Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Dédoublement des CP en REP+?... Une belle idée aux conséquences inattendues...

26 Juillet 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education

Dédoublement des CP en REP+?... Une belle idée aux conséquences inattendues...

Donner la possibilité aux élèves et aux enseignants de Cours préparatoires en REP+ de travailler ensemble en étant entre 10 et 15 dans la même classe est en soi une idée généreuse. Utile pédagogiquement même puisque cela permettra aux professeurs des écoles de pratiquer la différenciation dans des zones dites "difficiles".

Hélas toutes les idées généreuses ont leurs revers lorsqu'elles se veulent seulement l'illustration d'une politique en "rupture" avec les politiques précédentes.

Quelles peuvent être les conséquences néfastes d'une décision prise sans toutes les réflexions nécessaires avant son application sur le terrain?

J'en distingue trois:

1- les élèves de CP (REP+) seront une petite quinzaine, parfois moins. Pendant un an. Au CE1 également à partir de 2018 (Si possible - Voir ci-après). Mais en CM1/CM2, tous se retrouveront dans des classes à effectifs traditionnels.

Qui peut garantir aujourd'hui que cette rupture dans la continuité des habitudes ne sera pas néfaste aux apprentissages?

2- la mesure va entrer en application en septembre 2017. Au-delà des difficultés matérielles - on ne dédouble pas des salles de classe en claquant dans les doigts, encore moins en utilisant des paravents - si l'année scolaire 2017/2018 peut a priori ne pas connaître de problèmes insurmontables, l'élargissement aux CE1 et à toutes les écoles en éducation prioritaire dès septembre 2018; va se heurter aux restrictions budgétaires annoncées par le Ministère. Il manquera des milliers de postes que le Gouvernement a d'ores et déjà prévu de NE PAS créer.

3- la décision de dédoubler les CP en REP+ aura aussi pour conséquence de grossir les effectifs des autres niveaux. Certains directeurs d'école savent déjà que leurs CM1/CM2 verront "mécaniquement" leurs effectifs augmenter de 5 à 8 éléments. Ils savent aussi déjà, et les professeurs d'école également, qu'ils devront changer de niveaux dans un jeu de chaises musicales toujours gênants.

4- enfin, si le Ministère annonce la "création" de 4000 postes à la rentrée, celle-ci ne satisfera - et encore - le besoin d'enseignants qu'en cette année scolaire. "Créer" des postes en affaiblissant le "Plus de maîtres que de classes" pour annoncer "triomphalement" le succès des dédoublements, aura pour seule conséquence le "dédoublement du gâchis":

- échec de la réduction des effectifs par manque de moyens matériels et humains;

- échec du "Plus de maîtres que de classes" par le fait de son détricotage.

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0