Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Vivement l'Ecole!

Les derniers jours d'une France heureuse?...

17 Avril 2017 , Rédigé par christophe Publié dans #Education, #Politique, #Hamon

Résultat de recherche d'images pour "danger"

Dans quelques jours, dimanche à 20h, s'afficheront deux visages sur nos écrans.

L'un des deux, si l'on en croit les sondages, sera Marine Le Pen, femme politique française d'extrême droite, à la tête du Front National dont le Président d'Honneur est Jean-Marie Le Pen, son père.

Un Front National qui n'a strictement rien changé de sa ligne politique passée contrairement à ce que les discours de Marine Le Pen veulent faire croire. Un vernis qui ne fait que dissimuler aux naïfs les réalités abominables qui resurgiront dès la victoire acquise.

Il y a pourtant longtemps que tous, moi le premier, aurions du être alertés et alerter nos concitoyens. Le Front National et les partis populistes de droite ne sont pas nés il y a huit jours. Ils sont installés, pour certains depuis plus de trente ans. Leurs représentants élus au Parlement européen ou progressant régulièrement et démocratiquement dans les diverses institutions représentatives. Je pense à la Belgique, à l'Autriche, à la Hongrie, à la Pologne, à l'Italie. Partout, la tâche brune s'étend régulièrement, inexorablement.

J'ai vu tardivement la montée du risque.

Tout à commencé, pour moi, après les attentats de Charlie Hebdo. C'est bien tard. J'espère qu'il n'est pas trop tard.

Le jour de la grande manifestation, nous étions tous Charlie. Tous? Pas tout à fait. Une partie non négligeable de jeunes français n'a pas été conviée au défilé. Dans la foule, très peu venaient des "cités". Ils étaient restés chez eux, au pied des barres d'immeubles. Pas par sympathie pour les assassins des journalistes de Charlie. Mais "tout simplement" parce qu'ils n'étaient pas concernés! Il y a si longtemps que plus personne ne les voit, ne les écoute, ne les encourage. Alors, aller grossir la foule? Pour ensuite les ignorer à nouveau? A quoi bon?

Et puis il y a eu les débats épiques au sujet de la réforme du collège.

On - enseignants, syndicalistes, parents, etc - a débattu des heures, des jours, des semaines, des mois sur la place du latin, du grec - langues que je défends et défendrai! - et des classes bilangues  alors que les enjeux se trouvaient ailleurs: 

dans les établissements REP et REP+, dans l'apprentissage, dans l'orientation, dans les lycées professionnels, dans la formation initiale et continue. Mais non!  NOUS participions sur réseaux sociaux et médias à des débats enflammés et savants à propos de la "fin de la civilisation par la mort du latin", de la "réforme de l'orthographe", de l' "enseignement de l'arabe au CP" et, cerise sur cet indigeste gâteau, de la place de l'accent circonflexe sur telle ou telle voyelle! Hallucinant!    

Pendant ce temps, d'autres jeunes, ni sourds ni idiots, observaient cela en se disant: "Mais, et nous?"...  Ces élèves (et parents) de REP et REP+, de lycées pro, ces décrocheurs, ces jeunes auxquels on ne disait rien alors qu'ils attendent et MERITENT tant! Ce que seule Najat Vallaud-Belkacem avait compris! Le comble étant que reproche lui en a été fait! 

Ces jeunes dont l'ascenseur social ne comporte qu'un bouton: rez-de-chaussée! Lisant des kilomètres de débats sur les "latinistes/hellénistes" pendant qu'eux étaient totalement abandonnés, ignorés du débat, ils ont halluciné! Beaucoup aujourd'hui se tournent vers des extrêmes qui les écoutent,  évidemment leur mentent. Mais leur parlent!

Loin de moi l'idée d'accuser qui que ce soit. Sinon moi-même! Le premier! Je n'ai pas pris la mesure suffisamment tôt du danger!

Dimanche, je plierai en deux le bulletin portant le nom de Benoit Hamon et le glisserai dans l'enveloppe qui rejoindra d'autres enveloppes anonymes dans l'urne transparente. 

Benoit Hamon:

- SEUL candidat qui n'ignore pas et n'ignorera pas les jeunesses oubliées, qui s'adresse et s'adressera à elles  sans démagogie, sans promesses intenables ni discours enflammés, mais vides de propositions immédiatement concrètes!

- SEUL candidat à se poser et à  nous poser la double question: quelle planète voulons-nous laisser à nos enfants? Quels enfants voulons-nous laisser à la planète?

- SEUL candidat qui nous préservera d'une catastrophe certaine en 2022 si tout autre que lui venait à être élu!

En priant, moi l'agnostique, je-ne-sais quelle puissance pour ne  pas vivre les derniers jours d'une France heureuse...

Christophe Chartreux

Partager cet article

Repost 0