme "nouveaux" alors qu'ils existent depuis des lustres;
  • le dédoublement des CP en REP+ qui se fait au détriment du "Plus de maîtres que de classes" mais permet au Ministre d'apporter une patine "progressiste" à une école "conservatrice";
  • "devoirs faits" destinés à des élèves volontaires. On apprend que tout cela commencera en octobre et en collèges ZEP. Oubliant les établissements ruraux dont chacun sait qu'ils ne connaissent aucun souci.

Un inventaire à la Prévert sans liens, sans ambition véritable pour une refondation d'envergure qui avait été entamée courageusement et qui s'est heurtée aux conservatismes, aux corporatismes, aux craintes, à tant de choses que je ne veux pas nommer.

Oui vraiment... Combien de temps encore va-t-on abuser de notre patience?

Christophe Chartreux

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :