Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Les élus d’En marche ! « se montreront d’une docilité absolue »...

14 Mai 2017 , Rédigé par Le Monde Publié dans #Politique, #Macron

Docilité et soumission

Je reprends ci-dessous quelques passages-clés de la tribune signée David Dornbusch, président de l’ONG CleanTuesday, qui œuvre pour le développement de technologies propres, parue sur le site du Monde.fr

Il y évoque la structure du mouvement - qu'il convient désormais d'appeler "parti" - "LaRépubliqueEnMarche" ainsi que la manière très verticale, très entrepreneuriale, de désigner des candidats aux législatives.

Christophe Chartreux

                                        ________________________________

(...)

La structure du mouvement est certainement la plus verticale de tous les grands partis politiques français. Les leaders sont tous désignés d’en haut sans aucune concertation locale. Plus significatif encore : la totalité des candidats à la députation est sélectionnée par une commission centrale, leur profil devant correspondre à des critères définis par Emmanuel Macron. Ce centralisme est quasi unique, tandis que la plupart des partis pratiquent un mode de désignation par la base qui est ensuite plus ou moins « validée » et « corrigée » par le sommet. L’exécutif français s’apprête donc à désigner une très large partie des membres de l’Assemblée législative.

Ces futurs députés sans base locale, qui seront paradoxalement affaiblis par la saine réforme du non-cumul des mandats, ne seront redevables qu’envers le président élu. (...) ... ils se montreront d’une docilité absolue. Premier signe très inquiétant dans une démocratie où l’équilibre des pouvoirs reste précaire.

(...)

... l’entourage du nouveau président (...) est très largement constitué de hauts fonctionnaires, qu’Emmanuel Macron a croisés au cours de ses années à Bercy, à l’Elysée et autres ministères.

Le futur exécutif sera donc sous la houlette de ces hauts fonctionnaires expérimentés, dont beaucoup participaient au précédent gouvernement et n’auront même pas à faire leurs cartons. Hauts fonctionnaires expérimentés et bénéficiant de la confiance du président versus députés inexpérimentés et devant tout à ce même président. Le match s’annonce tellement déséquilibré qu’on en frémit.

(...)

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :