Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Pour aller au-delà du redoublement, des 4 jours ou de la place du latin/grec...

10 Juin 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique

Crayons, Couleur, Tirage Au Sort

 

Une société courageuse, sûre des valeurs qu’elle défend, ne doit pas faire l’impasse sur une analyse rigoureuse du bilan de son École. Sans flagellation inutile, pour pouvoir regarder l’avenir avec lucidité. Oui, François Dubet a raison : tous ceux – et nous en faisons partie – qui se sont battus dans les trente dernières années pour donner le meilleur de ce que nous pensions pertinent pour nos élèves ; tous ceux qui se sont engagés dans un processus de remise en cause des pratiques enseignantes ; tous ceux qui ont proposé, innové, réfléchi, assumé au quotidien les réformes ou les ouvertures pédagogiques, milité pour une autre École ne doivent pas baisser les bras ni abdiquer quand il s’agit de l’Éducation.

 

Pour aller au-delà du redoublement, des 4 jours ou de la place du latin/grec...

 

La société française a intériorisé le modèle de socialisation par l’École qui se met progressivement en place, dès le XVIIème siècle, dans les villes en Occident, et dont l’École de la IIIème République n’est finalement que le prolongement. Cette forme scolaire imprègne nos esprits au point de nous interdire une interrogation sur des questions pourtant simples et essentielles, prémices à la fondation d’une autre École. Oui, en ce début du troisième millénaire, il est possible et urgent de nous interroger sur des évidences qui vont bien au-delà des débats actuels, à la mode, provoquant "coms" et "buzz" mais très éloignés des priorités majuscules:

 

-  Faut-il conserver la classe comme structure de référence ?
- La notion de programme a-t-elle encore du sens dans le monde mouvant actuel ?
-  L’établissement scolaire doit-il être une structure ouverte ou protégée ? 
-  Les disciplines scolaires (et savantes) doivent-elles être le cadre premier de toute programmation de l’enseignement ou la ressource à des questions anthropologiques que se pose tout individu (la vie, l’organisation en société, la gestion durable des ressources…) ?

 

Et bien d'autres questionnements évidemment...

 

Ces sujets appartiennent à tous et ne doivent pas être confisqués par des technocrates s’arrogeant le droit de penser pour le reste de la société. L’école est l’affaire de chacun : ce devrait même - avec d’autres questions sociétales (la santé, les retraites, la dépendance, l’emploi, l’organisation des territoires…) - être le champ prioritaire de l’exercice de la citoyenneté. Najat Vallaud-Belkacem avait commencé à accompagner l'Ecole sur ce chemin. Manifestement, son successeur souhaite aller "en marche" arrière. C'est dramatique de conséquences à court, moyen et long terme.

 

Une autre école est possible (Nécessaire?)...

 

Une autre École est possible. Elle dépend de nous. À condition d’en comprendre les réels enjeux. Il est terminé le temps où un nouveau ministre de l’Éducation nationale pouvait rassurer le peuple, par une habile rhétorique, en déclarant a priori, qu’il ne changerait rien. Le temps est au contraire venu de revendiquer une juste et urgente révolution, certainement même une « métamorphose » au sens défini par Edgar Morin :

 

pas de promettre l’infaisable, mais la revendication d'une rupture radicale pour une École qui a rencontré ses limites.

 

Christophe Chartreux

                                  ___________________________________

 

Pour aller plus loin…

 

Duru-Bellat Marie. Les inégalités sociales à l’école. Paris : PUF, 2002.

Dubet François. Faits d’école. Paris : Éditions de l’École des hautes études en sciences sociales, 2008. En particulier la quatrième partie : l’école juste.

Maurin Éric. Le Guetto français. Paris : Éditions du Seuil, 2004.

Maurin Éric (2009) La peur du déclassement, une sociologie des récessions. Paris : Éditions du Seuil.

Meirieu Philippe & Frackowiak Pierre. L’éducation peut-elle être encore au cœur d’un projet de société ? L’Aube, 2008.

Paget Denis. Petite histoire des collèges et des lycées. Nantes : éditions du temps, 2008.

Peugny Camille (2009) Le déclassement. Paris : Grasset.

Revue Française de pédagogie – recherches en éducation n°167 (avril-mai-juin 2009). Dossier « Retours sur la seconde explosion scolaire ».

Terrail Jean-Pierre. De l’inégalité scolaire. Paris : La Dispute, 2002.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :