Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Mort de la philosophe Anne Dufourmantelle...

24 Juillet 2017 , Rédigé par Liberation Publié dans #Philosophie

Douceur, c’est le premier mot qui vient à l’esprit quand on pense à Anne Dufourmantelle, philosophe et psychanalyste, morte accidentellement vendredi, à l’âge de 53 ans, à Ramatuelle.

Notre peine est immense car Anne Dufourmantelle était chroniqueuse à Libération, mais c’était surtout une amie. On se souvient de la douceur de sa voix, inquiète, quand elle nous appelait chaque mois pour savoir si sa chronique était à la hauteur de nos attentes. Et elle l’était. Depuis deux ans dans nos colonnes, comme dans l’ensemble de son travail, Anne Dufourmantelle, spinoziste, questionnait le rapport entre la fatalité et la liberté, ce qui fait qu’une vie s’ouvre à la liberté malgré les conditionnements, les fidélités, les obéissances.

Docteure en philosophie de l’université Paris-Sorbonne en 1994 et diplômée de l’université Brown, elle a enseigné à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris la Villette, à l’Institut des hautes études en psychanalyse, à l’Ecole normale supérieure, à la New York University, et signé plusieurs essais et romans dont Intelligence du rêve en 2012 (Payot), Puissance de la douceur en 2013 (Payot) et Défense du secret (Payot, 2015). Son œuvre mêle avec beaucoup de finesse et de délicatesse excursions philosophiques et occurrences psychanalytiques.

Anne Dufourmantelle était aussi jurée du Prix des rencontres philosophiques de Monaco. «La sérénité lumineuse et la douceur qui se dégageait d’elle n’étaient jamais mièvres mais semblaient toujours une grâce conquise au contact de la fragilité et d’une extrême sensibilité à la souffrance», se souvient Charlotte Casiraghi, présidente des Rencontres de Monaco.

Ses mots, son intelligence, sa douceur nous manqueront, parce qu’ils nous aidaient à prendre le risque de s’ouvrir aux autres et au monde.

Anastasia Vécrin             

A noter:

Anne Dufourmantelle s'est noyée en portant secours à des enfants...

Note du webmaster

                       _______________________________________

"La douceur a fait pacte avec la vérité ; elle est une éthique redoutable.
 
Elle ne peut se trahir, sauf à être falsifiée. La menace de mort même ne peut la contrer.
 
La douceur est politique. Elle ne plie pas, n'accorde aucun délai, aucune excuse. Elle est un verbe : on fait acte de douceur. Elle s'accorde au présent et inquiète toutes les possibilités de l'humain.
 
De l'animalité, elle garde l'instinct, de l'enfance l'énigme, de la prière l'apaisement, de la nature, l'imprévisibilité, de la lumière, la lumière."
 
Anne Dufourmantelle - Puissance de la douceur
Mort de la philosophe Anne Dufourmantelle...

Partager cet article

Repost 0