Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

12 élèves par classe et détricotage du“Plus de Maîtres que de Classes”...

16 Mai 2017 , Rédigé par France Inter Publié dans #Education

Résultat de recherche d'images pour "detricotage"

C'était une promesse phare du candidat Macron : réduire les classes de CP et de CE1 à 12 élèves dans les réseaux d'éducation prioritaire. Elle devrait être esquissée en septembre.

Alors maintenant que le président a pris ses fonctions et que nous attendons la nomination du gouvernement en fin de journée, a-t-on la certitude que cette proposition sera réalisée dès septembre ? Elle le sera en partie seulement. Pour passer à douze élèves en CP-CE1 en Réseau d'éducation prioritaire (REP), il faut dédoubler les classes et donc en créer 12 000. Or c'est impossible en totalité dès la rentrée de septembre.

La mesure devrait s'appliquer dans un premier temps à tous les élèves de CP des REP+, c'est-à-dire les Réseaux d'Éducation Prioritaires les plus en difficulté et une partie des CP de REP. Le président veut utiliser les 5 000 postes du dispositif "Plus de maîtres que de classes" dès septembre. Ce dispositif, créé en 2013, devait être généralisé à la rentrée. Il disparaîtrait donc avant d'avoir même d'avoir été évalué, ce que dénoncent les syndicats et ce que regrettent de nombreux enseignants.

Le tx d’encadrement est "la bonne question à poser" ms remplacer dispositif serait "une erreur politique".

Des écoles à flux tendus

Par la suite, 5 000 postes devraient être créés et 2 000 redéployés, sans que l'on sache pour l'instant d'où ils proviendraient. On arriverait ainsi aux 12 000 postes de professeurs nécessaires. Reste un problème : les locaux. Certaines écoles sont déjà à flux tendu et ne disposent pas de salle de classe supplémentaire. Emmanuel Macron a annoncé une aide aux communes pour leur permettre de réaliser des travaux d'aménagement. Le montant a fluctué au cours du temps. 50 millions, 150 ou plus récemment 200 millions d'euros.

Tout reste encore à préciser. Dernièrement, l'entourage du nouveau président a expliqué que les écoles seraient libres de fonctionner avec deux maîtres dans une classe, plutôt qu'en demi-classe si elles le souhaitaient. C'est-à-dire exactement le dispositif déjà en place.

Des instructions devraient être données aux recteurs dans la circulaire de rentrée.

Sonia Bourhan

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :