Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Bruno Robbes : « Une bonne autorité éducative est une promotion de la personne »...

11 Juillet 2017 , Rédigé par VousNousIls Publié dans #Education, #Pédagogie

Bruno Robbes : « Une bonne autorité éducative est une promotion de la personne »...

EXTRAITS

Maître de conférences en Sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise, Bruno Robbes est un expert de l’autorité éducative. Pour lui, elle n'est pas innée. Explications.

Vous êtes l’auteur de plusieurs livres (1) consacrés à l’autorité à l’école. D’où vous vient cet intérêt ?

Cette question qui occupe mes travaux de recherche depuis une dizaine d’années est née de mon expérience d’instituteur. J’ai exercé pendant 15 ans dans ce qu’on nomme des « quartiers sensibles » à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise). Or, les interrogations que j’ai travaillées en tant que chercheur, je les avais déjà face aux élèves. Les enseignants, notamment débutants, s’interrogent souvent sur la manière de faire preuve d’autorité sans pour autant basculer dans l’autoritarisme ou, au contraire, dans le laxisme, faute de réponses adéquates. Je n’y ai pas échappé ! J’étais à l’École normale (comme on l’appelait alors) au milieu des années 80. Et, à l’époque, la question de l’autorité de l’enseignant était encore très taboue. À nos interrogations, les formateurs répondaient généralement par : « il n’y a pas de recettes, pas d’astuces à partager ou de posture à acquérir. L’autorité, c’est quelque chose de naturel ! »

Cette fameuse « autorité naturelle » qui, selon vous, n’existe pas…

C’est ce que je défends, oui. L’idée qu’il existerait une autorité naturelle est un leurre qui évite d’apporter des réponses à la question : « que faire ? ». Car à partir du moment où l’on décrète qu’il s’agit de quelque chose d’inné, on clôt le débat et l’on s’interdit d’agir. Mais, que je sache, personne n’a encore découvert le gène de l’autorité naturelle !

(...)

On a le sentiment que les élèves – mais aussi leurs parents — sont plus qu’autrefois en rébellion face à l’autorité du maître. Partagez-vous ce constat ?

Bien entendu il existe des transformations de société qui induisent des mutations de l’exercice de l’autorité. C’est une révolution profonde dont les racines sont sans doute à chercher dans les événements de Mai 68 qui ont sonné le glas du modèle patriarcal. Certes, tout récemment, notamment à la suite des attentats, des exhortations au retour d’une autorité beaucoup plus forte dans les classes, des appels à l’autoritarisme à l’école ont refait surface. Mais je crois que ceux-ci sont voués à l’échec.

Une autre donnée à prendre en compte est liée au statut du savoir dans nos sociétés. L’école n’est évidemment plus le seul lieu où le savoir se transmet. Or dans ces « ailleurs » où se transmettent également les connaissances, et tout particulièrement sur Internet, on trouve beaucoup d’opinions, de communication, de propagande, d’idéologies, de croyances, de lobbies… Les dénégations concernant les travaux scientifiques démontrant tous le réchauffement climatique en sont une parfaite illustration.

Tout cela amène les enseignants à faire en sorte que leurs décisions en matière d’autorité soient les moins contestables possible. Ils doivent ainsi être en capacité d’expliquer dans le détail pourquoi telle décision a été prise, telle note a été donnée, etc. Le risque étant d’aboutir à un mécanisme de justification permanent, le professeur doit aussi savoir couper court à une discussion qui s’apparenterait à la remise en cause de son aptitude professionnelle. Le phénomène n’est pas propre à l’école ! C’est aussi le lot des responsables politiques, des journalistes et de tous ceux qui sont amenés à exposer publiquement des connaissances.

(...)

(1) « L’autorité enseignante/Approche clinique » Champ Social Éditions — 2016

« Démarrer une classe en pédagogie institutionnelle » Champ Social Éditions — 2010

« L’Autorité éducative dans la classe : Douze situations pour apprendre à l’exercer » Éditions Esf 2010  http://esf-scienceshumaines.fr/179__robbes-bruno

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :