Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Des couleurs pour différencier...

3 Juillet 2017 , Rédigé par Les Cahiers Pedagogiques Publié dans #Education, #Pédagogie

Des couleurs pour différencier...

Portrait de Delphine Guichard, enseignante admirable que j'ai eu la chance de rencontrer à deux reprises.

C Chartreux

                               _____________________________________

EXTRAIT

Délaisser les notes pour laisser à chacun la latitude de progresser, Delphine Guichard, professeure des écoles dans le Loir-et-Cher, a fait des ceintures de couleurs un fil rouge de sa pratique issue de la pédagogie institutionnelle. Rencontre avec une enseignante qui pousse l’esprit de coopération jusqu’à construire ses ressources en collectif et partager le tout sur son blog.

Dans un coin de sa tête se nichait son envie d’être enseignante. Pourtant, elle ne le deviendra qu’à la faveur d’un changement de trajectoire professionnelle. Avant, elle suit la voie royale de la bonne élève qu’elle est, bac scientifique, école de commerce, études de gestion. Elle devient contrôleuse de gestion puis cheffe de projet informatique pour un opérateur en télécommunication. Son travail lui plaît, elle l’exerce pendant douze ans, jusqu’à son déménagement du côté d’Orléans. Le poste qu’on lui propose implique des longs trajets, trop longs pour son équilibre familial. Alors, elle cogite et l’idée d’enseigner enfle, s’impose. « Je pense que j’ai toujours eu envie d’enseigner et que je me suis autocensurée. J’ai encadré des adolescents, j’ai fait du soutien scolaire pendant mes études et j’aimais bien. »

Elle passe et réussit le concours de professeur des écoles en 2007. Elle a apprécié son premier métier, elle envisage son second avec passion dès le début, sur les bancs de l’IUFM. Dix ans après, nous dit-elle, sa passion est intacte. Pendant sept ans, elle vie l’errance des débutants avec des postes fractionnés, en section ULIS avec des élèves polyhandicapés, en SEGPA, en CE1-CE2, en maternelle. Les classes varient avec des situations différentes, « plein de choses dans la même semaine » et parfois à une heure de route de chez elle. En 2015, enfin elle se pose dans une classe à elle, un multiniveaux dans un petit village du Loir-et-Cher, au sein d’un regroupement pédagogique intercommunal. Elle y assure aussi la direction de l’école.

Vivre deux vies

« J’ai l’impression d’avoir vécu deux vies. Je conseille le fait de changer de métier en cours de vie professionnelle. » Ses deux vies ne sont pas étanches l’une vis à vis de l’autre. De la première, elle a emmené l’habitude de veiller à la réussite de projets réunissant des personnes différentes avec qui elle n’avait pas de lien hiérarchique. « Faire du lien, donner de l’impulsion faire en sorte que le projet avance sans avoir de légitimité hiérarchique, c’est un peu la même chose pour la direction d’une école. » Elle met aussi à profit sa maîtrise des outils de conception de documents, donnant à ses exercices une forme attractive qui ravit ses élèves mais aussi les enseignants qui visitent son blog. Au départ, elle a créé le blog « Charivari à l’école » pour échanger sur l’évaluation par ceintures de couleurs et nourrir sa pratique.

 

Suite et fin à retrouver en cliquant ci-dessous

Partager cet article

Repost 0