Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

En marche vers une "école" dont l'avenir doit inquiéter...

30 Juillet 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique

En marche vers une "école" dont l'avenir doit inquiéter...

Vers une "école" - au sens large - dont l'avenir doit inquiéter...

Même s'il s'en défend - ce gouvernement se caractérise, jusqu'au plus haut niveau, par une incapacité à assumer projets et décisions - le Ministère de l'Education nationale a commencé le "détricotage" des réformes mises en place pendant le quinquennat Hollande. Mesures pourtant chaudement félicitées en leur temps par l'OCDE (Voir lien en bas de page). Cela allait tellement bien qu'il convenait sans doute de tout changer.

Certains propos, certes rapportés par la presse mais accompagnés de guillemets, ne m'ont pas alerté outre-mesure. Le Ministre de l'Education Nationale déroulait un propos oscillant entre prudence et audace, des audaces limitées.

Et puis est venu le temps des mots qui fâchent, clivent, séparent, opposent et toujours se trompent et nous trompent. Je pense aux "pédagogisme" puis "égalitarisme", ces "isme" qui abaissent, enferment, caricaturent, dénaturent et mentent.

La suite - je cite de mémoire et même hors contexte, je ne trahis pas la pensée du locataire de la Rue de Grenelle - fut à l'avenant:

- une école française dans laquelle le latin et le grec seraient un "enjeu de civilisation", ajoutant (Le Parisien) que latin et grec seraient absolument indispensables à la compréhension de l'étymologie;

- ces deux langues "structurant nos mentalités";

"Civilisation", "Latin à l'origine exclusive de nos étymologies", "Latin et grec structurant nos mentalités"

Arrêtons-nous un instant sur chacun des propos:

- cette "civilisation" renvoyée aux oreilles des enseignants me rappelle quand même TRES fortement les discours sarkozystes des années 2007-2012. Déjà pendant cette période il nous fut très souvent rappelé que "NOUS" étions LA civilisation.

"NOUS",  français dont les ancêtres sont les gaulois! Bien entendu...

"Civilisation"? Laquelle?

- "Latin à l'origine des étymologies et facilitant les apprentissages du français": aucun linguiste ne défend plus cette thèse. 50% des mots du français ne SONT PAS d'origine latine!

On peut aussi parfaitement maîtriser les étymons sans avoir jamais fait ni latin ni grec!

Enfin, puisque le latin et le grec sont des aides aussi précieuses - c'est du moins ce que le Ministère affirme toujours et partout -  pourquoi ne pas les commencer dès le CP jusqu'à la terminale et évidemment pas en options? Manifestement ce Gouvernement n'apprécie pas les enseignements destinés à TOUS les élèves. Il est évidemment moins "politiquement correct" d'affirmer que latin et grec sont de bons outils d'entre-soi pour les enfants de l'élite (si tant est qu'on puisse parler d'élite). Mais ne ravivons pas d'anciennes polémiques...

- "Latin et grec structurant nos mentalités": la structuration des mentalités est un domaine d'une complexité extrême et aucun psychanalyste, ni psycho-linguiste, ni socio-linguiste ne pourra jamais soutenir cette affirmation, prononcée j'ose l'espérer dans la précipitation d'une Interview.

Alors et pour terminer, trois propositions qui auraient le mérite, pour les deux premières, d'être en cohérence avec les propos tenus:

- latin obligatoire dès le CP;

- grec en CM1;

- sans oublier - beaucoup plus sérieusement - l'arabe en 5e.

Il y a BEAUCOUP de mots d'origine arabe dans la langue française...

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0