Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Quand renaît le projet d' "orientation/apprentissage" dès 14 ans...

12 Juillet 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique

Quand renaît le projet d' "orientation/apprentissage" dès 14 ans...

Monsieur Patrick Hetzel (LR) a déposé un amendement dont la teneur est à lire ci-dessous.

Pour résumer:

il s'agirait d'autoriser la création d'une "formation apprenti junior" dès 14 ans. Manquerait-on à ce point de tâcherons, catégorie ancienne de travailleurs qui pourrait renaître si le nouveau Code du Travail venait à être adopté?

L'apprentissage, toutes les études en font régulièrement la démonstration, concerne TOUJOURS les mêmes profils d'élèves.

Jamais les enfants de Ministres, de députés ni de sénateurs.

Avec cet amendement, que de très nombreux députés La République En Marche (LREM) approuvent,  on assiste ni plus ni moins à la mise en place progressive et insidieuse d'un autre projet éducatif que celui claironné par le candidat Macron. Il s'agit de celui du candidat Fillon.

N'ayant pas le courage de mettre à disposition de TOUS les élèves les outils nécessaires à ceux qui en ont le plus besoin - ce qu'avaient commencé à faire les ministres du quinquennat précédent avec l'Aide Personnalisée ou la Remédiation en collège - le gouvernement pourrait être tenté de créer des filières différentes et séparées - TRES séparées - sous prétexte d' "offrir" aux élèves les plus fragiles, dès 14 ans, des portes de sortie d'un système qui manifestement fait tout pour ne pas vouloir d'eux. Niant en cela un principe pourtant inaliénable: celui de l' éducabilité de tous les élèves.

Cela ne signifie évidemment pas de croire naïvement que TOUS les élèves peuvent ou veulent accéder à Normale Supérieure. Mais serait-il impossible de faire en sorte d'offrir à TOUS, non pas une porte de SORTIE dès 14 ans, mais toutes les ENTREES imaginables fondées sur l'égalité des droits à l'éducation et celle des moyens que la République s'est constitutionnellement engagée à donner à TOUS!

Hélas, manifestement, pour les députés LR comme pour un très grand nombre d'élus LREM, ce "TOUS" gênent beaucoup!

Pour rappel, ce projet fut envisagé en son temps, alors que François Fillon était Premier Ministre.

Le Directeur Général de l'Enseignement Scolaire s'appelait... Jean-Michel Blanquer.

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0