Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

De quoi Burggraf et Ruquier sont-ils le nom?...

22 Mai 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique, #Ruquier

Résultat de recherche d'images pour "langue arabe calligraphie"

Samedi 20 mai, dans l'émission "On n'est pas couché" diffusée sur France 2, Madame Burggraf, journaliste/chroniqueuse a cru intelligent d'accuser madame Najat Vallaud-Belkacem d' imposer une réforme de l'orthographe et d'avoir donné son "accord" à l'enseignement obligatoire de l'arabe dès le CP.

Monsieur Ruquier, animateur d'une émission qui est à la politique/spectacle ce que Cyril Hanouna est à l'actualité des médias, prend la défense de sa collaboratrice en affirmant à tort que celle-ci n'a pas relayé de fake news et qu'il a lu les accusation de Madame Burggraf "dans de nombreux journaux"!

Il ajoute sur les réseaux dits "sociaux", pas très en forme, que l'énervement de Madame Vallaud-Belkacem est sans doute la conséquence d'une "fatigue" (féminine?), de son remplacement au Ministère et de supposées difficultés sur le terrain des législatives. Vous aurez noté la succession d'amalgames très éloignés du sujet qui nous occupe et la "hauteur" argumentative de la défense soutenue par Monsieur Ruquier.

Ce dernier allant même jusqu'à accuser les journalistes de Libération de "complicité" avec l'ex Ministre qui aurait plus ou moins "monté" un coup médiatique. Du délire!

Je ne reviendrai pas ici sur les dizaines d'articles, tous très argumentés eux, ayant démontré la non implication de Najat Vallaud-Belkacem dans la "réforme de l'orthographe" et ayant démonté les mensonges concernant l"enseignement obligatoire de l'arabe dès le CP". Cette "affaire" est depuis longtemps classée. Seule la fachosphère les véhicule. Il est affligeant de constater qu'un homme qui se dit "de gauche" puisse lui-aussi se prêter à ce genre de diffusion.

Lors de l'émission il fut donc question de l'orthographe de la langue française et de l'apprentissage de la langue arabe.

Dans le premier cas, il s'agissait d'accuser Madame Vallaud-Belkacem d'agresser la langue de Molière.

Dans le second cas, il s'agissait de surligner la menace que représentait la langue arabe, coupable, allez savoir, de vouloir remplacer la notre.

Car - et j'invite chacun à visionner l'émission disponible sur ce blog - lorsque Madame Burggraf aborde ces sujets, c'est pour se poser en porte-parole de ces millions de "bons français" terrorisés par le seul fait d'entendre l'expression "langue arabe".

Car c'est bien de cela dont il s'agit.

Au-delà de la polémique dont chacun reconnait qu'elle n'a aucun intérêt puisqu'elle repose sur un tissu mélangé de mensonges et d'erreurs, il y a cette PEUR de l'étranger, cet air triste, terrorisé, dégoûté de Madame Burggraf lorsqu'elle prononce les mots: "langue arabe". Elle semble ne pouvoir le dire qu'à regret. "Langue arabe"...

Quelle horreur, chers téléspectateurs! Rendez-vous compte! Cette femme - NAJAT Vallaud-BELKACEM - aurait donc souhaité que fût enseignée la langue des envahisseurs! L'arabe! Oh mon dieu, préservez-nous!

La langue arabe, pourtant si belle, si riche, si complexe par ces entrelacs... Ouvrez un jour un livre ancien, consultez un manuscrit calligraphié... Vous comprendrez sans même comprendre... Passons...

Voilà Madame Burggraf, Monsieur Ruquier, ce dont vous êtes le nom. Le nom de la peur de l'autre, du rejet, de l'enfermement dans les préjugés, du mensonge fasciste relayé par ignorance plus que, j'espère, par réelle volonté de nuire. Vous, Monsieur Ruquier, qui lors d'une émission précédente défendiez Madame Vallaud-Belkacem sur le même sujet de la réforme de l'orthographe. Le "retournement de veste" semble être une pathologie dans l'air du temps.

Madame Vallaud-Belkacem fut une Ministre courageuse, passionnée, opiniâtre et elle a défendu les élèves et les enseignants de ce pays, qu'elle aime sans aucun doute autant que vous, si ce n'est bien plus! Elle n'a privilégié aucune orthographe, aucune langue. Son seul souci fut de faire progresser TOUS les élèves.

Et même si ce "TOUS" en gêne quelques-uns, elle a réussi!

Car elle a cerné les véritables enjeux de l'école, très éloignés des polémiques stériles qui ont empuanti l'atmosphère des débats pendant ce quinquennat, et dont font partie ces histoires stupides de réforme de l'orthographe et d'apprentissage de la langue arabe en CP!

Elle n'a rien privilégié, sinon l'amour de la transmission des savoirs et de valeurs situées à des années-lumière de celles que vous avez plus que maladroitement cautionnées un soir de mai...

S'il vous plait... Ne recommencez pas!

Christophe Chartreux

"J'ai versé tant de pleurs sans que vous pleuriez.
J'ai compris : je suis étranger

Jean Amrouche - Chants berbères de Kabylie

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :