Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Education... Le "comment" bien plus que le "combien"...

8 Juillet 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Pédagogie

Education... Le "comment" bien plus que le "combien"...

Répartition des moyens… Empilement des réformes mais aucune n’abordant ce qui est le cœur de notre activité quotidienne : les pédagogies. J'ai bien écrit "les" tant il en existe de différentes. Presque autant que d'enseignants.

C’est pourtant le sujet principal, permanent de nos discussions :

« Anne, comment fais-tu pour débuter ta séance sur le résumé de texte ? »
« Frédéric, je n’y arrive pas avec les 5ème 2 ; je n’avance pas ! »
« Rien ne les intéresse ! Chez eux, ils rentrent et se vautrent sur leur canapé ! Alors on fait comment pour les faire entrer dans un extrait du Cid?»

Comment faire, y arriver, les intéresser?… Autant de « situations vivantes », et il en existe mille autres, qui ne trouveront pas leur développement ni leur mise en pratique dans nos classes par le seul et sempiternel empilement des moyens. Notre Principal, au milieu de ma réflexion avec Anne, fait son entrée. C’était la pleine période de la DHG, la dotation horaire globale. Nous sommes en fait déjà en 2017/2018. La DHG… Les nouvelles sont bonnes. Le Collège voit ses effectifs grandir et notre DHG augmenter légèrement. Les collègues sont tout sourire. Tout va bien dans le meilleurs des mondes possibles. Mais je ne peux m’empêcher de trouver le bulletin météo que l’on vient de nous détailler un peu fade, comme depuis trente-quatre ans. Jamais la DHG ne répondra aux « comment faire »,« comment y arriver »,« comment intéresser », même si je la préfère riche en heures évidemment!

Il faudra que nos Ministres, Secrétaires d’Etat, Chargés de missions en tout genre, rapporteurs de commissions et j’en passe, osent enfin organiser sous une forme ou une autre, le vaste chantier DES pédagogies et de la FORMATION CONTINUE! (Dont le nouveau Ministre n'a toujours pas dit le moindre mot). 

Au-delà des moyens, au-delà du « combien », ne serait-il pas temps de nous pencher, politiques et utilisateurs, sur le « comment ». Car à y bien regarder, et malgré la présence en France de nombreux pédagogues parmi les meilleurs au monde, copiés dans de nombreux pays étrangers, nos manières d’enseigner, de faire face à tel ou tel problème, n’ont pas tant évolué qu’on veut bien le faire croire. Obnubilés que nous sommes par la quantité plutôt que par les qualités nécessaires à favoriser l’épanouissement collectif, mais aussi individuel de chacun de nos élèves, toutes et tous si différents.

« Christophe, ça a sonné !!! »

Dans le couloir, je croise la Principale qui me demande si j’accepte de continuer les EPI l’an prochain.

Mais oui j’accepte… Et j'apprends avec bonheur que je suis loin d'être le seul...

Un "moyen" qui a permis de croiser des "pédagogies"...

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0