Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Une brillante élève devenue bergère... et heureuse!...

5 Août 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Orientation

(5 avril 2016)

Ici, en Béarn, mes amis sont sans doute mes "vrais" amis. Même si j'en ai aussi bien entendu, en Normandie. Mais, ici, ils sont authentiques. Ils ne sont pas professeurs déjà, et cela permet de respirer, de rencontrer des femmes, des hommes, des jeunes ou moins jeunes ancrés dans d'autres réalités que la mienne au quotidien. De rencontrer d'autres "possibles" aussi. D'autres rêves...

Je pense, par exemple, à cette bergère. Un vrai métier, difficile, surtout en milieu pastoral montagnard... Elle a 27 ans. Fille de hauts magistrats parisiens elle a quitté son cocon et la voie qu'on lui avait tracée pour choisir celle qu'elle avait choisie. Elle élève des brebis, des chèvres et fait du fromage. Excellent ! Elle parle beaucoup! Contrairement à la légende du berger "taiseux" et renfrogné ! Elle lit beaucoup aussi. Jean Genet, Fred Vargas, Annie Ernaux, Hemingway dont elle peut citer des passages par coeur. Elle aime Nirvana et Bach, Beaupain et Jordi Savall... Il faut la voir diriger son chien pour ramener l'animal égaré, l'écouter raconter la montagne, la dire, l'incarner. Les Pyrénées béarnaises prennent alors un sens qu'aucun ne pouvait deviner avant. Et puis, quand le temps vient pour moi de la laisser, elle m'offre un fromage. Toujours! Il est hors de question de refuser.

Parfois elle évoque son passé, ses professeurs. Elève brillante, elle était "destinée" à devenir haut magistrat comme maman et papa. Comme ses deux frères. Lorsqu'elle a annoncé, deux mois avant son Bac, qu'elle choisissait un chemin plus escarpé, moins droit, moins "évident" - mais évident pour qui? - ses parents et les enseignants de l'équipe pédagogique tombèrent de leur chaise.

"Bergère? Mais enfin tu es folle !Tu veux nous faire honte?..."

"Bergère? Mais enfin Mademoiselle M. vous n'y pensez pas. Vous êtes promise à une carrière brillante. C'est une lubie, une folie ! N'y pensez même pas et reprenez le cours de vos études ! Le Bac, les classes prépa vous tendent les bras!"...

Mais elle n'a écouté qu'elle. Aujourd'hui, elle ne regrette rien ! Même lorsque les fins de mois sont difficiles, même quand le temps est exécrable, même quand il faut veiller la nuit une bête malade ou qui met bas... Elle a CHOISI son orientation. Elle ne l'a pas SUBIE comme tant d'autres de ses camarades.

Ses parents l'ont comprise après bien des angoisses légitimes. Ses frères aussi. Parmi ses professeurs, un seul est venu lui rendre visite. Les autres l'ont oubliée. Elle ne leur en veut pas. Elle les comprend même car, dit-elle, "ils sont enfermés quand moi je suis libre. On ne peut pas se rencontrer. Ce serait plutôt à moi d'aller les voir, au "parloir". Et elle éclate de rire!

Un jour, je vous parlerai de mon copain maçon... Lui était très mauvais élève. Il n'était pas fait pour les études et les études n'étaient pas faites pour lui. Alors ils ont "divorcé"...

C'est une autre histoire...

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :