Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

De la science pédagogique à la pratique de l'enseignement...

7 Août 2017 , Rédigé par nonfiction.fr Publié dans #Education, #Pédagogie

Résultat de recherche d'images pour "salle de classe"

Apprendre aux futurs enseignants à transférer les connaissances issues de la recherche (CIR) dans leur pratique enseignante est un enjeu professionnel important. C'est l'objet d'un projet de recherche appliquée, l’Initiative d'excellence en Formations innovantes (IDEA) portée par l'Université de Paris-EST, et mise en œuvre actuellement dans les formations à l’enseignement proposées par l'ESPE de Livry-Gargan.

Pour les enseignants, être en capacité de transférer des CIR dans leur pratique professionnelle obéit à une double nécessité. La première est d'améliorer les performances du système éducatif français en termes d'équité. Selon les comparaisons internationales, la France est en effet le pays de l'OCDE où l'origine sociale des élèves pèse le plus dans leur trajectoire scolaire. La seconde nécessité, comme pour tout professionnel est de se donner les moyens de faire face aux transformations de la société grâce aux apports de la recherche scientifique.

Les travaux de recherche sur les transferts de CIR dans la pratique professionnelle, et en particulier chez les enseignants, ont pointé plusieurs difficultés . Nos propres observations permettent d’en souligner quelques-unes. Les étudiants en formation initiale se plaignent régulièrement, dans les études qui ont été menées à ce sujet, que les cours sont trop théoriques. Ce sentiment s’articule à une difficulté à faire le lien entre les savoirs théoriques et les situations professionnelles concrètes. Ainsi lors des écrits réflexifs portant sur des situations professionnelles, les étudiants ne pensent que rarement à mobiliser des connaissances scientifiques pour les analyser ces cas, et éprouvent le plus souvent des difficultés à le faire. Leur réflexe professionnel naissant consiste plutôt à demander à d'autres personnes – condisciples ou collègues- des savoirs issus de l'expérience.

A cet égard, des travaux en psychologie de l'expertise  montrent que la différence entre les novices et les experts tiennent en particulier à la capacité des experts à transférer leurs connaissances théoriques dans la pratique professionnelle. Les experts sont davantage capables de repérer la structure du problème, et se laissent moins facilement duper par des effets d'habillage. Dans le cas des enseignants novices, cela se manifeste par une difficulté à percevoir, par exemple, qu'un problème rencontré par un enseignant avec un certain niveau de classe peut être le même que celui que rencontre un autre enseignant avec un autre niveau de classe, en dépit de différences importantes dans les données apparentes du problème.

(...)

Irène Pereira

Suite et fin en cliquant ci-dessous

Partager cet article

Repost 0